Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement Résistance Harkis à Perpignan (66).

 

Représentants d'associations de la composante de citoyens français anciens combattants harkis et leurs enfants.

La résistance des citoyens français anciens combattants harkis et leurs enfants dans les fondamentaux

En date du 30  Mars 2018

Les représentants d'associations de la composante de citoyens français anciens combattants harkis et leurs enfants de la région Occitanie ont étaient conviés à la réunion qui sait déroulée à la salle pôle santé travail à Perpignan dans les Pyrénées orientales à la demande de Monsieur Ceaux préfet en mission et Président du Groupe de Travail harkis et leurs enfants siégeant  la commission à la demande du président de la république Emmanuel Macron.

On répondu présent : le Tarn, l'Ariège, l’Aude, l'Hérault, le Gard, GirondeHaute-Garonne les Pyrénées-Orientales.

Le débat à été ouvert avec plusieurs prises de parole sur le contentieux historique et tragique des harkis et de leurs enfants et surtout de leurs attentes.

Abdallah Krouk , et Nasser Nouali , auto-proclamés «Groupe de Travail de transition impartial et exemplaire  à l'article 1 er de la constitution du 4 octobre 1958 de la 5 ème république pour la justice de la composante citoyenneté français anciens combattants harkis et leurs enfants».

demandent« un moratoire suite à la commission du Groupe de Travail du préfet Ceaux suite aux suspicions et ambiguïtés de non déclaration de celle-ci au journal officiel et des rumeurs des présidents d'associations des tonneaux danaïdes qui la composent et qui aurait perçu de fortes subventions qui pourrait soupçonner un conflit d'intérêt».

Ils ont ajouté : «Notre Groupe de Travail de transition à l'article 1 er de la constitution du 4 octobre 1958 ai dans l'objectivité d'une justice et d'une reconnaissance transparente pour remettre tout au norme. La légalité de cette volonté est de résoudre le contentieux et de rendre tous les droits fondamentaux aux citoyens français anciens combattants harkis et leurs enfants  dont ils  ont  étaient privés ».

05/04/2018

*******

Cliquez sur l' Album

Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).
Le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement  Résistance Harkis à Perpignan (66).

Cliquez sur l'

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

harki62 09/04/2018 18:04

Je dis OUI à ce mouvement Résistance Harkis rien que pour faire comprendre au Préfet Ceaux et à toute cette hiérarchie verticale opaque , voire invisible , qui tient les manettes , que nous ne sommes pas dupes du coup de poignard qu'ils pourraient être tenter de nous planter dans le dos et que nous ne les suivrons pas comme les moutons de Panurge .

D'autre part , je lis : " rumeurs des présidents d'associations des tonneaux danaïdes qui la composent et qui auraient perçu de fortes subventions qui pourraient soupçonner un conflit d'intérêt » , s'il y a de réels suspicions , je vous invite vivement à faire un signalement au Procureur de la République en lui demandant l'ouverture d'une enquête ce qui pourrait donner un sérieux coup de pied dans la fourmilière .

Guy REGAZZACCI 16/04/2018 12:32

Bonjour Harkis 62.

Voila qui est dit et à juste titre : Si vous avez des élements tangibles qui permettraient de mettre en cause certaines personnes ou associations qui auraient "induement" perçus des subventions, signalez le au Procureur de la République de votre lieu de domicile et il transmettra en fonction de l'adresse du ou des mis en cause au Procureur compêtant. Mais, de grâce, san preuve, taisez vous. Vous ne faites qu'apporter de l'eau au moulin de VOS détracteurs qui misent sur VOTRE division.

Harkamicalement.