Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Colonel Abdelaziz  Méliani propose à la secrétaire d'État Geneviève Darrieussec de dénommer une voie à Strasbourg : « Allée des Harkis »

Colonel Abdelaziz  Méliani

 Conseiller municipal, à la Ville de Strasbourg 

En charge de : du devoir de mémoire et les relations avec les anciens combattants et les armées.

Sa Carrière militaire

Aziz Meliani intègre l’École des enfants de troupes de Miliana et Koléa puis l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion Laperrine, 1956-1958). À Pâques 1959, il est à Paris où il apprend que son père, le bachagha Méliani a été assassiné, victime d’un attentat. Il demande alors son affectation en Algérie.

Il est envoyé au sud de Sétif. Nommé lieutenant, il commande un commando de chasse du 3e régiment de tirailleurs algériens, il commande, entre 1959 et 1962, deux cents hommes, tirailleurs et harkis, qui se battent contre le FLN. Il est blessé à trois reprises.

Au cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie, il est nommé dans une unité de la force locale de l'ordre algérienne sur Orléansville. Ces unités composés de 10 % de militaires européens et de 90 % de militaires algériens, qui devaient être au service de l'Exécutif provisoire algérien, pendant la période transitoire jusqu'à l'indépendance de l'Algérie.

En 1985, il est promu colonel et dirige l’état-major d’une division blindée à Nancy.

*******

- Extrait de la lettre -

Par cet hommage unanime rendu aux Harkis et à leurs familles, notre ville de Strasbourg a inscrit définitivement dans son patrimoine urbain l'histoire et la mémoire de cette composante nationale citoyenne de la France depuis plus d'un siècle et demi.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esteve 01/03/2018 14:16

merci aziz mon frère fraternel d'avoir eut l'idée de nommée une voie à STRASBOURG "allée des harkis"
tu connais le problème mieux que quiconque.
J'espère de tout coeur avec toi que ce voeu va se réaliser.
bonne chance.
julio à bientôt aziz

révoltes1975 16/02/2018 20:46

«Le Colonel Abdelaziz Méliani propose à la secrétaire d'État Geneviève Darrieussec de dénommer une voie à Strasbourg : «Allée des Harkis».».
Il y a comme une erreur dans le titre de cet article. En effet, M. Méliani ne propose rien à la Secretaire d’Etat Mme Darrieusseq. Il l’informe tout simplement d’une délibération municipale qui a dénommé une voix «allée des Harkis» sans indiquer où elle se situe à Strasbourg.
Par contre, on peut remarquer que le vote municipal a eu lieu à l’unanimité c’est à dire y compris des élus issus de l’immigration. Quand on sait que chez nombreux descendants d’immigrés on continue à qualifier les Harkis de «traîtres» on peut dire qu’il y a une avancée. D’un autre côté, on peut penser que ces conseillers municipaux ne pouvaient pas faire autrement étant eux mêmes devenus français comme les Harkis et de surcroît des élus de la République française arborant l’écharpe tricolore. Comme disaient nos parents ainsi réhabilités par ce retournement de l’histoire : «Vive la France!».

memoire des Camps 12/02/2018 12:05

bonjour
Merci mon Colonel...
pour votre investissement pour le devoir de Memoire
des familles de Harkis en Métropole...

Oui a inauguration d'une rue des Harkis
dans la ville de Strasbourg....Capitale des droits de Homme

Mais il faut pas oublier les 75 lieux de MEMOIRE ...les 6 Camps de transits et Reclassement
Sans oublier les 69 Hameaux de forestage...

Dans ces triste lieux....hanté par les souvenirs de Abandon...lieux de naissance de la relégation...précarité...échecs scolaire...

Voila nos lieux de Memoire seront les 75 CAMPS DE HONTE..?