Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Municipales de Carcassonne : Jeannette Driss fille de harki - l'attaque de l'équipe Pérez: "Qu'a fait Jeannette Driss ?" (2)

      Une réaction suite à l'article du 02/01/2014 (cliquez sur la photo) 

Jeannette Driss 

*******

"Qui sème le vent récolte la tempête", a lancé vendredi Daniel Iché, en tant que directeur de campagne de Jean-Claude Perez, en direction de Jeannette Driss. L'ex-secrétaire adjointe de la section socialiste de Carcassonne, démissionnaire du PS depuis novembre dernier, mais toujours suppléante du conseiller général Alain Tarlier, "a bien le droit de se présenter sur la liste Larrat. Cela nous indiffère totalement. Mais elle ne peut pas s'autoriser, de manière incompréhensible à démolir systématiquement notre bilan, d'autant qu'elle faisait partie de notre liste en 2009. Aucune des personnalités de droite qui sont dans notre équipe n'a jamais attaqué publiquement ses anciens amis", a précisé Daniel Iché, procédant ensuite sous forme de question : "Qu'a fait Jeannette Driss depuis quatre ans, elle qui se pose comme la détentrice des valeurs ?".              

Et d'énumérer : "À l'intérieur du PS ? Dénigrer et diviser. À l'association Flemmig-La Reille : dégoûter tous les membres du conseil d'administration qui ont démissionné. Au Covaldem : attaquer immédiatement la structure qui l'avait embauchée. Au Comité de jumelage : revendiquer la présidence. Depuis quatre ans, Jeannette Driss n'a fait qu'un travail de démolition", a insisté Daniel Iché qui "souhaite beaucoup de bonheur à Gérard Larrat avec un électron libre de ce calibre".    

    . "Elle est à sa place : à droite !"      

"Madame Driss est à sa place : à droite", écrit pour sa part dans un communiqué Alain Tarlier, qui n'a pas souhaité participer à la conférence de presse tenue hier matin au QG de campagne de Jean-Claude Perez. "Si Mme Driss a autant de ressenti contre le PS, il est incompréhensible qu'elle ne l'ait pas quitté avant. Elle a visiblement choisi de faire du bruit sur sa personne, à des fins personnelles et purement tactiques", écrit également Alain Tarlier. Il invite Jeannette Driss "à démissionner de ma suppléance sur le canton de Carcassonne-Sud par souci de clarté". Un poste que Jeannette Driss a tout à fait le droit de conserver légalement. Moralement, c'est moins évident… isons / Villas

Article Source Dimanche 9 Février 2014   

  *******     

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article