Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre ouverte à monsieur Emmanuel Macron et aux députés du Gard

- lettre ouverte à monsieur Emmanuel Macron -

Objet : les justes d'Algérie

- lettre ouverte aux députés du Gard -

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 29/07/2019 14:24

Bonjour Hacène,

Juste pour te dire que ta réponse est très émouvante pour moi car je sais que tu es un défenseur inconditionnel de la Cause harki et cela depuis fort longtemps. Il faut faire savoir que tout jeune, tu as participé aux premières luttes des Harkis pour vous sortir du gouffre où l'état Français vous avait mis et où il aurait voulu que vous restiez.

Je t'envie d'avoir la foi à ce point, cela se comprend au vu de ton parcours. Ton père était là pour t'ouvrir la voie et ensuite d'avoir connu des hommes comme Rabah Khélif et le colonel Moinet ne pouvait que te conduire à la défense de cette noble cause.

Le livre du colonel Moinet "Hamed, connais pas" est en vente (occasion) sur des sites comme Amazone ou Chapitre.com.

Reçois toutes mes amitiés sans oublier ta famille et ton épouse (qui fait de si bons "Bradjes").

Harkamicalement.

révoltes75 26/07/2019 22:26

Merci pour cette lettre adressée au président Macron et qui mérite une plus grande publicité médiatique comme le fait harkisdordogne. Elle devrait surtout être reprise par toutes les associations représentatives et envoyée avec leur signature au Président et à leurs députés en soutien a la Coordination Harkis en accord avec celle-ci.
Inutile que ce soit des associations connues par l'administration comme étant des coquilles vides ce qui porterait un préjudice à cette noble action. Merci

Arfi Hacène 28/07/2019 17:28

Bonjour, Révoltes75.
Oui! Tu as doublement raison. Merci à Harkis dordogne de l'avoir diffusé. Ainsi les lecteurs de ce site ne pourront pas dure qu'ils ne le savaient pas.
Combattant acharné au service de la cause Harkie depuis quarante ans je reste persuadé que c'est une lettre morte qui restera morte, tout ce qui dérange est méprisé et ignoré. Le mérite du contenu de cette lettre nous l'avons puisé dans ce gouffre de l'histoire. Et nous avons survolé cette période aussi tragique que crusiale.
Non seulement nous l'avons adressé au chef de l'Etat, à nos députés mais nous l'avons aussi mis dans une bouteille vide et nous l'avons jété au loin à la mer, face à l'avenir face à l'histoire.
Le 16 juillet 2019 dans la plus grade discrétion, nous étions une cinquantaine harkis, enfants d'harkis et petitsenfants de harkis et nous nous sommes donné la main, nous avons prié pour eux et avons juré de ne jamais les oublié. Mais le plus symbolique nous avons rendu hommage et nous avons dit merci aux juste de la guerre algérie.
Merci Révolte75

Guy Regazzacci 26/07/2019 19:34

Bonjour à tous, bonjour Hacène,

Hacène, ta lettre est un modèle du genre, rien à dire.

Il est sûr que de se référer à la Shoah est d'une grande justesse et à ma connaissance, pour ce qui concerne la France, il n'y a pas de plus juste comparaison.

Cela nous permet de comprendre qu'il n'y a pas de degré dans le malheur.
Ce qui est juste pour les uns -les Juifs et autres populations morts ou survivants des camps- doit l'être pour les autres -les Harkis (au sens large) et tous les Musulmans fidèles-

Hors, force est de constater que notre pays honore les uns et méprise les autres.
Pourquoi, par bassesse et par peur de froisser nos anciens ennemis...
C'est ce qui est nommé : "La politique politicienne".

Pourquoi en 2000 avoir légiférer par décret pour indemniser les orphelins de Juifs morts dans les camps par esprit de justice (27.000 euros par enfants) et ne pas le faire de nos jours aux enfants de Harkis ayant vécus dans les camps.
En fait, il n'y a pas de réponse car il n'y a aucune justification possible et audible.

Nous pourrions nommer cette attitude des gouvernements successifs comme étant ségrégationniste vis à vis des Harkis et de leurs enfants. A voir avec des spécialistes du droit...

Par ailleurs, je pense que tu as raison, il est presque certain que tu n'auras pas de réponse ou alors par un quelconque secrétaire de cabinet.
Je sais de quoi je parle, car l'association Harkis Dordogne, par l'intermédiaire de son président, Hamid Khemache, a écrit à deux reprises aux plus hautes autorités du pays.
Le premier courrier adressé au président Hollande a reçu une réponse d'un secrétaire de cabinet avec une réponse alambiquée comme savent faire nos énarques.
Le deuxième adressé au candidat Macron n'a jamais reçu de réponse.

Je n'en suis pas sûr mais je pense que ces lettres sont sur le site "Harkis Dordogne", a vérifier?

Pour ce qui est des justes, il est évident que ceux-ci devraient avoir été mis à l'honneur il y a fort longtemps.
Néanmoins, il ne faut pas oublier que certains ont payé le pris fort eu égard à leurs engagements auprès de la communauté Harkis.
Souvenons nous du Lieutenant Rabah Kelif qui a sauvé des milliers d'européens lors du massacre du 5 juillet 1962 à Oran (1500 morts en une journée soit presque 2 fois plus qu'à Oradour sur Glane par les allemands en 1944)
Le général Katz chef de la place d'Oran qui avait interdit que l'armée Française forte de 18.000 hommes intervienne sous les ordres de 2 gol a dit à ce "JUSTE" : "Vous avez de la chance d'être Arabe sinon, vous auriez été traduit devant le tribunal militaire..."

Donc, je pense que cela n'arrivera pas ou alors cela se fera lorsqu'il n'y aura plus un seul d'entre nous vivant?

Harkamicalement.

Arfi Hacène 28/07/2019 19:48

Bonjour mon cher Guy,

J'espere que tu vas bien ? On se connait de longues dates, tu connais aussi mon franc parler. C'est un plaisir de te lire et de te répondre.
Aujourd'hui la France ne reconnait le génocide qu'aux juifs et pourtant dans différentes époques et lieux, il y a eu des marthyres, des opprimés et les Harkis en font partis.

Tout ces crimes dont certains n'ont pas été à ce jour élucidés et dont pratiquement tous ne sont pas reconnus officiellement.

Cher Guy, tu as évoqué la situation enduré par les harkis notamment dans les camps mais tu met également l'accent sur l'inégalité du traitement de deux situations similaires, deux poids deux mesures.

Dans notre lettre, ne voulant pas s'éparpiller, nous avons résumé uniquement en quelques lignes l'épopée qui s'est déroulée dans notre ancien département. Je t'assure que depuis le 5 janvier nos missives ne font que débuter.

Surtout l'accueil qui nous fut réservé à notre communauté, ne serait-ce que de 1962 à 1965. Cela nous sufira pour déstabilisé la France en l'attaquant sur sa charte universelle des droits de l'Homme et notamment l'article 1er.

Concernant les justes, merci d'avoir rappelé le nom et le courage de Rabah Kelif.

Sais-tu que j'ai eu la chance de le connaître il y a de cela 27 ans en arrière et eu la faveur qu'il m'appelle mon fils. Sais-tu aussi que j'ai l'immense privilège d'avoir rencontré un certain nombre de ces hommes d'honneur notamment le colonel Moinet, qui venait souvent nous voir à Saint Laurent des Arbres. C'est à travers ces rencontres que j'ai pu approfondir ma connaissance sur la véritable tragédie des Harkis.

Aujourd'hui c'est un devoir de rendre justice et honneur à ces hommes, et de les mettre en lumière. C'est un combat qui doit être primordial. C'est à travers leurs reconnaissance que nous accomplirons un grand pas en avant dans cette lutte pour une véritable et légitime reconnaissance.

Harkamitié

Hakim 26/07/2019 13:22

Bravo !! Ça c'est direct sans prendre de gants tout est résumé soit Macron engage la responsabilité de l'état
Soit c'est une lettre morte
Chapeau Mr Arfi

Arfi Hacène 26/07/2019 16:47

Bonjour Hakim,

Merci pour ton chapeau. Je reste persuadé que ça restera une lettre morte. Dans ce combat démesuré ce n'est pas la première lettre qu'on luit envoie. En effet, tout nos courriers sont restés sans réponses..

michel boubekeur 26/07/2019 10:38

oui cest bien de defendre les harkis et ne pas les oublier comme a fait le gouvernement francais je suis moi meme fils de harkis et je vous soutiens pour tout ce que vous faite pour les harkis merci .tout mes salutations respectueusses

Arfi Hacène 26/07/2019 16:55

Bonjour Michel,
Merci pour votre soutien
Salutations respectueuses " réciproques "
La coordination Harka réunie les purs, les vrais, les hommes et les femmes d'honneurs qui refusent de tourner une page et laisser derrière eux l'injustice, l'horreur et la saleté

NOEL-FOURNIER Daniel 26/07/2019 10:35

Félicitations pour la dignité contenue dans cette lettre très émouvante .Il est regrettable que certaines Associations d "Anciens Combattants" commémorent le 19 Mars ,alors que c'est à cette date ,qu'avec la complicité de de gaulle et de son gouvernement,et avec la passivité,voire la complaisance de la grande partie de la population ,en France, le massacre des combattants harkis a et de leur famille a débuté .Les Harkis ,souvent mis en avant, ont protégé les jeunes appelés .Une grande reconnaissance est due aux survivants ,à leur famille .La mémoire des disparus de tous bords doit être honorée.Il est grand temps de refaire un 13 Mai dans la fraternité des peuples des deux bords de la Méditerrannée !

Arfi Hacène 26/07/2019 17:06

Bonjour monsieur Noel-Fournier,
On est pas habitué à prendre plusieurs chemins, la seule association de combattants a commémorer le 19 mars c'est la FNACA. En 1958, c'était la FNAA dont les membres du bureau, leurs adhérents, leurs sympathisants étaient la plupart des porteurs de valises du FLN. En 1963, Ils rajouteront le C, bénéficiant ainsi d'une trésorerie internationale communiste. Ils tisseront leurs toiles d'araignées dans l’hexagone à travers les repas, les voyages et l'aide administrative. Aujourd'hui elle est reconnue comme l'association des anciens combattants la plus représentative ayant l'autorité dans les hautes sphères du gouvernement.
Merci pour vos félicitations

Foudi 26/07/2019 10:05

Bonjour si après cette missive il n y a aucune réaction de sa part "Macron" il faudra se poser les questions nécessaires de quoi faire et comment. Merci Monsieur ARFI toutes mes salutations. Fatiha

Arfi Hacène 26/07/2019 17:13

Bonjour Fatiha,
Merci pour vos salutations.
Cela fait plus de 40 ans qu'on se pose des questions qui démarrent du 19 mars 12 heures jusqu'aux événements actuels. C'est une lutte sans fin contre laquelle nous nous dressons comme un dernier rempart avant l'indifférence et l'oubli.
Amitiés