Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Les sûrs sots) ont la mémoire qui flanche ! de Khader Moulfi (1).

        Khader Moulfi

          Photo torture 4 

Ces opportunistes savent-ils de quoi ils parlent ? Voici l'un des "bienfaits", du FLN, sur un civil dit "musulman" pour avoir osé fumer une cigarette produite par la Régie Française des Tabacs !

Il faut reconnaître, en l'espèce, que l'ambiance était plutôt hystérique voire glauque, ces derniers temps, pour ce qui concerne le militantisme harki, où nos sempiternels "RONA-GAROUS" se sont déchaînés, une fois de plus, en actes nauséeux, pour faire la danse du ventre, de la honte, à leurs "champions" respectifs. 

Nonobstant les élections législatives à venir et, par définition, le sordide clientélisme y afférent, il est urgent, pour les VRAIS (ES) militants (es), de reprendre la lutte car, l'état de grâce ambiant n'a pas suspendu, en revanche, la perfidie et les turpitudes nuisant, gravement, jour après jour, à l'honneur et la dignité des Harkis et leurs Familles. 

Et, tandis que nos pseudo présidents (es) d'associations réputées, par les intéressés (es) eux-mêmes, régionales et/ou nationales (coquilles vides ouais !!!), sont accaparés à politiser, notre combat d'intérêt général, sans scrupules, la "bête" immonde, sous toutes ses formes, rôde et frappe à coups d'intoxication, des cerveaux, dans la perspective de falsifier, l'histoire, en la remplaçant par le "devoir de mémoire" (?). 

Qu'on se le dise, le devoir de mémoire ne doit pas devenir, insidieusement, une alternative anachronique et pernicieuse, à l'histoire mais, bien évidemment, doit demeurer, impérativement, ni plus ni moins que des célébrations indissociables de faits historiques recoupés, en sus, par des preuves tangibles et irréfutables. 

Bref, ce n'est pas parce que des tiers allèguent, des "choses" (même plausibles en surface), que celles-ci doivent se substituer, aux travaux d'historiens vrais ou supposés (pas ceux de STORA & Consorts of course), pour en faire des "vérités". 

Au cours de mes années de terrain, force était de constater que le "profil" récurrent, de ces "bidouilleurs", était assez simple à identifier, notamment, les membres du FLN et leurs descendances, les porteurs de valises et autres "existentialistes" (ne voulant pas faire repentance, de leur allégeance et soutien fanatiques, à toutes les dictatures marxistes génocidaires du 20ème Siècle), les tiers-mondistes (les gauchistes universalistes d'hier à la sauce bobo), les binationaux en crise existentielle et identitaire (incluant des enfants de Harkis détenant ou pas, la double nationalité, désireux d'être remis in bonis par les despotes flnistes sanguinaires), ... 

Désormais, une nouvelle catégorie vient d'apparaître, en l'occurrence : les pathétiques opportunistes du "cinquantenaire" (50 ans mais de quoi, au juste, puisque celui officiel des Accords d'Evian déviants, du 18 mars 1962, est passé ?). 

Pour preuve, une troupe théâtrale d'amateurs, de Talence (près de Bordeaux), dénommée la Compagnie du "Sûr Saut" (sûrs sots à vrai dire), a cru pouvoir annoncer, sur sa page Facebook, une pièce intitulée "Djebels" qui serait jouée, en septembre 2012, à Roubaix... Mais, bon dieu mais c'est bien sûr, ne serait-ce pas pour parasiter, dans la ville la plus implantée de France, par les familles harkies, la Journée d'Hommage National aux Anciens des Forces Supplétives et/ou assimilés ? 

Ma curiosité légendaire attisée (vous me connaissez mes trop Chères et Chers Internautes adorés -ées-), je pris langue, par le biais de FB, avec cette compagnie (inconnue au bataillon), en vue d'obtenir des éclaircissements précis, tant sur ce projet très flou que sur sa "première" roubaisienne (ma propre commune), afin de m'assurer, à l'évidence, qu'aucune diffamation ou injure potentielle n'y était contenue.  

Prise par une "grosse tête" édifiante et injustifiée, en raison de prix bidons obtenus (heureusement qu'elle n'a pas eu le Molière sinon elle m'aurait insulté voire frappé MDRRRR !), sa présidente, Morgane TAMBOERS m'a censuré, sans la moindre explication... Or, lorsque l'on veut traiter, un sujet aussi sensible, il incombe, aux protagonistes, d'afficher tact et respect, envers les Harkis et leurs Familles, en évitant de les offenser, surtout, le mois de leur célébration, ce qui est un minimum.  

Pour l'instant, nul n'est en mesure, à Roubaix, de me confirmer ou infirmer cela (?). 

Le seul élément, en ma possession, est que ce spectacle revendiqué, par Miss TAMBOERS, au nom du "devoir de mémoire", serait inspiré du livre "Djebels" écrit, entre 1983 et 1988 (date de publication), par un natif roubaisien : Daniel LEMAHIEU. 

Première surprise, l'auteur susnommé n'est pas historien mais, tout "simplement", professeur de philosophie du secondaire et de théâtre (à la Sorbonne Nouvelle), ce qui n'est pas l'apanage attendu, d'un "sachant" au-dessus de tout soupçon, dont les écrits seraient susceptibles d'appuyer, sérieusement, une "action mémorielle". 

Seconde surprise, ce Ch'ti exilé, à Paris, puis de retour, aujourd'hui, dans la capitale mondiale de la subvention tous azimuts, est né, en 1946, faisant qu'il avait 8 ans, lors de la Toussaint Rouge, du 1er Novembre 1954 et, à peine 16 ans, lors de la signature des Accords d'Evian, ne lui octroyant pas, objectivement, la qualité de "contemporain" témoin, de ces "évènements", se déroulant très loin de son domicile. 

Pour être complet, il convient de souligner ses poncifs affligeants et dignes, de Miss France (au mieux), du style : "L'absurdité de la guerre"... Défendre des populations civiles françaises de toutes origines et/ou confession, des méfaits flnistes, est-il "absurde" ? A ma connaissance, il n'existe pas d'autres moyens pragmatiques et disponibles, malheureusement, que la violence pour contrer la violence extrême et la terreur mais, selon le Sieur LEMAHIEU, fallait-il laisser les gens se faire massacrer, racketter, violer, couper le nez, subir des razzias et des attentats aveugles, ... ? 

Sans omettre, par-dessus le marché, le lieu commun incontournable, à savoir : "Tandis que l'on torturait dans les caves" (repris par les sûrs sots). Si la torture semble probable, de part et d'autre, sa généralisation se doit d'être prouvée car, sauf erreur de ma part, il n'existe aucun dossier formel accessible sur le sujet. 

Et, si d'aventure l'on invoquait, la sacro-sainte liberté d'expression et de création, je rétorquerais qu'elle s'arrête au seuil de la loi. Il ne suffit pas, pour caractériser l'infraction pénale, de l'écrire, en aseptisant les textes originels et originaux. 

Un quidam adaptant, "Mein Kampf" ou du FAURISSON, en zappant les parties illicites, tomberait, malgré-tout, sous le coup des législations en vigueur, ce qui serait naturel. 

En général et, surtout, pour ce qui concerne certaines "populations" (dont les Harkis et leurs Familles), les moult incitations à la haine, à la violence, à la diffamation, à l'injure, à l'outrage, ... Proviennent, plus souvent, de la périphérie idéologique, médiatique, politique, ... Qui se doit d'être englobée, de plein droit, dans tout procès (les financeurs et lieux d'accueil publics et privés devraient être condamnés, eux-aussi, pour complicité active), afin de combattre le racisme anti-Harkis galopant. 

Restons très vigilants et, par avance, je vous remercie de bien vouloir me communiquer, toutes les informations relatives à cette pièce très équivoque, en vue d'agir, en temps réel, le cas échéant, avec le concours de gens de bonne volonté. 

Cette controverse sera-t-elle la première affaire délicate à gérer, par notre nouveau Ministre délégué aux Anciens Combattants, Kader ARIF, si la majorité parlementaire, à l'Assemblée Nationale, lui était acquise le 17 juin prochain ? 

Affaire à suivre... 

                                                                     Khader   MOULFI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article