Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le collectif Aixois des rapatriés a refusé l'adhésion de deux associations de harkis.

Ça tiraille entre associations harkis et maison des rapatriés

 

Extraits

 

 " Pourquoi est-ce qu'une association de harkis et descendants de harkis comme la nôtre n'aurait pas le droit de rejoindre les associations ( au nombre de seize dont quatre associations de harkis, Ndlr ) de la maison des rapatriés, c'est incompréhensible" Houcine rezig .

 

***

" On manque de place, poursuit Robert Perez.Le CDHA( Centre de Documentation Historique sur l'Algérie. Maroc, et Tunisie  Ndlr) a fait un travail remarquable de collecte de fonds, mais il faut bien le mettre quelques part ".

 

18 Juillet 2017 

***

Site  Web du

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

1962 20/07/2017 09:41

Le pire, c'est que cette affaire révéle le comportement exclusif à la Maison des Rapatriés d'Aix gérée depuis toujours par les pieds noirs. Les deux complices du CA du Collectif Aixois des Rapatriés qui se revendiquent harkis ont aussi voté contre l'adhésion d'autres associations harkis.
C'est un comble!
De plus, on a appris qu'ils seraient pratiquement les seuls membres dans chacune de leurs 2 associations (dont le Collectif du Pays d'Aix) et ils prétendent représenter les harkis.
En effet, ils se disent abusivement représentants des harkis et ils reçoivent ainsi d'importantes subventions dont on n'a aucun bilan comptable.
Lamentable!

MS 20/07/2017 13:41

S'il existe un soupçon financier de quelque ordre que ce soit , un signalement auprès de la Préfecture ou du Procureur de la République est un acte citoyen et même un devoir , même si certains ( en général ceux à qui cela profite ) parleraient de délation .
Sachez qu'une association est légalement dans l'obligation de tenir une comptabilité et de mettre à la disposition des autorités cette dernière ainsi que toutes les pièces comptables .
Les tribunaux regorgent d'abus financiers et de condamnation au pénal de Présidents d'associations véreux qui pensaient se remplir les poches impunément grâce aux subventions
Bien à vous