Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yamina KICHI fille de harki se présente à la Législative partielle des 16 et 23 juin.

    Le 16 juin prochain, les électeurs de la troisième circonscription du Lot-et-Garonne sont invités à désigner leur nouveau député après la démission de l'ancien ministre et ancien député de la circonscription Jérôme CAHUZAC.

    Yamina KICHI est une femme de 53 ans  reconnue, , médecin généraliste, est candidate Modem. Son suppléant est Mario Rocha

appréciée et estimée des familles de harkis de la circonscription. La vie au camp de harkis de Bias, elle connaît. Le calvaire des familles de harkis du Lot-et-Garonne, elle l'osculte et le soigne regulièrement dans le villeneuvois.

 Qu’est-ce qui vous pousse à vous présenter ?

La justice. Que l’égalité républicaine soit normalement appliquée. Qu’on reconnaisse au quotidien le travail qui est fait. Y’en a assez des réseaux où on se sert entre soi. Le plus important pour moi, c’est la valeur des gens et pas l’appartenance à un parti politique.

Quelles seront vos priorités en tant que député ?

L’économie. Nous sommes dans une circonscription où il n’y a aucune grosse industrie, ni d’infrastructure importante type autoroute ou ligne ferroviaire qui permettrait de rêver à l’installation de grandes entreprises génératrices d’emplois. On n’a pas ça! En revanche, il faut travailler sur l’existant. On a la chance d’avoir un tissu agricole extraordinaire, un climat où il fait bon vivre, des paysages fantastiques.

On peut miser sur le tourisme vert, sur le développement de l’agriculture. Pour cela il faut associer les gens qui vivent ici et promouvoir davantage notre région. L’autre priorité c’est la moralisation de la vie politique. Ça passe par la mise en place d’un statut de l’élu, l’interdiction du cumul des mandats, renouvelables une seule fois.

Qu’est-ce que changerait votre élection?

On aurait un député à l’image du Lot-et-Garonne, qui le représente bien. Car le Lot-et-Garonne, c’est un melting-pot et j’en suis le résultat. Il y en a assez des parachutages type Cahuzac ou Bruguières. Ici, beaucoup me connaissent déjà.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article