Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souvenez-vous, déjà en 2008 quand Elkabbach (1) dérape.

Historique 2008- prenez le temps de tout lire-
La crédibilité de Jean-Pierre Elkabbach
Comment Elkabbach a tué... Pascal Sevran
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) souhaite entendre Jean-Pierre Elkabbach, président d'Europe 1, et Didier Quillot, président du directoire de Lagardère Active, après l'annonce erronée de la mort de Pascal Sevran
La responsabilité de l'annonce, hier soir (avril 2008) sur Europe 1, de la mort de l'animateur télé revient au patron de la station, qui a ordonné la diffusion de la fausse information contre l'avis de sa rédaction.
Par Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts
Libération
Quelle est donc la mystérieuse gorge profonde qui, lundi en fin d'après-midi, a donné à Europe 1 la fausse info annonçant la mort de Pascal Sevran? Un stagiaire peu aguerri au métier de journaliste? Point: c'est Jean-Pierre Elkabbach en personne. Oui, Jean-Pierre Elkabbach, patron d'Europe 1.Ce mardi, la Société des rédacteurs d'Europe 1 a publié un communiqué:
«Il apparaît que la responsabilité de Jean-Pierre Elkabbach est directement engagée dans cette annonce erronée. Il apparaît que lui seul a été le donneur d'ordre. Il a transmis l'information et ordonné qu'on la diffuse», écrit la SDR d'Europe 1 qui «apporte son soutien à ceux sur lesquels le président d'Europe 1 a tenté de se défausser».

Lundi, explique un journaliste, «vers 18h45-18h50», Jean-Pierre Elkabbach appelle la rédaction pour annoncer la mort de Pascal Sevran. «La rédaction a freiné, raconte le journaliste, il n'y avait aucune confirmation.» A deux minutes du journal de 19 heures, Elkabbach rappelle: «Je confirme.» «Après tout, c'est le patron», souligne un salarié de la station. Et Europe 1 d'annoncer la fausse nouvelle de la mort de l'animateur de France 2, démentie dix minutes plus tard.

Mardi matin, Jean-Pierre Elkabbach s'exprime devant sa rédaction: «J'assume personnellement une erreur collective.» Collective? Le sang de la rédaction ne fait qu'un tour... Et voilà la Société des rédacteurs dans le bureau d'Elkabbach: «Il a mangé son chapeau», raconte un témoin. Et finit par se présenter devant la rédaction pour expliquer que l'erreur collective était son erreur à lui. Joint par Libération, Elkabbach a fait dire qu'«il ne s'exprimerait pas».
                        La vraie Date de décès de Pascal Sevran 9 mai 2008 (à 62 ans)


Le plus drôle :  
 
Il y a à peine un mois,(2008) un certain Jean-Pierre Elkabbach annonçait la création d'un groupe de travail chargé, à Europe 1, de réfléchir sur «les sources, la vérification de l'information, la crédibilité des sites Internet, des blogs, les rumeurs, les frontières entre la vie publique et la vie privée».
Libération du 22 avril 2008
-----------------------------
Puis en 2013
Vif échange entre Jeannette BOUGRAB et Jean-Pierre ELKABBACH sur le rôle des Harkis pendant la guerre d’Algérie
    
      Invitée de Jean-Pierre Elkabbach dans Bibliothèque Médicis diffusé vendredi 15 février à 22h sur Public Sénat, Jeannette Bougrab réagit à une question de Jean-Pierre Elkabbach sur le rôle des Harkis pendant la guerre d’Algérie. Un numéro inédit à voir en intégralité vendredi 15 février 2013 à 22h dans Bibliothèque Médicis sur Public Sénat et à revoir en VOD sur publicsenat.fr.
Déja quelques commentaires LE NET
Elkabbach justifie le massacre des harkis ! 
     
Un comportement odieux de Jean-Pierre Elkabbach face à Jeannette Bougrab dans l’émission Bibliothèque Médicis le vendredi 15 février à 22 heures ; s’adressant à Jeannette Bougrab, il déclare « (…) les harkis ont été scandaleusement traités en France et en Algérie, mais vous pouvez pas reconnaître qu’il y avait quand même quelques raisons ? ». !!!!!!
Ainsi, Elkabbach justifie les exactions, les massacres de harkis en Algérie, l’accueil indigne en France, leur relégation dans les camps : il y avait donc des raisons ! Un tel comportement est ignoble, scandaleux.
  
Elkabbach, pied-noir, n’a pas fait son service militaire en Algérie comme appelé pendant la guerre d’Algérie. Tant mieux pour lui... Il a quitté l’Algérie en 1956 ; il a eu de la chance d’être né au bon moment, du bon côté. Il a eu de la chance car il est parti en « métropole » pour faire ses études à Paris, à l’Université et à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Lui avait les moyens de le faire, il avait reçu l’éducation préalable. Dommage qu’il n’ait pas lutté à l’époque, lui qui se déclare anticolonialiste, (depuis quand ?), pour l’éducation de tous les algériens. Jeannette Bougrab lui dit pourtant ; « mes parents ont été victimes de la colonisation ». Mais de l’Algérie et de ses habitants, il semble n’avoir que faire, lui qui ose déclarer en 2012, justifiant son départ en France métropolitaine « Pour moi, le destin, la réussite d’un homme ne pouvaient se jouer qu’en France ».1
 
Pendant qu’il était à l’Université à Paris, des enfants de paysans algériens,        
parfois mineurs, ont été envoyés au front. S’en était-il ému ? Il est facile,
 
50 ans après, de donner des leçons.
 
( Voilà comment travaille Mr Elkabbach)
 -Déjà des commentaires sur le Net-
Bonjour à tous,

j'ai du mal à croire que M. Elkabbach, profitant de son émission, ose attaquer les anciens harkis en les montrant du doigt comme une communauté homogène de tortionnaires qui auraient bien mérité ce qui leur est arrivé !
En plus il veut faire admettre cette idée en public, lui, le jeune pied-noir, qui a bénéficié de l'instruction au lycée d'Alger, cette même instruction qu'on a refusé aux indigènes dont faisaient partie les harkis.
La plupart ont été armés de force par l'armée française, alors que M. Elkabach est venu parfaire sa scolarité à Paris en 1956 ! Pourquoi la France ne l'a pas obligé à prendre les armes, et pourquoi lui a t-elle ouvert en grand ses écoles, puis ses postes dans les plus grands médias? Pour qu'il s'en serve encore pour insulter les harkis? Ceux qui n'ont aucun média dans leur mains, qui pour l'immense majorité ne sont pas allés à l'école? En plus il s'en prend à eux en passant par les enfants de harkis... Quel mépris!

Bien à vous.
Aïcha.
                                                                       -----------------------------
 
Bonjour a toutes et à tous,
En effet, je suis tellement choqué par de tels propos que je ne trouve aucun mot pour les qualifiés.
 Alors tout simplement, comme l'aurait dit Georges MARCHAIS "TAISEZ VOUS, ELKABBACH !!!"
 Djelloul Mimouni
                                                                         -----------------------------
Bonsoir je prends à l'instant cette info en pleine tranche, Elkabbach "la mamounia", hôtel marocain de 50 étoiles et pseudo donné par l'humoriste Cantelou, comment peut-il justifier le massacre d'hommes mais surtout de femmes et d'enfants...sans jugement, avec barbarie...

 "Allons enfants apatrides "plus loin dans la simplification, peut-il justifier le génocide juifs (hommes, femmes, enfants), le massacre des amérindiens, la traite des noirs etc.???

 Pourquoi ne parle-t-il pas de la similitude des atrocités subies par les "fellahs" devenus harkis avec celles des "maliens" terrorisés pendant des mois (pour avoir fumé nez coupé, pour avoir chiqué langue coupée etc.).
 Mais au-delà de ses simplifications...Cet être sensible aurait pu parler d'humanité:
 Comme vous le savez, il y avait des cadres du FLN qui ont sauvé des Harkis et vice versa...des militaires pour rapatrier des Harkis (dont mon regretté père) on contrevenant aux ordres...
 Moha, désabusé par autant d’ignominie
----------------
Mes chères soeurs et frères enfants de Nobles Harkis, Il faut tout simplement répondre à Elkabbach qu'il doit se poser une seul question pourquoi des vrais Algériens sont devenus Harkis.
L'ennemi de l'être humain c'est l'ignorance, Elkabbach vieillit et devient gâteux, il ferait mieux de réviser la mémoire collective Franco-Algérienne.
Soyons unis contre ce type d'individu.
Fraternellement.               
                                                                                  ----------------
Honte à vous Elkabbach , vos propos sont scandaleux et si vous cherchez le buzz alors trouvez un autre sujet !

Courage fuyons ! cela a du être votre devise en 1956 et aujourd'hui vous vous permettez de tel commentaires , décidemment il est grand temps de laisser cette place à laquelle vous vous accrochez tant elle est privilégiée , mais que vous le vouliez ou pas , vous ne laisserez aucune trace car vous êtes petit et les petits sont vite oubliés .

Les harkis et enfants de harkis sont bien plus méritants et bien plus respectables que vous , il n y a même aucune comparaison à faire entre eux et vous tant la distance morale qui vous sépare et grande

A bon entendeur       Mohamed

                                                                               ----------------     
l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed 16/02/2013 11:16


Honte à vous Elkabbach , vos propos sont scandaleux et si vous cherchez le buzz alors trouvez un autre sujet !


Courage fuyons ! cela a du être votre devise en 1956 et aujourd'hui vous vous permettez de tel commentaires , décidemment il est grand temps de laisser cette place à laquelle vous vous accrochez
tant elle est privilégiée , mais que vous le vouliez ou pas , vous ne laisserez aucune trace car vous êtes petit et les petits sont vite oubliés .


Les harkis et enfants de harkis sont bien plus méritants et bien plus respectables que vous , il n y a même aucune comparaison à faire entre eux et vous tant la distance morale qui vous
sépare et grande 


A bon entendeur