Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journée nationale d'Hommage des Harkis, et membres des formations supplétives dans le Var (83)

Presse

Journée nationale d'Hommage des Harkis, et membres des formations supplétives dans le Var (83)

- Harkis morts en Algérie: l'hommage

- Action en faveur des enfants de Harkis des emplois réservés

- Mémoire, respect et dignité 

- Les Harkis, français abandonnés 

Pour lire, et imprimer, cliquez droit pour Enregistrer l'image sous...

Emplois réservés pour les Enfants de harkis

Par la présente informations que je viens de recevoir en tant que président du collectif des Associations de Harkis des Alpes Maritimes et Membre du Conseil d'Administration de l’ONAC, un recrutement dans les Emplois réservés pour les Enfants de harkis sera effectué par la préfecture des Alpes Maritimes, dans la Catégorie B.
Emploi Administratif, pour toute information prendre contact avec Monsieur Rémy Giacchero directeur de l’ONAC de Nice . 
Cordialement à vous 
Ali Amrane président du collectif des Associations de Harkis des Alpes Maritimes.

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Rappel

Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont plus retenus.

Voir la

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

1962 30/09/2017 23:32

On prend acte de ce que dit le "Membre du Conseil d'Administration de l’ONAC" mais on aimerait connaitre le bilan de cet organisme de Nice sur ses actions sensées être en faveur des harkis et leurs familles. Bcp de nos amis qui en dépendent sont très déçus et parfois mal reçus. On devrait connaitre nationalement et localement le nombre de personnes aidées ou ayant trouvé des emplois réservés et savoir combien d'associations ont été subventionnées et à quels montants de la part de l'Onac et le rôle exact de ceux qui y siègent ou qui y travaillent.
Saluons par contre la doyenne des familles harkis de Nice en photo aux bras de notre amie Jeanne ETTHARI qui n'est pas à proprement parlé sa petite fille mais ne sommes-nous tous ses petits enfants?
Par sa présence, Mme Baya Dakiche nous donne une bonne leçon d'action et de résistance et elle nous encourage tous pour préserver la Memoire de nos anciens qui méritent notre combat. Comme elle restons debout et solidaire!