Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cérémonie du massacre du 5 Juillet 1962 au cimetière SAINT AUGUTRE à COULONIEIX-CHAMIERS (24)

 

L'amicale des Pieds Noirs de la Dordogne communique.

Vous êtes cordialement invités à la commémoration

de la date du 5 juillet 1962 

qui aura lieu

au cimetière Saint Augutre  à Coulonieix-Chamiers (24)

le mercredi 5 juillet 2017 à 11 h 00

devant la stèle des rapatriés d'Algérie.

Cliquez pour voir

Massacre de ORAN 

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

1962 01/07/2017 18:53

Tragique, terrible, effroyable les mots ne seront jamais assez forts pour qualifier comme pour les massacres des harkis cette tuerie de civils pieds noirs sans défense abondonnés par la France.
Rappelons l'acte héroïque joué ce jour-là dans les rues d'Oran par un officier français musulmans qui désobéissant aux ordres était sorti de sa caserne avec un groupe d'hommes et avait sauvé des dizaines de vies. C'était le lieutenant Rabah Khelif paix à son âme.
Extraits de son témoignage:
"J'étais le seul officier musulman commandant de compagnie à l'intérieur du bataillon. Je téléphone à mes camarades commandants de compagnies, tous européens, je leur explique ce que j'ai appris, ils me disent avoir les mêmes renseignements, mais qu'ils ne peuvent pas bouger vu les ordres. " mais enfin ce n'est pas possible leur ai-je dit, on ne va pas laisser les gens se faire trucider comme ça sans lever le petit doigt. Moi je ne peux pas, ma conscience me l'interdit ". "
...
"En transgressant les ordres et en déployant ses hommes sur plusieurs kilomètres le lieutenant KHELIF a sauvé de très nombreuses vies, pour cela il a été SANCTIONNE : Le général KATZ, qui l'a convoqué, lui dira : "Si vous n'étiez pas arabe, je vous casserais ", le lieutenant KHELIF a été immédiatement muté et rapatrié en France."
À lire:
http://oran1962.free.fr/t%E9moig.Rabah%20Khelif.htm
À ce jour, aucun responsable français ou algerien des massacres de harkis et de pieds noirs après le cessez le feu du 19 mars 1962 et les accords d'Evian jamais respectés n'a été inquiété ni poursuivi par la justice pour ces abominables crimes incontestés.