Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mesures en faveur des enfants de Harkis dans le Var (83)

Mesdames et messieurs les présidents d'association et représentants de la communauté Harkie dans le Var.

Vous êtes évidemment tous déjà informés que le décret n° 2018-1320 du 28 décembre 2018 institue un dispositif d’aide, à compter du 1er janvier 2019 jusqu’au 31 décembre 2022, à destination des enfants d’anciens harkis, moghaznis et personnels des diverses formations supplétives de statut civil de droit local et assimilés.

Le dispositif mis en place est destiné à apporter une aide de solidarité à ses destinataires, afin de prendre en charge des dépenses ayant un caractère essentiel dans les domaines du logement, de la santé, de la formation et l'insertion professionnelle.

Réunion d'information

Nombreux sont les enfants de harkis qui sollicitent l'office pour obtenir des renseignements sur ce dispositif :

- je vous précise que nous avons envoyé 420 dossiers à des particuliers au cours du seul mois de janvier ;

- 3 demandes ont été retournées au SD (mais toutes les 3 sont incomplètes).

Je souhaite rapidement réunir les associations afin d'assurer la plus large information sur ce dispositif d'aide aux enfants de Harkis afin que toutes les personnes susceptibles d'en bénéficier soient informées de son existence.

Je souhaite organiser une (ou deux) réunion(s) de travail (à Toulon ? à Draguignan ?) pour vous renseigner, pour vous permettre de conseiller les membres de la communauté, de vérifier la complétude des dossiers.

Pour des questions liées à l'organisation, seuls les présidents d'association représentant la communauté seront invités à assister à cette réunion (nous ne serons pas en mesure de traiter les cas particuliers)

Je n'ai pas forcement les adresses mel de tous les présidents : n'hésitez pas à transmettre.

Je suis néanmoins ouvert à vos propositions pour compléter ma liste d'invités et de participants. J'étudierai vos propositions avec attention.

Dans un premier temps, je vous prie de bien vouloir répondre à ce message en signalant :

- votre intérêt (éventuellement les souhaits de participation des présidents que j'aurais omis de solliciter et que vous auriez contacté) pour participer à cette réunion ;

- le lieu choisi pour la réunion : Toulon ou Draguignan ;

- une période propice au mois de mars 2019.

En fonction de ces éléments, je programmerai la/les réunion/s

Renseignements Hameaux de forestage

Je profite de cet échange pour signaler également que pour être éligibles à l’aide financière allouée au titre du dispositif de solidarité, les bénéficiaires devront justifier avoir séjourné durant au moins 90 jours dans un des camps et/ou hameaux de forestage.

N'ayant aucune archive sur nos hameaux varois, j'ai sollicité les archives départementales ainsi que les 12 maires concernés par l'implantation de Hameau sur leur commune pour obtenir quelques renseignements.

Vous trouverez en PJ la lettre adressée aux AD

Si vous possédez les renseignements demandés, n'hésitez pas à m'en faire part. Ces éléments faciliteront également l'instruction des dossiers de demande.

Dans l'attente de vous revoir, je suis à votre disposition pour toute information complémentaire.

Bien cordialement

 

*******

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdelhadi 13/03/2019 15:26

Bonne journée ,J'ai le plaisir de vous faire connaissance avec nos pères mères frères filles sans exception,
Mes salutations à vous tius

messaoud 16/02/2019 12:34

bonjour à tous,
L'état français nous à trompés par ce dispositif si ont regarde de près qui va obtenir l'aide ? très très peu. Donc ces 40 millions d'euros vont servir à qui ?L’état français va t'il nous donner les informations sur les noms des personnes bénéficiaires et les montants attribués pour chaque dossier afin que nous vérifions le montant réel de cette aide.Je crois pas .C'est une tromperie. Il diront" nous avons fait un grand effort pour la communauté HARKI "(maintenant taisez-vous) voila ce que je crois la vérité jusqu’à preuve du contraire.Je ne fait point confiance à l'état français il nous a abandonnés en 1962 dans les mains du FNL et il continu a le faire pour des intérêts économique.Nous sommes comme l'enfant non voulu non désiré de ce divorce donc le père à massacré un partie et la mère a sauver l'autre en le ramenant chez elle cet enfant illégitime contre la volonté de sa famille .
Aujourd'hui nous souffrons de cette situation qui touche tout les harkis qu'il soit de la première ou de la troisième génération cette action instauré par le gouvernement français s'appelle la division .
Nous devons nous mobiliser de façon intelligente et former un seul groupe d'action et parole .
S'élever dignement pour ce combat.
Créer un parti Harkis qui représenterais nos intérêts.
Pourquoi attendre que des représentants politique plaident notre cause alors que l'on pourrait le faire nous même .
Une coordination c'est la solution un bureau national et un président élu faisons notre propre démocratie .Nous sommes un poids servons nous de cette force.pour obtenir nos droits légalement.

Alexandre Ahmed Dakiche 15/02/2019 19:44

Bonjour La cause Harki aujourd’hui dans le coma principalement à cause de nos bandits médaillés sans mérite pseudos représentants,les complices onac et autres . On ne pouvait pas rêver mieux que cette PÉTITION DEGAGISME qui au delà de son sens en puissance peut contribuer et faciliter à cette réparation et réconciliation .sans imaginer la chaise électrique mais remonter le compteur pour qu’ils ne jouent plus à mettre les doigts dans la prise Ainsi la cause harki sans ces félons redeviendra grande ,forte et belle .merci infiniment. Alexandre Ahmed Dakiche

Mimouni Djelloul 09/02/2019 23:01

Bonsoir à toutes et à tous,
M. GUERVIN tout d'abord Permettez-moi de vous remercier pour votre implication qu'à titre personnel je trouve très sincère. Par contre, et même si je ne réside pas sur votre département, je me permet de vous faire une suggestion pour la réunion du mois de mars, le 19 me paraît aller dans le sens des "mesurettes" en faveur des enfants de harkis, encore un abandon supplémentaire . En espérant bien sûr qu'aucun Président ne soit présent!
Les conditions qui permettent de bénéficier de ces aides sont ignobles. J'encourage vivement les enfants de harkis à ne pas formuler de demande, gardons la dignité que nos parents nous ont transmise , nous ne sommes pas des MENDIANTS. Pourquoi nous traitez vous de la sorte ? De grâce arrêter de nous mépriser, de vouloir faire croire aux Français qui rencontrent de grosses difficultés , que nous bénéficions de je ne sais quels privilèges je le dit à nos compatriotes: il en n'est rien !!!!
Les seuls avantages que nous avons eut, sont le déracinement, la relégation dans les camps, l'échec scolaire, l'humiliation etc... Mon but n'étant pas vous l'aurais compris de faire pleurer dans les chaumières, mais simplement de dire la vérité, vérité historique que vous essayez d'occulter sans y parvenir depuis 1962.

Mécif 09/02/2019 08:16

Bonjour, c'est honteux ils donnent seulement à ceux qui ont vécu dans des camps moi j'y ai pas droit parce que j'ai vécu dans une Z.U.P. c'est pire on vivait avec les immigrés et leurs enfants (ils nous ont fait la misére)

derkaoui 14/02/2019 10:56

tout a fait d accord avec toi il y a deux sortes de harkis maiis il y a qu une douleur alors ma question nous somme quoi ceux qui non pas vécu dans les camps?