Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué de l'Association Femmes du Logis d’Anne, concernant l'ancien camp harkis à Jouques (13)

- JOUQUES -

- Souvenez-vous, Retour en Arrière Mai 2019

Cliquez sur la photo -

"Il ne faut pas qu'ils touchent à cet héritage !"

"Il ne faut pas qu'ils touchent à cet héritage !"

L’Association Femmes du Logis d’Anne  tient à vous informer d’une bonne nouvelle après sa rencontre ce vendredi 7 août 2020 avec le nouveau Maire de Jouques

M. Eric Garcin qui nous a bien reçus avec son adjoint.

On a évoqué le devenir de l'ancien camp Harkis et nous avons reçu l’assurance de monsieur le Maire que le site Harkis du Logis d’Anne sera préservé en lieu de mémoire. Même la Métropole auprès de qui nous avions protesté ne veut pas du projet économique de *l’ancien maire. Nous remercions M. Garcin qui nous a rassurés et aussi la nouvelle équipe municipale avec laquelle nous souhaitons être associés pour conserver le lieu de souvenir de nos parents et de notre vécu au Logis d’Anne.

C’est une première réussite dans notre lutte pour défendre ce terrain qui garde l’âme des rapatriés Français Musulmans et Harkis qui y ont partagé l’exil, l’enfermement, les souffrances mais aussi des joies de la solidarité et du partage.

Merci à toutes les bonnes volontés qui nous ont soutenus dans l’intérêt des familles.

Restons unis dans la fraternité.

Ania Ghozelam Présidente AFLA

Tél : 06 98 36 57 88

*Guy Albert

 Mémorial schéma Chérif Lounès, architecte Arounthone Phimphavong.

*******

Pour votre information, vos commentaires non accompagnés d'adresses email valides, sont systématiquement supprimés.

-  POUR ETRE informé des derniers articles, de harkisdordogne.com inscrivez vous C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jena 12/08/2020 10:50

Pour info, il me semble que la municipalité de la commune de Jouques par une délibération municipale en date du 28/05/2018 dans son rapport n°17 a déjà acté la préservation d'un lieu mémorial en l'honneur de la communauté. Il stipule que l'espace nécessaire à la réalisation d'un conservatoire national de la mémoire harkie sera préservé lors les financements en investissement et fonctionnement seront trouvés. Il me semble que ce projet est initié par l'association Mémoire du Camp du Logis d'Anne qui s'était mobilisé lors du projet d'acquisition du terrain par la municipalité et a pu obtenir cette garantie.

révoltes75 13/08/2020 14:51

On ne connait cette association mémoire du camp du logis d'Anne que pour les fêtes de la danse qu'elle organise avec des chanteurs immigrés ou qui viennent d'Algerie.
http://www.harkisdordogne.com/2-et-3-aout-2019-4eme-edition-l-fichta-music-a-peyrolles-en-provence-13

On a toujours su que l'association des femmes de ce camp se sont toujours battues contre le projet de destruction mené par l'ancien maire qui ensuite avait consenti un petit lopin de terre pour essayer de faire taire leur contestation. Mais comme on l'a appris à chaque fois par harkisdordogne qui garde les traces c'est grace à Ania qu'il n'a pas réussi. Aujourd'hui tout le camp des Harkis est sauvegardé. Ne venez pas faire de la récupération. Ce lieu revient à toutes les familles du Logis d'Anne qui par l'action des femmes avec Ania vont conserver leur mémoire. Surtout pas votre association qui est une coquille vide qui aime danser et chanter et qui s'est fait connaître dernièrement en s'attaquant à une réunion de la Grande Motte.

révoltes75 11/08/2020 15:21

Enfin une bonne nouvelle pour les Harkis et leurs familles. Un exemple à suivre. Merci à Ania et à son association de femmes. Cette réussite si elle se confirmait nous changerait des gérémiades et des lamentations dont nous ont habitués certaines associations aux coquilles vides.
Encore merci à ces femmes et bravo !

Guy Regazzacci 11/08/2020 12:00

Bonjour à tous bonjour Ania,

C'est tout à votre honneur d'avoir réussi à faire aboutir vos revendications légitimes.

Il es sûr que ce nouveau maire est un homme bien.

Harkamicalement.