Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hasnon (59): Qui était Moussa Ouakid, le grand-père de Gérald Darmanin ?

Si sa présence au sein du nouveau Gouvernement n’est pas vraiment une surprise, on ne l’attendait pas forcément à ce ministère.

Gérald Darmanin a été nommé à l’Intérieur par le Premier ministre ce lundi 6 juillet.

Dès l’annonce de son arrivée Place Beauvau, le natif de Valenciennes a fait part de son « grand honneur », en se présentant comme « petit-fils d’immigré ».

Une référence à un grand-père maternel dont il évoque régulièrement la figure et à qui il doit, entre autres, d’avoir Moussa pour deuxième prénom.

L’artisan de la libération de Saint-Amand

L’histoire débute le 2 septembre 1944. L’armée américaine libère Saint-Amand-les-Eaux. Une libération permise en grande partie par les combats lancés par les F.F.I. (Forces Françaises de l’Intérieur) et des Résistants. Parmi les troupes, une poignée de tirailleurs venus du Maghreb.

« Sous la direction du chef de section Ouakid Moussa, brillant adjudant de l’Armée française, quinze Nord-Africains commencèrent le combat dès la première heure », relate le journal local de l’époque.

Débarquant seul par bateau de son Algérie natale alors qu’il n’a pas encore 15 ans, Moussa Ouakid épouse la France et son destin en rejoignant les rangs du Général de Gaulle lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Prisonnier de guerre, il s’évade pour rejoindre la Résistance.

La France et sa famille pour patries

Grand artisan de la libération de Saint-Amand, il y rencontre la femme de sa vie, Andréa Plumecocq, qu’il épouse et avec qui il décide de fonder une famille.

« Maman avait 15 ans au moment du mariage, explique Saada , la fille de Moussa, à qui il a donné le prénom de sa mère. Elle était enceinte d’un autre homme, mais il a élevé ma sœur comme si c’était sa propre fille. »

Le couple ouvre un café rue Gambetta à Saint-Amand, lorsque la guerre d’Algérie éclate. Moussa choisit de « rester fidèle à une France qui ne s’arrêtait pas à Marseille ou Ajaccio », comme l’écrira à nouveau la presse locale au moment de ses funérailles.

Harki, il raccroche cependant les armes pour se consacrer à son foyer. « On s’est ensuite installés à Hasnon, où mes parents ont ouvert le Relais de la forêt, ajoute Saada. Ma mère s’occupait des cuisines, lui faisait le café, les pommes de terre, le ménage, la vaisselle, il lavait… Bref il s’occupait de tout. De nous surtout, ce n’était pas une mince affaire. »

Avec cinq enfants dont trois filles, pas toujours facile d’imposer une discipline militaire. « Il était d’une gentillesse formidable, on n’a jamais eu à se plaindre de lui, jamais manqué de rien », se souvient sa fille, le regard vite embué au souvenir de ce héros apprécié de tous et parti trop tôt, emporté par un cancer du poumon.

La visite du Général de Gaulle au café

Une figure marquante de l’Amandinois qui garda toute sa vie le respect des militaires et des politiques jusqu’au plus grand d’entre-eux. De passage dans le Nord, Charles de Gaulle fera même une halte au Relais de la forêt pour saluer l’adjudant-chef.

« C’était la fête ce jour-là, tout le village avait rappliqué pour le voir, avec sa traction noire aux drapeaux tricolores conduite par Pierre Decourrière, son chauffeur, qui venait de Millonfosse. »

Enterré au cimetière d’Hasnon, Moussa Ouakid reste l’une des grandes personnalités de la commune. Héros de guerre dont le portrait trône sur le bureau du ministre, il est aussi ce tenancier de bar chez qui les routiers de la région aimaient se retrouver, à l’époque où l’autoroute n’existait pas.

07/07/2020

-  POUR ETRE informé des derniers articles, de harkisdordogne.com inscrivez vous C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lozano paul 13/07/2020 19:27

moi j'ai de l'admiration pour les HARKIS ils sont mes compagnons d'armes ils ont toujours été Français et DEGAULLE avec ses sbires MESSMER JOXE ECT ont eu un comportement innommable Moussa Darmanin me plaît beaucoup car son grand-père était HARKI c'est-à-dire un vrai combattant français en Algérie respect les gars !!

Le harkiyos 12/07/2020 07:08

Il a été imposé par l Algérie qui aime ses petits harkis

djelloul MIMOUNI 10/07/2020 11:12

Bonjour,
A révoltes 75
S'il s’était présenté comme Petit fils de Harkis, OUI!
C'est un peu comme Kader Arif, dès qu'ils occupent des postes importants ils ne nous connaissent plus, alors qu'ils se débrouillent.
Les associations ont autre chose a faire.(c'est mon point de vue)

révoltes75 10/07/2020 10:07

Grave :
Dans Le Parisien, le patron des Républicains, Christian Jacob, a invité Emmanuel Macron à «se méfier» de son nouveau ministre de l'Intérieur, qui porterait en lui «les gènes de la trahison».
"Les gènes de la trahison" seraient-ils dû au fait que son grand père était Harki ? C'est grave.
Les associations de harkis devraient demander des excuses au chef du parti Les Républicains. C'est urgent !

Guy Regazzacci 08/07/2020 11:09

Bonjour à tous,

Ce que dit "Blondet" est juste, si notre ministre de l'intérieur parle de son grand père maternel, ce n'est, bien sûr, pas un immigré mais un Français.
Hélas, les journalistes ne sont pas à ça près.

Par contre, il est possible que Darmanin parle de son grand père paternel qui serait "Juif Maltais", dans ce cas il serait bien d'origine immigré du coté de cette branche familiale.

Pour ce qui est de la visite de 2gol, suivant la date où elle a eu lieu, je me pose des questions.

Si c'est avant l'abandon des harkis, je comprends très bien que cet homme ai acceuilli le général.

Par contre si c'est après le 19 mars et le début des massacres et ensuite de l'abandon des harkis et de leurs familles puis leur relégation dans les camps en France... Là, je ne comprends pas le comportement de cet homme qui ne pouvait pas ignorer ce qui se passait ou ce qui c'était passé.

C'est comme si un Juif, recevait Hitler chez lui ou un Ukrainien qui aurait reçu Staline. Abhérant...
J'espère que ce n'est pas le cas sinon, je ne comprends plus rien à l'âme humaine.

Harkamicalement.

PARZYJAGLA 15/07/2020 16:35

Bonjour . Le Général de Gaulle s'est arrêté au Relais de la Forêt à Hasnon , sur la route Lille Valenciennes , cette auberge de routiers était tenue par Moussa OUAKID , ancien adjudant-chef du 13ème RTA , fait prisonnier en 1940 en défendant l'ESCAUT . et FTPF ayant participé à la libération de Saint Amand les Eaux le 2/9/1944 . Il était en France depuis l'âge de 15 ans . C'était le 29/9/1959 , le Général allait inugurer l(Hôtel de vVille de Valenciennes et arriva donc en retard .

Blondet 08/07/2020 08:19

Compte tenu du passe du grand-père, je ne pense pas que le qualificatif d'immigré soit le mieux adapté ...