Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journée nationale d'hommage aux harkis à Beaucaire (30)

 

Beaucaire a rendu hommage aux Harkis

La Ville de Beaucaire organisait, ce mercredi 25 septembre à 17 h, une cérémonie à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives, en présence de M. le Maire, de son 1er adjoint et conseiller départemental, de son adjoint à l’urbanisme et conseiller régional et de nombreux élus municipaux de la ville et de Beaucairois attachés à l’histoire.

Dans son discours, le Maire de Beaucaire Julien Sanchez a rappelé avec une émotion certaine ce qu’ont vécu les Harkis, ces français qui ont été méprisés et a souligné l’importance de cette journée d’hommage qui est la moindre des choses que l’Etat Français puisse faire après les avoir oubliés, méprisés et abandonnés. « Je voudrais que nous pensions tous à eux, à ce qu’ils ont donné, à ce qu’ils ont subi » a t-il notamment indiqué.

Le Maire de Beaucaire est également revenu, dans son discours, sur la guerre d’Algérie et sur les bienfaits apportés par la France en Algérie.

Il a enfin rappelé que, pour les Harkis, comme pour l’ensemble de ceux qui ont connu cette guerre, le 19 mars 1962 n’est en aucun cas la fin de la guerre d’Algérie, raison pour laquelle il a débaptisé la rue du 19 mars 1962 de Beaucaire.

Après avoir appelé à ce que la vérité soit enfin dite et rappelée dans les manuels scolaires sur l’Algérie Française, la guerre d’Algérie et le sort des pieds noirs et des Harkis, M. le Maire (accompagné de deux descendantes de harkis) a déposé une gerbe devant le monument aux Morts.

30/09/2019

******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michelle Jirard 06/10/2019 19:12

Bravo Julien Sanchez ! Tes paroles sont dignes de ton peuple pied-noir!