Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commémoration des Harkis, ( la cérémonie des pauvres) 25-09-2018 à Périgueux (24)

Commémoration

En ce 25 septembre, Journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives, la cérémonie qui s’est déroulée sous l’égide de la préfète sur l’esplanade du Souvenir, aux allées de Tourny à Périgueux, n’aura pas été à la hauteur du sacrifice des sus-nommés.

Extrait de 

- La vexation de Trop -

Outre la rapidité à laquelle a été expédiée la cérémonie, les harkis ont été particulièrement déçus de voir la préfète ne venir saluer que deux ou trois d'entre eux, sur la petite vingtaine qu'ils étaient. Hamid Khemache est allé la rechercher pour lui demander de venir s'adresser aussi aux autres, qui avaient ressenti comme un camouflet cette situation.

- Cliquez pour lire les articles -

Commémoration des Harkis, ( la cérémonie des pauvres) 25-09-2018 à Périgueux (24)

 

Commémoration des Harkis, ( la cérémonie des pauvres) 25-09-2018 à Périgueux (24)

 

Commémoration des Harkis, ( la cérémonie des pauvres) 25-09-2018 à Périgueux (24)

- (1) - La vexation de Trop - Les faits, en vidéo.

Outre la rapidité à laquelle a été expédiée la cérémonie, les harkis ont été particulièrement déçus de voir la préfète ne venir saluer que deux ou trois d'entre eux, sur la petite vingtaine qu'ils étaient, (Extrait du journal de l’Echo Dordogne  " la cérémonie des pauvres" 25-09-2018).

Durée 1'09" 

- (2) - La vexation de Trop - Les faits, en vidéo.

Hamid Khemache est allé la rechercher (Madame la Préfète, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc) pour lui demander de venir s'adresser aussi aux autres, qui avaient ressenti comme un camouflet cette situation.(Extrait du journal de l’Echo Dordogne  " la cérémonie des pauvres" 25-09-2018). 

Durée 1'04" 

- (3) - La vexation de Trop - Les faits, en vidéo.

 La cérémonie a été expédiée au pas de course, les retardataires, porte-drapeaux, dont les journalistes et la communauté Harkie ont apprécié...
Comme tous les ans, la cérémonie commence habituellement à
11 h 00 (sauf, ce jour-là, très précisément à 10 h 53', .

Durée 8'35" 

- Cliquez sur l' Agenda -

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FOUDI 04/10/2018 09:35

Bonjour,

Nous resterons "toujours debout, jamais soumis"

révoltes1975 28/09/2018 20:12

Le problème c'est la docilité et le clientélisme de certains soi disant "présidents" d'associations qui ne représentent qu'eux mêmes. Comme ceux qui ont obtenu au nom de la cause des Harkis une médaille avec la satisfaction de leur égo déplacé au lieu de proposer cette distinction à nos anciens qui attendent désespérément la reconnaissance et une réparation pleine et entière du drame vécu. Tant que ces arrivistes qui profitent du travail des autres continueront de se mettre en avant, notre communauté ne sera pas considérée ou très peu. Car si tel était le cas cette prefette n'aurait pas expédié cette cérémonie ou alors elle aurait été mutée.

Harkis49 28/09/2018 16:14

Oui en effet c’est inadmissible ce comportement de la préfète qui représente le chef de l’Etat. Cette journée du 25 septembre est dédiée aux harkis. C’est leur journée. Ils doivent être mis à l’honneur surtout le jour même où le président de la république fait un grand pas vers la reconnaissance de l’abandon et du massacre des harkis. Il doit y avoir des gestes forts,Il faut qu’il y ait des consignes pour que les préfets saluent ces combattants de la république lors des cérémonies surtout qu’ils ne sont plus très nombreux . Depuis que cette commémoration existe je n’ai jamais vu le préfet ou le sous préfet saluer les harkis en tout cas à Saumur, seuls les portes drapeaux sont saluer par les autorités. A la prochaine cérémonie je demanderais qu’on salue les harkis, ces combattants de la république .
Très harkialement

Mohamed (ex harki62) 28/09/2018 14:31

La manière dont a été expédiée cette cérémonie veut dire beaucoup de chose .
Traduction : cette préfette , en tant qu'exécutante du pouvoir politique , est venu lire rapidement une note qu'on lui a probablement remise la veille ou le matin de la cérémonie , sans émotion ni compréhension car non concernée par la chose , l'essentiel pour cette fonctionnaire étant probablement ses indemnités de 6 à 7000 € par mois ainsi que son logement de fonction , sa petite vie d'égoiste quoi !
S'agissant des Harkis , je pense personnellement que l'ensemble du corps préfectoral agit avec la même déconsidération et le même mépris , du haut de leur petit statut de fonctionnaire .
Enfin , je n'approuve pas le fait d'aller la chercher pour quémander une poignée de main , inversement , lorsqu'un(e) harki(e) lui serre la main , il lui fait honneur , mais que connait-on de l'honneur lorsqu'on a été élevé dans la froideur de l'égoisme et de l'hypocrisie .
Pour terminer , je pense que cette cérémonie du 25/09 devrait être totalement boycottée à l'échelon national et remplacée par une cérémonie parallèle organisée et déroulée par nous mêmes , nous n'avons pas besoin de ces charlatans aux gènes de conquistadors .

Guy regazzacci 28/09/2018 16:21

Bonjour à tous, bonjour Mohamed,

Ce que tu dis est en partie vrai mais, tu devrais attendre la réponse que notre président avec l'accord de son bureau va faire paraître sous peu.
Par rapport au boycott, j'en ai parlé dans une réponse antérieure en disant en quelque sorte : Harkis -pour une fois- unissez vous et l'an prochain, boycottez la journée du 25 septembre ou alors venez avec vos drapeaux en berne et restez à l'écart de la cérémonie, de plus avant cette date, un envoi massif de toutes les médailles à notre Président serait souhaitable. J'avais dit aussi : "CHICHE LES HARKIS"

Harkamicalement

Aridj 28/09/2018 13:52

Il est évident que des consignes aient été données " face à l'insatisfaction générale, vaut mieux pas traîner dans les parages ".
C'est ce que j'appelle de la fumisterie.

Karima BOUHAFNA 28/09/2018 11:24

Je suis d'accord avec cette dame qui ce bat pour son mari. Moi je suis allée a la céremonie de Marseille aucune reconnaissance pour nos VIEUX, aucun discours. Ceremonie expédié. Pendant que des associations reçoivent une médaille sans la présence du President et à la place de nos pères qui eux ont combattu. Désolant, comment ne pas avoir un goût amer.

SALEM BOUAKKAZ 28/09/2018 09:29

comme je l'ai dis il y a quelques jours , la France et ceux qui la gouvernent n'ont aucune considération pour les Harkis tombés pour le drapeau , en voici encore la preuve donnée par madame la Préfette . Alors pas d'hésitation , que les Harkis portent plainte devant la cour européenne .

kettal 28/09/2018 08:45

Pour avoir le respect ,il faut se respecter soi-même, le mépris affichée par cette donzelle est le reflet des institution pour ceux qui ont toujours dit oui et amen à tout et n'importe quoi. Que cette génération se lève et montre à ces fonctionnaires post-moderniste que les enfants de harkis ont le courage et la combativité de leurs pères HARKIs DEBOUT!!!

Mohamed (ex harki62) 28/09/2018 14:32

OUI , HARKIS DEBOUT !