Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire d'un Harki, Ahmed Mehraz à Florange (57)

Mercredi 25 septembre 2019, on commémore la Journée Nationale d'Hommage aux Harkis et aux autres formations supplétives de l'Armée Française. L'occasion de revenir sur un tabou français, une certaine honte des institutions et un rejet d'une population qui s'est vue chassée de son propre pays, dans un contexte de guerre et de décolonisation.

Ahmed Mehraz incarne cette sombre relation entre les deux pays.

Ici la France, là-bas, l’Algérie, la terre qui l’a vu naître et qui désormais le rejette. Cette même terre qu’il a cultivée avec son père Mohamed, garde-champêtre.

Mais depuis 1954, la présence française en Algérie devient largement contestée. Ce désir d’indépendance et les actions qui suivent sont menés par le Front de Libération Nationale (FLN). La guerre est déclarée, il faut choisir son camp.

Les accords d’Evian, avec le cessez-le-feu, mettent fin à la guerre en mars 62 et l’indépendance est déclarée le 3 juillet 1962. Mais le chaos qu’entraine la renaissance de ce pays souverain précipite les choses. Il faut agir vite.

Ahmed a choisi la France et il en est fier aujourd'hui, fier d’être porte-drapeau, fier d’être un Harki. Mais la France ne l'a pas soutenu de la même manière. Un terre d'accueil qui, jusqu'en 2016, a refusé de prendre la responsabilité de leur abandon et des massacres qui ont suivi l'indépendance. Mais les médailles et les honneurs ne suffisent pas. Ces familles ont été laissées pour compte et encore aujourd'hui, les anciens combattants n'obtiennent pas cette reconnaissance d'état tant espérée.

25/09/2019

"Je vous autorise à publier la vidéo et ce avec plaisir. 
Bien cordialement, Dimitri Korczak" 
de Bruxelles Bondy Blog le 26 septembre 2019

- Cliquez sur la vidéo de 8'22" -

******* 

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 27/09/2019 15:51

Bonjour à tous,

Que de sagesse, que de modestie chez cet homme, cela est vraiment remarquable.

Alors que certains se querellent pour des broutilles, qu'ils écoutent parler ce Harki qui, malgré son âge sait garder l'esprit clair et énoncer des vérités toutes simples.

Quels sont ses mots forts : ...Mais, s'ils sont unis, qu'ils parlent de choses importantes, oui oui...

A noter le très beau reportage de Dimitri Korczak.

Harkamicalement.

Michelle Jirard 27/09/2019 07:59

Tout à l'honneur de ce brave homme; lui comme tant d'autres. Nous sommes à jamais liés dans cette amertume envers les gouvenements successifs qui n'ont eu cesse de nous bafouer. Alors, ayons une pensée pour ceux qui se sont battus, jusqu'au sacrifice de leur vie, pour que l'Histoire mentionne que nous avons existé!