Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces figures locales qui font leur entrée au conseil municipal de Pont-Saint-Esprit (30)

Dans quel état d’esprit les nouveaux venus abordent-ils leur mission ?
 

Le regard pétillant, mine enjouée, Karima Loric, 48 ans, fille de rapatrié harki esquisse déjà les contours des attributions qui devraient lui incomber. "J’aimerais attirer des enseignes commerciales à Pont-Saint-Esprit, travailler sur l’économie et promouvoir la démocratie participative." Pas surprenant pour la nouvelle élue, travailleuse indépendante et militante associative, qui s'est longtemps impliquée au sein du conseil citoyen du centre ancien de Pont-Saint-Esprit.

"Je suis ravie de faire partie de l’équipe de Claire LapeyronieC’est un beau casting ", s'enthousiasme-t'elle.

03/07/2020

-  POUR ETRE informé des derniers articles, de harkisdordogne.com inscrivez vous C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

révoltes75 10/07/2020 10:36

Qui pourrait rappeler à cette élue fille de rapatriés musulmans de ne pas oublier la cérémonie du 25 septembre et qu'elle exige la présence de tout le conseil municipal surtout s'il y a des élus venus de l'immigration qui ont pour habitude de fuir cet hommage aux Harkis. Merci