Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
">

           

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkieet leurs amis, sur la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé. 

Interviews  audio, Archives  Départementales  de  La  Dordogne, vidéo Harkis  Dordogne.com © Photos - G.G

 

- 289 888 Visiteurs -

Cliquez sur les photos

Agenda, dates des manifestations harkis 

 Contact HarkisDordogne.com

4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 00:03

LIBERTÉ D'EXPRESSION

Henry de Lesquen   

Les propos tenus en 2006 par Henry de Lesquen du Plessis-Casso dans sa lettre ouverte au député-maire de Versailles Étienne Pinte sur « l’hommage aux Harkis » ont dépassé « les limites admises », a jugé la Cour européenne des droits de l’homme qui considère que les juridictions internes n’ont pas « outrepassé leur large marge d’appréciation ». Un juge a toutefois émis une opinion dissidente.

 Article Source :Par ALFREDO ALLEGRA | | 30 JANVIER 2014
   
C’est à la suite d’une invitation lancée par M. Pinte (UMP)

à une cérémonie d’hommage aux auxiliaires de l’armée française pendant la guerre d’Algérie que M. de Lesquen, conseiller municipal et président de l’Union pour le renouveau de Versailles, avait mis en ligne, le 23 septembre 2006, un texte intitulé « Pas vous, pas ça, M. Pinte ! Lettre ouverte à Étienne Pinte sur l’hommage aux Harkis » et contenant notamment trois passages jugés diffamatoires par les juridictions internes :

1) « […] En effet, en dépit de votre âge, vous n’avez pas fait de service militaire en Algérie. Pourquoi ? Comme me l’a confié, un jour, une éminente personnalité versaillaise : ‘Étienne Pinte, qui était de nationalité étrangère, a attendu la fin de la guerre d’Algérie pour demander sa naturalisation’ […]
*
2) « Vous auriez assurément dû devenir français beaucoup plus tôt, si vous aviez eu à cœur de servir sous le drapeau français pendant la guerre d’Algérie, aux côtés des Harkis. Mais vous ne l’avez pas voulu […]
*
3) « Les Harkis, eux aussi, sont des victimes ; des victimes de l’histoire. Vous étiez, parmi les Français, l’un des moins qualifiés pour leur rendre hommage. Cette page de l’histoire de France est trop douloureuse pour que l’on puisse accepter une odieuse tentative de récupération politicienne du sacrifice des Harkis, par quelqu’un qui a choisi de déserter leur combat […] ».

*
Pour confirmer le jugement sur la culpabilité et relever les dommages-intérêts de 1 euro à 2 000 euros et réduire l’amende de 2 000 euros à 1 500 euros, la cour d’appel de Versailles(1) avait notamment relevé que les propos litigieux portaient « indiscutablement atteinte à l’honneur et à la considération d’Étienne Pinte » qui se voyait reprocher d’avoir « déserté » le combat des harkis et était associé à ceux qui avaient « fait le choix de soutenir les rebelles algériens » alors qu’il justifiait avoir effectué son service national en 1964/65. M. de Lesquen, indiquait la cour de Versailles, n’ayant pas « étayé son propos d’aucun élément extérieur probant, se contentant d’une rumeur versaillaise pour faire dévier ce qui aurait pu être un débat d’idées, sur la place réservée aux harkis par la communauté nationale, vers une approche touchant un aspect de la vie privée du maire de Versailles » révélant « une animosité personnelle particulièrement affichée ». Le pourvoi ne prospéra pas.

Saisie sur le fondement de l’article 10 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales relatif à la liberté d’expression, la Cour de Strasbourg(2) examine si l’ingérence légale incriminée correspondait bien à un « besoin social impérieux », soulignant qu’elle a compétence « pour statuer en dernier lieu » sur le point de savoir si une « restriction » se concilie avec une liberté d’expression sauvegardée par l’article 10.

En l’espèce, relève la Cour, le propos litigieux consistait à contester la légitimité du maire pour inviter ses administrés à une cérémonie d’hommage aux harkis au motif qu’il aurait retardé sa naturalisation pour ne pas avoir à servir sous les drapeaux français pendant la guerre d’Algérie et cette allégation constitue « un jugement de valeur » mais, poursuit la Cour, M. de Lesquen ne s’est pas contenté de révéler qu’Étienne Pinte avait acquis la nationalité française après la fin de la guerre d’Algérie et d’en déduire la possibilité d’un calcul pour éviter d’être enrôlé dans l’armée, il a invoqué des propos prêtés à « une éminente personnalité versaillaise » pour accentuer et donner de la force à son affirmation, propos qui constituent un « fait » dont la « réalité » n’est pas démontrée et il lui est reproché de ne pas justifier d’avoir « accompli des vérifications ou recherches sérieuses, préalablement à la publication de sa lettre ouverte ».

Il n’y a donc pas de violation de l’article 10 et la peine prononcée par le juge interne n’est pas excessive compte tenu que « les limites admises » ont été dépassées. Un des sept juges n’est toutefois pas de cet avis et a émis une opinion dissidente qui n’est pas sans intérêt puisqu’elle porte sur le fait que la Cour ait pu, à tort selon la juge irlandaise Ann Power-Forde, approuver les juridictions internes qui « ont condamné M. de Lesquen non pas au motif que son jugement de valeur était dépourvu de la base factuelle requise mais plutôt parce qu’il n’avait pas étayé ses dires concernant le tiers qui l’avait informé d’un fait et partageait son opinion ». Pour Mme Power-Forde, on ne peut condamner pénalement une personne « pour diffamation au seul motif qu’elle n’a pas prouvé qu’un tiers (personnalité éminente ou non) partage son opinion ».

Il semble en effet paradoxal qu’un jugement de valeur (naturalisation après la fin de la guerre pour éviter d’être enrôlé) fondé sur une base factuelle exacte puisse devenir un fait s’il est attribué à un tiers dont on ne veut ou ne peut révéler l’identité. La solution aurait été vraisemblablement différente s’il s’était agi d’un journaliste qui aurait invoqué le secret des sources. Un dossier sur lequel se penchera peut-être la grande chambre de la Cour.


____________
(1) Versailles, 20 mars 2008, Henry de Lesquen du Plessis-Casso c/ Étienne Pinte confirmant TGI Versailles, 18 juin 2007, Étienne Pinte c/ Henry de Lesquen du Plessis-Casso.
(2) CEDH, 5e sect., 30 janv. 2014, n° 34400/10, Henry de Lesquen du Plessis-Casso c/ France.

******* 

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article

commentaires

Harkisdordogne.com

  • : Harkis Dordogne
  •  Harkis Dordogne
  • : Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
  • Contact

Divers A-D-H-D-V-O

                Logo www. harkis Dordogne

La lettre des engagements non tenus, de François Hollande, cliquez pour la télécharger et l'imprimer.

Afficher l'image d'origine

 Cliquez sur le logo pour voir la Fondation

 

Cliquez sur le télégramme de Messmer sur l'Abandon des Harkis

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La *charte de notre site

 

À propos des articles qui sont publiés sur

Harkisdordogne.com

- Dans la mesure du possible, et selon l'actualité du moment, le webmaster s’engage après vérification (exemple sujet non traité) à publier sur le site Harkisdordogne.com  vos articles, vos manifestations, vos communiqués.

- Il est conseillé d'illustrer autant que possible, par une (des) photo(s), votre article, notamment le lieu.

- Quand il s'agit de * coupures de presse, nous préciser la date, et la source du journal.

- Également retenu, les sujets historiques non traités, par exemple la catégorie " Retour en Arrière ".

- Une, ou (votre) histoire vécue.

- Vos avis de recherche.

*******

* en bon état

*******

Quels sont les articles qui ne seront pas publiés ?

 

- Les articles trop anciens, (hors, ceux historique).

- Ceux qui sont sous la contrainte, pressions diverses, obligation.

 

Quels sont les commentaires et vidéos qui ne seront pas publiés ?

 

- Les commentaires, et vidéos, racistes, insultants, injurieux ne seront

pas validés par le modérateur.

- Votre sollicitation, n’est pas un dû !

- Le but de notre site est de partager, informer la communauté harkie et leurs amis...

 Contact Email   

Rechercher Sur Le Site

Soyez les bienvenus

 

                           - Bienvenue sur Harkisdordogne.com          et L'Association Départementale Harkis Dordogne,Veuves et Orphelins  

      (A-D-H-D-V-O) Contact Email 

logo Je suis Harki  

Réalisé par HD le 08/01/2015.

Plan d'Accès Accés Périgueux

 

Info sur l'association

- Un appel de Harkisdordogne.com et de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins,qui sollicite les harkis,et les pieds-noirs qui souhaitent apporter des témoignages-Photos,Manuscrits,Films qui nous intéressent,tout documents papiers peuvent être scannés et envoyés par Emails.

 Pour un Premier Contact Email 

Cliquez sur l’Endroit du Village  Hameau de forestage Chauveyrou (24)

Carte Hameau de forestage Chauveyrou

Partenaires Harkis Dordogne

 Pour voir leur site et l'actualité de nos Liens partenaires, cliquez sur les vignettes.

*******

Conseil Général de la Dordogne

Ville de Périgueux

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de périgueux"

 

Archives Départementales de la Dordogne

Onac de la Dordogne

Musée Militaire De La Dordogne

Afficher l'image d'origine

Secours de France

Dyanka danse Orientale

DG NEON  L'Enseigne

Historique

Les Harkis Ceux qui ont choisi la France

Femmes harkis 1  Cliquez sur la photo Femmes Harkis (Harkettes)     

Cliquez sur

- Un peu D'histoire -  

̋ Réussissez ou échouez mais surtout ne laissez pas la négociation se prolonger indéfiniment… D’ailleurs ne vous attachez pas au détail…  (Le président Charles de Gaulle à Louis Joxe, négociateur.)

au sujet du

- Texte complet des Accords d'Evian 

 

-Qu'est qu'un Harki ?

Le mot harki ['arki] désigne un individu servant dans une harka et vient du mot arabe haraka signifiant littéralement « mouvement », mais en réalité le terme était déjà utilisé au sens figuré pour désigner de petits affrontements, guerres, barouds entre tribus, ou contre un ennemi extérieur. Dans le langage courant, en Franceil désigne les supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962, durant la guerre d'Algérie.     

-Qu'est qu'une Harka ?

C’est officiellement le 8 février 1956 que l’ordre de créer les harkas dans toute l’Algérie a été donné. des unités supplétives seront constituées dans chaque corps d’armée, à l’échelon quartier ; s’appuyant sur les unités de base, compagnies, escadrons, batteries, elles seront chargées de compléter la sécurité territoriale et de participer aux opérations locales au niveau des secteurs ; ces unités porteront la dénomination de harkas. 

Mais qui sont les Harkis!

(Appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA ou Français de Souche Nord-Africaine)

Bulletin d’Adhésion à l'Association

    Bulletin d’Adhésion à l'

        

     - Faire un don à L’Association Départementale 

Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, c’est choisir de transformer tout ou partie de vos impôts, dans des actions, et projets divers, commémorations, culturel et travail de mémoire. -

Vos dons font nos actions.

Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit pour l'imprimer.

                                                           Bulletin Adhésion Harkis Dordogne

     Contact Email de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelinset le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Remerciements

Merci pour l'intérêt que vous portez tous les jours à la communauté des Harkis, et aux 150 000 massacrés, après la fin de la guerre d’Algérie.

Solidarité

Message de remerciements de Ouarda

Pour en savoir plus sur la maladie cliquez sur la photo 

       Ouarda Kacem 2

      Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, vo...tre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grâce à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier 02/10/2014 à Barcelone.

L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement. Merci encore à tous. Ouarda.

Divers Infos, liens Harkis

Cliquez sur les Vignettes.

"Tout sur la Procédure Harkis

 Urbi et Orbi" 

Urbi et Orbi

*******

Collectif National Justice Pour Les Harkis

*******

Maison Histoire EMémoire Ongles

*******