Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le douloureux dossier des supplétifs de statut civil de droit commun de Serge AMORICH

- Les supplétifs de statut civil de droit commun -

Je vous prie de lire avec attention le texte ci-dessous qui fait le point de la situation des supplétifs de statut civil de droit commun.

Il appartient au Gouvernement de régler le plus rapidement ce douloureux dossier.

Serge AMORICH .

- Message  de 

Notre adresse émail de messagerie du site http://www.harkisdordogne.com et parfois perturber.

Voir le message de la poste.net ci-dessous.

Vos *commentaires, messages pouvant être retardés.

* il arrive parfois, qu'un commentaire soit perdu. "C'est totalement indépendant de notre volonté". Veuillez nous en excuser.

  Harkis Dordogne.

*******

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

*******

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 28/04/2018 15:12

Bonjour à tous les rapatriés.
Qu'ils soient d'origine européenne ou musulmane. UN rapatrié est par nature blessé au plus profond de son être du fait d'avoir du quitter sa terre natale.
Après cela, chaque personne, chaque famille, a un ressenti différend suivant son propre parcours et sa sensibilité. Vouloir les opposer est un non sens. Cela ne fait qu'alimenter la discorde qui régne actuellemnt et notamment au sein de ce G.T qui, il faut le dire s’entredéchire allégrement.
Nous avons l'impression que c'est celui qui fera les demandes les plus incensées qui sortira grandit et aura l'aval de toute une communauté. Ne vous leurrez pas – hélas- tout est une question d'argent, l'état va jouer sur cela et surtout sur la conjoncture. Sauf si il y a une volonté du président à solutionner la problèmatique Harkis définitivement, espérons le, c'est le ministre des finances qui pésera dans la balance.
Si vous prenez le chiffre de 100.000 euros par Harkis ou ayant droits et enfants de Harkis, en comptant 300.000 personnes, vous arrivez au chiffre de 30 MILLIARDS d'euros. En soi 100.000 euros par personne - certains demandent plus- si nous tenons compte du désarmement, du massacre, de votre abandon ainsi que de tous vos biens, du rapatriement dans des conditions indignes, de la relégation dans les camps et de toutes leurs conséquences ensuite... ce n'est pas cher "payé", sans compter le préjudice moral qui est tout aussi important que tout le reste.
Mais, cette somme à sortir des caisses de l'état, pensez-vous que le gouvernement la sortira, telle est la question. Je n'ai pas la réponse et celui qui la posséde n’est pas né.
Que dieu vous aide, mes amis.
Mais, je crois que dieu a abandonné les Harkis et leurs descendants il y a maintenant 56 ans, cela est marqué au fer rouge avec l’édition de ces télégrammes du 12 mai 1962 dont les auteurs, les 2 ministres serviles du pouvoir goliste avaient décidé de votre sort, VOTRE ABANDON.
Et aussi, celui de toutes les composantes des populations fidèles, musulmans non Harkis forts nombreux, Pieds Noirs, Juifs, sans oublier les plus de 500 militaires portés disparus, cela après le soit disant « cessez le feu »
Fait sans précèdant dans les anales de l’’histoire, pour un pays qui avait la maitrise totale des armes…
Il faut le dire, c’est à souligner : Les Harkis (au sens large) au regard du nombre de morts ont payé le prix fort, et c’est peu dire. Il ne faut pas oublier, non plus, que pendant la guerre 3200 sont morts au combat
Harkamicalement.
PS : Le site harkis Dordogne n'appartient à personne et c'est le gestionnaire qui est décisionnaire quant à la publication des articles. Peut être que celui-ci n'a rien à voir avec le G.T mais, il n'en est pas moins pertinent.

harki62 29/04/2018 11:42

Bonjour

Après vous avoir lu , je me suis dit " mais qu'a-t-il voulu dire exactement ? "

- 30 Milliards d'€ c'est effectivement beaucoup d'argent mais est-ce pour autant qu'il faut se poser trop de question existentielles et notamment sur la conjoncture économique , sur l'accord ou non de Bruno Le Maire , Ministre des Finances ( juste pour info Gérald DARMANIN épaulant le Ministre des Finances en tant que Ministre de l'Action et des Comptes publics est lui même petit fils de Harki et donc , il faut l'espérer , probablement sensible à la question Harkie ) , ils feront ce que le Président Macron leur demandera de faire .

Nous sommes une conséquence de la colonisation de l'Algérie pendant 130 ans , nous n'avons rien demandé nous autres , la France doit savoir assumer non seulement cette conséquence historique , mais les dégâts commis VOLONTAIREMENT envers les harkis, point .

Serge 27/04/2018 10:37

Je fais une réponse globale à l'ensemble des personnes qui ont laissé des commentaires suite à la mise en ligne de ma note.

Cette note a pour unique objet de rappeler l'injustice vécue actuellement par les 74 supplétifs de statut civil de droit commun qui ont déposé une demande d'allocation de reconnaissance entre le 4 février 2011 et le 19 décembre 2013 (première demande ou renouvellement de demande).

Trois précisions importantes doivent être faites afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté dans l'objet de la note :

- tout d'abord, les supplétifs de statut civil de droit commun demandent simplement que la LOI soit respectée : ce qui n'est pas le cas actuellement. Les manœuvres de l'administration ont privé ces 75 supplétifs de statut civil de droit commun de l'allocation de reconnaissance alors qu'ils devaient bénéficier de celle-ci

- ensuite, les supplétifs de statut civil de droit commun ne sont en aucune manière responsables des situations tragiques et douloureuses vécues par les supplétifs de statut civil de droit local

- enfin, les supplétifs de statut civil de droit commun comme l'ensemble des associations de rapatriés soutiennent totalement les revendications exprimées par l'ensemble des associations de supplétifs de statut civil de droit local afin que l’État reconnaisse officiellement les souffrances endurées et mettent en place toutes les mesures nécessaires pour que JUSTICE soit enfin rendue à l'ensemble des personnes concernées et à leurs familles. Il y va de l'HONNEUR de la FRANCE.

Il est très important de ne pas opposer les souffrances des uns aux souffrances des autres.

J'espère que les travaux menés au sein du Groupe de travail permettront d'apporteur une solution définitive à ces douloureux dossiers.

sadouni 26/04/2018 15:54

Moi, lorsque j'ai servi 2 ans dans les ( S.A.S), j'avais 17 ans. Après le cessez-le-feu, les harkis "F.S.N.A" comme moi furent désarmés et abondonnés face à leur destin ? Contrairement à nos frères d'armes métropolitains, lesquels ont eu plus de chance, ils ont été embarqués vers la France, et c'est tant mieux pour eux ! Car ils ont échappé aux supplices qu'ont connus leurs frères d'armes musulmans laisser sur place ! Comme des milliers de harkis, j'ai galéré des années avant de fuir l'Algérie, j'ai tout abondonné pour retrouver un semblant de refuge en France ? Un drame que je vis chaque jour ! Durant toutes ces années, j'ai mené un combat sans relâche pour rappeler à cette France son devoir envers ceux qui l'ont servi aveuglément et qu'elle a négligés avec autant de mépris !

sadouni 26/04/2018 18:57

Je ne cherche nullement à mettre en cause la légitimité de qui que ce soit, mais je veux juste rappeler que l'abandon harkis a fait des ravages, il y a eu de la souffrance pour ceux qui sont restés sur place. Mon combat a toujours été porté sur l'abandon et le massacre ! Quant à ceux qui ont pu regagner la France en 1962, il est normal de faire valoir leurs droits !

Serge 26/04/2018 17:42

Je fais une réponse globale à l'ensemble des personnes qui ont laissé des commentaires suite à la mise en ligne de ma note.

Les supplétifs de statut civil de droit commun ne sont pas responsables des situations douloureuses vécues par les supplétifs de statut civil de droit local.

Ils soutiennent totalement leurs revendications de Justice et de Reconnaissance.

Il est très important de ne pas opposer les souffrances des uns aux souffrances des autres.

Les supplétifs de statut civil de droit commun demandent simplement que la LOI soit respectée : ce qui n'est pas le cas actuellement.

fille ,de militaire et harkis 26/04/2018 15:54

j avais 3 ans en 1962 mes parents ont vecus dans les camps rivesalte camp de bias
que de mauvais souvenirs
franchement quand j entends dire que certain harkis seront mieux aides que les autres
je suis vraiment en colere
avoir vecue dans les camps enfermes comme des animaux
c est la pire des humiliations
tous ces gens qui parle sans savoir alors stop

fille ,de militaire et harkis 27/04/2018 07:44

cela fait 50 ans que les harkis de france demande justice et reparation
et la vous nous parlez d un autre probleme
moi je dis que si le gouvernement doit aider ce sont les harkis qui ont vecus dans les camps en 1962
ce sont eux qui ont tous perdu familles/pays
ce sont eux qui sont dans la soufrance

la provence 26/04/2018 13:49

Lorsque tu ne sais pas ...ou tu vas...
regarde d'où tu viens...
nous autres....les familles de harkis nous venons.... des camps de la honte

la provence 27/04/2018 10:09

Merci pour cette JUSTE réponse...

Les victimes sont et seront toujours les familles de Harkis...
perte de leur terre natale...famille. ....ABANDON.. désarmement
Relégation dans des Camps de la Honte...échec scolaire...précarité...suicide....chômage...

la provence 26/04/2018 13:34

Monsieur Serge Amorich....Merci pour votre commentaire....

MERCI de votre aide ...quand on étaient dans des Camps de Harkis

Monsieur serge AMORICH....que pensez vous des 75 camps de la HONTE en Métropole

les victimes de la guerre Algérie sont les familles de Harkis et leurs enfants

la provence 26/04/2018 13:28

bonjour

je pense qu'il se trompe de dossier monsieur Serge A....

Mais ou était il ....quand les harkis ont été désarmé....

mais ou était il....quand ils ont fait la traversé dans les calle des bateaux

Mais ou était il .....quand les familles étaient parqué dans des 6 camps de transit

Mais ou était il.... quand ils étaient dans un des 69 camps de harkis dans la foret

Mais ou était il ....quand les chefs de camp les méprisaient

Mais ou était.... il quand les enfants de harkis étaient interné a Ongles

Mais ou était il.....quand les rapatries ont touché 15 milliard...

monsieur Serge AMORICH avec tout notre respect...vous vous trompez de DOSSIER

rouaiguia necib 26/04/2018 11:07

bonjour mon mari est ancien supplétif retraité militaire il n a jamais eu les primes de reconnaissance sauf les aides suivantes comme la prime d installation l Amélioration de l habitat et les 10 000 francs merci