Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coupe du monde 2018, le commandant Mohamed Sanhadji chef de la sécurité veille sur l'équipe de France

- Coupe du monde 2018 en Russie -

- Mohamed Sanhadji (49) ans a grandi dans un camp de harkis au sein d'une fratrie de douze enfants -

- Cliquez sur l'article -

 

Coupe du monde 2018, le commandant Mohamed Sanhadji chef de la sécurité veille sur l'équipe de France

*******

Cliquez sur l'

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 21/06/2018 13:30

Bonjour,

Harkis 62 dit : "l'uniforme a changé de camps" Peut être parce-que ce commandant, fils de Harki, est issu des "C.R.S". Je ne comprends pas trop cette allusion. Il ne faut pas oublier que les militaires et policiers obéissent aux ordres, point. Ce qui leur est reproché selon les circonstances...*
Ce qu'il faut souligner pour Mohamed, ce qu'i a bien réussi malgré certaines conditions de vie qui, au départ, n'étaient pas réunies pour cet aboutissement de carrière.

Bravo à lui et bonne continuation.

Harkamicalement.

harki62 21/06/2018 15:44

Ne voyez là aucune malice de ma part et ne vous triturez pas trop la cervelle , il n y a aucune allusion , j'ai moi même un frère commissaire de police comme quoi !
Et puisque c'est mon jour de bonté , je vais vous dire quel était le fonds de ma pensée au moment de la rédaction de cette phrase .
En un instant , j'ai simplement revécu une scène se passant juste après les accords d'Evian , au camp de Zeralda , devant lequel se pressaient des centaines de compatriotes accompagnés de femmes et enfants en pleurs et à qui des militaires français , en faction devant l'entrée de cette caserne , interdisaient l'entrée pour respecter les ordres venus de Paris , j'avais alors à peine 4 ans , et je voyais à quelques centaines de mètres de là , les fellaghas , tels des hyènes à l'affût , nous faire des signes de couteaux sur la gorge .
Nous n'avions alors pas d'uniforme , aujourd'hui , certains de nos compatriotes le porte et c'est tout en leur honneur , l'uniforme a donc changé de camps .
En espérant vous avoir éclairci l'esprit et ainsi éviter une fatigue neuronale inutile .
Bien amicalement

harki62 20/06/2018 14:59

L'uniforme a changé de camps , la roue tourne , n'est ce pas ?

harki62 22/06/2018 16:10

Monsieur Guy

Merci pour votre réponse pleine de bon sens .

Je ne serai malheureusement pas présent à Bourg Lastic non pas que nous autres les chtis nous ne nous aventurons pas si loin du Nord/Pas de Calais mais surtout , blague mise à part , du fait d'un emploi du temps momentanément compliqué . Quoiqu'il en soit , peut être une autre fois inch allah , avec grand plaisir .

Bien amicalement

Guy Regazzacci 21/06/2018 18:11

Merci pour votre réponse cher compatriote.
N'ayez pas peur, mon esprit va bien et si vous aviez formulé votre commentaire de cette façon dès le début, je ne serai pas à vous répondre.
Sinon, mis à part ces broutilles, je suis moi même issu de l'armée et ensuite j'ai été policier.
En Algérie, j'ai assisté au désarmement des Moghzanis de la SAS de Batna et je sais, hélas, de quoi vous parlez à juste titre. J'ai aussi vu les Hyènes dont vous parlez rodez autour de notre camp et c'était les européens qui étaient encore sur place qui ont du prendre les armes pour protéger l'ensemble des Harkis, des familles européennes et musulmanes vivant en ces lieux jusqu'à notre départ où ils ont été livrés à eux même. J'ai su bien plus tard que 3 familles avaient échappé aux massacres, je sais même où ils sont en France. Je les ai retrouvés en 2006...
Donc, l'uniforme n'a pas changé de camp puisque les enfants de Harkis sont forts nombreux dans l'Armée et la Police, c'est toujours l'uniforme Français qu'ils portent comme leurs anciens et même au delà, dans l'armée d'Afrique en 14/ 18 et ensuite toutes les guerres où le France était engagée. Mon père et mes grands père en faisaient parti et je peux vous dire que je n'ai jamais entendu aucun d'entre eux se plaindre du comportement guerrier de ces hommes. Notamment en Italie où ils ont tous fait preuve d'une vaillance inouïe qui a fait -à leur égard- d'une grande admiration de la part des alliés.
Voila cher compatriote ( pour moi, ma patrie c'est l'Algérie Française) le reste n'est qu'une parenthèse pourtant bien longue.
Au plaisir de vous lire car il faut bien reconnaître que vous avez votre "franc parlé" et cela n'est pas dénué d’intérêt.
Peut être nous verrons nous à Bourg Lastic le 24 juin pour la commémoration de l'arrivée des Harkis en ce lieu il y a 56 ans.

Harkamicalement