Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réaction à L'article "La France doit reconnaître le génocide des harkis"

Réaction à L'article

Mes chers compatriotes d'infortune, voici ma rapide nouvelle contribution: du latin contribuo -désirer un partage- . En pièce jointe un article paru ce jour dans le Midi Libre concernant les HARKOS.Harkos, c'est "ma" dénomination pour nommer toutes les générations confondues de cet ensemble que constitue notre communauté de destin, y compris ceux (les autres composantes des F-M-R) qui ont partagé notre douloureuse histoire :
-rapatriement hasardeux...
-ségrégation spatiale, sociale dans les camps ou Cité "fermée" comme celle de Narbonne...
-la stigmatisation (collabos, traitres...)

Après lecture de cet article du Midi Libre, je ne peux que m'interroger sur comment "bien" communiquer.  

  Article  Logo_midi_libre.png Cliquez sur la photo

 

A une  question du journaliste:

"La loi de finances 2015, entrée en vigueur le 1 er janvier, prend en considération la situation des Harkis dans sa mission -Anciens combattants, mémoire et liens avec la Nation-.Ce doit être une grande satisfaction pour vous, non ?" 

Notre compatriote d'infortune âgé de 30 ans répond:

 "On se bat pour ça depuis des années et des années. Donc oui, on peut dire que c'est une belle victoire (...). 

Autre question: 

Revenons aux dix mesures de la loi de finances. Quelles sont celles qui sont, à vos yeux, les plus importantes ?

 Réponse de notre jeune compatriote:

Dans l'ensemble, toutes les mesures sont bonnes même si, je vais y revenir, certaines doivent être aménagées voire modifiées.

Pour autant, il y a une mesure qui m'a donné les larmes aux yeux. C'est quand le président de la république a donné son aval pour faire entrer le plan Harkis au sein de l’Éducation nationale (...). 

La COM  est un exercice fort difficile, d'autant qu'il ne faut pas se tromper du -corps de cible-.
Est-ce l'opinion publique, au sens large ?
Est-ce celle de la plus grande partie des Harkos qui se mobilisent peu lors de nos actions ?
On pourrait me rétorquer que l'on retrouve cette non-participation militante dans un bon nombre de groupes sociaux (ethnique, corporations professionnelles etc.).
Critique positive de ma part, j'estime que cet article a le mérite de parler de nous.
Cependant je m'interroge sur les messages (communication externe) à -produire- après les rencontres programmées en Préfecture de Région ? 
Point d'amateurisme, ils sont bien plus habitués à cet exercice que nous et ils ont moins à perdre que nous les commis de l’État! Eux c'est leur job, qui au demeurant est fort respectable, nous, c'est notre "vie", notre "dignité" qui est en jeu. 
Pour dissiper tout malentendu, des mesures sociales (dissociées du droit commun mais en  complément... je ne parle pas de préférences mais de justice et de droits) sont plus que nécessaires car personne ne peut aujourd'hui nier que "notre" dramatique histoire ait eu des conséquences sur l'insertion d'un  nombre conséquent de nos compatriotes d'infortune.
   

Pour préciser ma pensée, je ne souhaite nullement qu’il y ait  dissociation entre des mesures d'ordre social et notre volonté de reconnaissance officielle au nom de la Nation française de l'abandon...du massacre...de notre relégation...

Ce grand engagement du Président F.HOLLANDE envers nous ne doit pas être du simple gargarisme de mots. Les "déshérités" de la République que nous sommes attendent autre chose!

Notre République  qui a toujours mis en avant dans ses fondamentaux : les droits de l'Homme et du Citoyen seraient bien inspirés de donner cette reconnaissance à nos anciens et à nous, leurs descenfants (tiens un nouveau mot).

Comme disait Klech "avoir été enfermé sans avoir été jugé être cela la justice ?   

Dites, autre chose, quelle est la priorisation à nos revendications ? 
Ceci demande, il faut bien me comprendre que  l'une ne va pas sans l'autre  
 
Autre précision, l’État n'est pas dans une duplicité  à notre égard, c'est le jeu, celles  des règles étables dans notre société dont nous sommes très nombreux à ne pas connaitre l'ensemble de ses codes, Moha le premier!

Compatriotes d'infortune veuillez m'excuser des fautes grammaticales ... Savez vous que le fils du couple d'enseignants (Madame et Monsieur Blancou) a édité une bande dessinée sur nous, ses parents et le camp de Saint Maurice l'Ardoise?
Même un certain Boudjellal (cela ne vous dit rien ?), a édité une bande dessinée intitulée: "le cousin Harki".

   
Le cousin Harki

Vous savez que "nous avons" un linguiste, Mohamed KARA, dont j'ai écouté une de ces interventions lors d'une conférence sur le mot Harki, phénoménal...Il a écrit le premier livre consacré à la marche de 1983 "Marche pour l'égalité et contre le racisme" - 6 fils de Harkis sur les 10 premiers marcheurs-... Le premier tirage a été racheté par "l'Algérie" et il n'y a plus aucune trace, vous devinez pourquoi ?
Amitiés fraternelles, sincères, 
Moha

*******

                     Liste complète des articles   

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

​​​​

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article