Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après le départ de la sous-préfète, les harkis veulent organiser une nouvelle cérémonie à Louviers (27)

- La suite de l'article de Louviers (25) du 27/09/2019 -

Polémique. Les supplétifs de l’armée française souhaitent organiser une nouvelle cérémonie à Louviers pour effacer l’incident du 25 septembre 2019, lors duquel la sous-préfète avait tourné les talons.

Une fois, pas deux. Les harkis de France sont remontés après le départ de la sous-préfète des Andelys, Virginie Sené-Rouquier, en pleine cérémonie d’hommage, mercredi 25 septembre 2019, à Louviers. Un bis repetita de la commémoration de 2018, lors de laquelle sa prédécesseure, Anne Frackowiak-Jacobs, avait tourné les talons au moment où Farid Moussaoui, président de l’association euroise Mémoire des harkis, tenait son discours.

Face à cette situation, les harkis souhaitent organiser une nouvelle cérémonie à Louviers.

« Cette année, j’ai fait attention »

« C’est un non-respect des autorités françaises à notre égard, estime Farid Moussaoui, toujours aussi surpris par la réaction de Virginie Sené-Rouquier. L’an dernier, l’ancienne sous-préfète avait quitté les lieux au moment où je citais le général De Gaulle, qui avait été assez dur [il l’accusait d’avoir tenu “des propos sur les Harkis pires que les mauvais jeux de mots de Le Pen”, Ndlr]. Cette année, j’ai fait attention dans mon discours. J’ai seulement parlé du désarmement et de l’abandon, deux choses qui ont été reconnues par les présidents de la République. Pourquoi cela choque-t-il quand c’est moi qui le dis ? J’ai vraiment été surpris par son départ », répond le président de Mémoire des harkis.

Pendant un temps, Farid Moussaoui a voulu boycotter la cérémonie car « certains de mes porte-drapeaux n’avaient pas digéré l’épisode de 2018 ». Mais quand François-Xavier Priollaud, maire (MoDem) de Louviers, lui a annoncé la présence de la sous-préfète, il a finalement décidé de tenir un discours plus modéré pour « apaiser les tensions ». Raté...

Depuis six jours maintenant, « mon téléphone n’arrête pas de sonner », apprécie Farid Moussaoui. Il reçoit énormément de soutiens de la part des harkis de France. À tel point qu’ils ont décidé d’organiser un nouvelle cérémonie, certainement le 9 octobre 2019.

« On doit la refaire car elle a été sabordée. Il y a aura de nouveau un dépôt de gerbes », annonce André Azni, président de l’association Les harkis et leurs amis en Lot-et-Garonne. Lui non plus ne comprend pas la réaction de la représentante de l’État. « À Bias (47), j’ai aussi parlé de désarmement, d’abandon, mais également de génocide. Mon discours est beaucoup plus fort et pourtant, toutes les autorités sont restées. Comme chaque année, d’ailleurs. Je ne vois vraiment pas ce qui a choqué dans les propos de Farid... Il doit y avoir un problème à Louviers. »

« Retrouver l’apaisement »

Contacté, le maire a estimé qu’il s’était déjà exprimé le jour même et ne souhaite pas faire de commentaire. Malgré son silence, les harkis convient la population et les autorités à se joindre à eux pour cette nouvelle cérémonie. « Nous voulons retrouver l’apaisement », explique Farid Moussaoui.

Pourront-ils compter sur la présence de l’État ? La sous-préfète, qui apprend la nouvelle par Paris-Normandie, s’étonne de ne pas avoir été mise au courant : « Je ne peux pas répondre à la demande. Ce n’est pas moi qui décide mais le préfet et les ministères. Mais il faudrait déjà que les harkis m’en parlent...»

Virginie Sené-Rouquier. en profite pour revenir sur l’incident du 25 septembre 2019. Elle estime que les premières phrases de Farid Moussaoui étaient « virulentes » et manquaient de « contextualisation. On avait l’impression que rien n’avait été fait depuis quarante ans en termes de reconnaissance. L’État était attaqué, je devais quitter la cérémonie», justifie-t-elle, tant en précisant qu’elle a tout de même regretté «ne pas avoir pu m’exprimer devant cette communauté» à l’occasion de la commémoration.

01/10/2019

*******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zio 03/10/2019 16:06

Bonjour Guy,
Vous savez très bien que concernant les Harkis.
C'est l'omerta pure et simple!!!
Meme la télévision publique a le devoir de réserve (pays des droits de l'homme où es tu...?)
Sans céder au complot tout le monde est complice dans cette histoire de FRANCE,oui mesdames er monsieur,c'est lhistoire de la FRANCE et celle la n'est pad très belle...
Bien à vous,
A vous lire
Zio

Guy Regazzacci 04/10/2019 14:10

Bonjour Zio,

J'ai mis un commentaire assez étoffé suite à l'article publié par le maire de Volvic Mohand Hamoumou et sur l'éloge fait à J. Chirac. C'est bien sûr sur ce site.

Si cela vous dit, allez le consulter.

Certaines paroles de notre "ami" 2gol sont dignes d'intérêt, à vous de juger...

Harkamicalement.

Zio 03/10/2019 15:57

Bonjour,
Pour moi rien ne peut jistifier ce depart.
Farid a juste rappelé des faits réels et avérés depuis des lustres.
Le gouvernement de L'épque a bien abandonné ces soldats.
Donc rien d'insultant à rappeler les faits 57ans après.
Les mesurettes et les petits pansementsne ne changeront rien aux éléments factuels de ce traitement honteux.
Voila(CQFD...)
Il ne faut plus rien attendre de ces élites complices de notre sort!!!
Bien à vous ches frères.
Respectueusement

SALEM BOUAKKAZ 03/10/2019 10:35

Mais pourquoi se torturer l'esprit parce que Madame la sous Préfète s'offense du discours d'un Président d'association de Harkis tiens un discours où il exprime ce qu'il pense !parce que nous sommes Harkis ,nous ne pouvons nous exprimer ? Ceux qui nous ferons taire ne sont pas nés! Cette brave dame et son gouvernement peuvent rester dans leur palais,perso je n'attend rien de leur part! ce ne sont que des fourbes qui nous méprisent et il faut le leur rendre au centuple ! des oeufs et des tomates pourries , c'est tout ce qu'ils méritent!

Ali 02/10/2019 19:54

Bonsoir,
Cette fois ci la sous-préfète doit demander à ses supérieurs hiérarchiques si elle peut ou doit venir.
Mais quand elle a décidé de quitter la cérémonie, elle l'a fait de son propre chef et de plus par la suite nous apprenons que le maire ne veut pas s'exprimer.
Alors sachez que bientôt les municipales devraient être le reflet de la vérité. À vous de voir.

Guy Regazzacci 02/10/2019 18:16

Bonjour à tous,

Pa beaucoup de courage cette sous préfète. Comme le dit Tayeb, elle aurait pu répondre et dire ce qu'elle pensait des propos de Farid Moussaoui. Rien ne l'en empêchait....

Ces propos d'ailleurs ne disaient que l'exacte vérité.

Harkamicalement.

pimprenelle34 02/10/2019 17:28

c'est incroyable comme la vérité dérange. Mais messieurs et mesdames rien n'empêchera les harkis et les pieds noirs de dénoncer ce qui s'est passé. Oui c'est un génocide qui a été perpétré et orchestré par DE GAULLE et sa clique. Même si vous vous bouchez les oreills NOUS LE CRIERONS toujours pour que tout le monde l'entende

Tayeb 02/10/2019 16:47

Je pense que la Sous Préfète de Louviers ne devait pas quitter la cérémonie pour rendre hommage aux harkis présents et répondre aux propos qui l’ont offensé du président Farid Moussaoui. C’était Assez facile pour elle puisque personne ne pouvait prendre la parole après elle pour venir la contre dire à part le maître de cérémonie pour dire : »À boire!!! »
La prochaine c’est le 12 mai!!!