Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
">

         harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé. 

Interviews  audio, Archives  Départementales  de  La  Dordogne, vidéo Harkis  Dordogne.com © Photos - G.G

 

- 280  436  Visiteurs  Uniques -

Agenda, dates des manifestations harkis

   Contact HarkisDordogne.com

Afficher l'image d'origine

Cliquez sur l'affiche

Exposition parcours de harkis vendredi 7 et samedi 8 juillet 2017 à Meillon (64)

Cliquez sur la photo

L'association harkis Dordogne visite le mémorial de Rivesaltes (66)

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 00:03

Afficher l'image d'origine

 

Décision n° 2015-522 QPC

du 19 février 2016

(Mme Josette B.-M.)

EXTRAIT

Considérant que, selon la requérante, en interdisant aux anciens harkis,moghaznis et personnels des diverses formations supplétives ayant servi en Algérie qui ont fixé leur domicile en France de pouvoir prétendre à l’attribution de l’allocation de reconnaissance dès lors qu’ils n’avaient pas le statut civil de droit local.

Cliquez sur le Diaporama

CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL - ALLOCATION DE RECONNAISSANCE AUX HARKIS DE SOUCHE EUROPEENNE

Télécharger

Résultat de recherche d'images pour "logo pdf"

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Conseil constitutionnel
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 11:30

Communiqué du coordinateur National du 12 Mai Hamid Khemache

Communiqué du Coordinateur national du 12 mai Hamid Khemache
Communiqué du Coordinateur national du 12 mai Hamid Khemache

Résultat de recherche d'images pour "logo pdf"

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 00:03
Souvenez-vous Retour en Arrière le 19 Février 2014

Léna-Audrey-Manon-Bruno 19-02-2014 

     Léna Marchal, Audrey Philippe et Manon Vignaud sont élèves de 1ère ES au lycée Georges Leygues de Villeneuve-sur-Lot.  

 

Prenez le temps de lire cette trés longue interview SVP  Smiley Merci              

 - Coeurs de harkis -

Mercredi 19 février 2014, l'Association Harkis Dordogne a reçu chez la famille Mouhoubi 3 adolescentes qui voulaient présenter un TPE sur le thème des Harkis. Toutes les générations étaient réunies…
 
 Tout d'abord, cela m'a fait plaisir car en tant que petite fille de Harkis cela m'a montré que l'histoire des Harkis ne sera pas oubliée à leur mort.
En effet, cette entrevue m'a permise de vouloir encore plus me battre pour que la cause des Harkis continue à se faire connaitre, maintenant et dans quelques décennies. 
 
De plus, pour moi, la Guerre d'Algérie est tout aussi importante que la Première et la Seconde Guerre Mondiale mais elle n'est pas assez abordée, du fait  que les différentes mémoires s'opposent encore aujourd'hui. Celles-ci ne parviennent toujours pas à s'entendre… 
 
En tant que petite fille de Harkis, mes buts sont à la fois de faire connaître les Harkis et aussi de faire en sorte que l'abandon de ces derniers soient reconnu afin qu'ils puissent se dire que leur combat et leur souffrance n'aient pas été vains.
 
Je pense que cette entrevue était enrichissante pour LenaAudreyManon ainsi que monsieur Philippe, mais elle l'était aussi pour la familleMouhoubi, et les membres de l'association qui ont pu partager et écouter leurs histoires respectives.
              Cérémonie harkis n° 1 25-09-2012
Sabrina petite fille de Harkis, de L'Association Départementale HarkisDordogne Veuves et Orphelins.    

Interview du lycée georges leygues de villeneuve-sur-lot   

   Manon, Sabrina,Louiza, Hocine Mouhoubi, Audrey,Léna, Hamid Khemache à Bergerac le 19 février 2014.

Article Réalisé par Bruno Philippe Professeur d'histoire-géographie
 Collège Jean Boucheron Avenue de la République
47330 Castillonnès

L'occasion de remercier toutes les personnes qui ont de près ou de loin permis la bonne réalisation de ce travail : Farida Gente, Fatiha Foudi, Sabrina Allali, Zahia Tabahrait, Guy RegazzacciRabah Bouhoudi,Emmanuelle Grelier, Yamina Abassi, Farida MouhoubiHamid et Sabrina KhemacheGérard Gente ainsi que les 3 professeurs d'histoire et de français du lycée Georges Leygues de Villeneuve et du collège Jean Boucheron de Castillonnès.

*******

  Cliquez sur les vignettes pour  agrandir et lire, puis droit pour imprimer l'interview complète.    

 

Interview Bergerac 19-02-2014 -101Interview Bergerac 19-02-2014 -102Interview Bergerac 19-02-2014 -103Interview Bergerac 19-02-2014 -104Interview Bergerac 19-02-2014 -105Interview Bergerac 19-02-2014 -106Interview Bergerac 19-02-2014 -107Interview Bergerac 19-02-2014 -108Interview Bergerac 19-02-2014 -109Interview Bergerac 19-02-2014 -110Interview Bergerac 19-02-2014 -111Interview Bergerac 19-02-2014 -112Interview Bergerac 19-02-2014 -113 

Vous avez une (votre) histoire à nous raconter , n'hésitez pas !  À nous contacter ici 

       Contact Email        

Adobe PdfPhotos  de Gérard   Gérard 2013 - 037

La presse en parle 

Les trois lycéennes de Georges-Leygues avec Louiza et Hocine Mouhoubi, Sabrina et Hamid Khemache, à Bergerac, lors de leur rencontre en février dernier.

Les trois lycéennes de Georges-Leygues avec Louiza et Hocine Mouhoubi, Sabrina et Hamid Khemache, à Bergerac, lors de leur rencontre en février 2014

Durant l'année scolaire et dans le cadre d'un travail d'étude et de recherches, Léna Marchal, Audrey Philippe et Manon Vignaud, élèves de première ES au lycée Georges-Leygues, ont préparé un ouvrage et un film sur la communauté harkie dans la région, s'intitulant «Cœurs de harkis». Un ancrage qui les a conduits à partir à la recherche des épisodes de leur histoire pour parler de la guerre d'Algérie, de l'indépendance et de ses suites.

Elles ont été accompagnées et conseillées dans leur travail par trois professeurs d'histoire et de français du lycée Georges-Leygues et du collège Jean-Boucheron de Castillonnès.

«Sortir des carcans classiques»

Après avoir pris contact avec Hamid Khemache, président de l'Association départementale des harkis de Dordogne, sa fille Sabrina, et Gérard Gente, qui réalise le film, elles ont pu converser, le temps d'un après-midi avec une famille de rapatriés, Hocine et Louiza Mouhoubi, à Bergerac.

Une interview qui permet de revenir sur les étapes d'un parcours mouvementé, l'arrivée dans le Sud-Ouest, les camps, les zones de travail, l'intégration, la vie avant et après la décolonisation.

Avec des mots et des images parfois fortes, des souvenirs parfois encore délicats sur certains épisodes de la guerre civile, le rôle des autorités, la torture, l'exil, le manque de reconnaissance, et les difficultés liées au statut, à la langue et à la culture, Houcine Mouhoubi et Hamid Khemache ont raconté… «Nous voulions sortir des carcans classiques de la guerre d'Algérie, de l'après-1962, des camps… Avec Hocine et Louiza Mouhoubi, nous avons vu une famille qui est restée fière de ses origines, de son parcours, de la réussite de ses enfants ; qui n'a jamais perdu son honneur, qui a su s'ouvrir pour partager tout ce qu'elle avait et s'intégrer, expliquent Léna, Audrey et Manon.

Nous avions pour objectif de rapprocher la vie des rapatriés d'hier et d'aujourd'hui pour faire un travail sur l'histoire et l'identité, pour faire vivre la mémoire des harkis.

Nous avons vraiment senti cette volonté et le besoin de transmettre leur histoire, de partager avec le cœur, de faire vivre le souvenir au sens le plus riche du terme… Louiza a parlé de son histoire «contrariée», de ceux qui ont survécu au drame et des amis morts dans la misère, d'intégration, de respect, de tolérance, de religion et de droits humains fondamentaux… Quant à Sabrina Khemache, 17 ans, elle nous a dit que les enfants, petits-enfants sont convaincus qu'il est de leur devoir de contribuer, avec leurs moyens, à la lutte familiale de chaque instant pour la reconnaissance des harkis et de leurs familles. Elle a repris le flambeau…».

Un témoignage émouvant et consistant, passerelle intéressante entre l'histoire générale que les lycéennes apprennent en classe et l'histoire locale, qui doit être connue et partagée par tous.

Le travail des trois lycéennes de Georges-Leygues donnera lieu à la production d'un mémoire et d'un petit film intitulé

«Cœurs de harkis», monté et réalisé par Gérard Gente.

 

Article Source La Dépêche du Midi Actualités

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 00:03

Blason de Montmeyan

hameau de forestage de montmeyan n°3

hameau de forestage de montmeyan (83) n°3

hameau de forestage de montmeyan n°3

hameau de forestage de montmeyan (83) n°3

hameau de forestage de montmeyan (83) n°3

Dans le contexte de la fin de la guerre d'Algérie le hameau de forestage est créé fin 1962 pour accueillir 30 harkis et leurs familles l'arrivée de ces 141 personnes marquent le début d'un nouvel accroissement démographique dans ce village rural du haut var 1962...250 habitants 1968...450 habitants

À partir de 1975 les familles de harkis partent s'installer dans des villes du centre var Carcès et Brignoles "hôpital, écoles, commerces.

Les chefs de familles sont employés à l'office national des forêts pour entretenir des massifs forestiers du haut Var et le futur parc régional du Verdon

En septembre 2010 dans le cadre de la journée européenne du patrimoine a été inauguré une plaque souvenir en hommage aux 12 communes qui ont accueilli des familles de harkis à partir de 1962 en présence des 12 maires de ces communes...voir vidéo inauguration , ce village rural du haut var et a 35 km de st Maximin et 40 km de Brignoles 

Belkacem Gueroui

Afficher l'image d'origine

Cliquez pour voir les Hameaux de Forestage déjà publiés

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans hameaux de forestage
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 22:06

Une manifestation critique envers le Mémorial est organisée le

19 mars 2016

La date du 19 mars 1962, signalant la fin officielle de la guerre d'Algérie, est le «début du cauchemar» selon Hocine Louanchi, coordinateur du Rassemblement militant de la cause harkie.

Une mobilisation organisée le 19 mars prochain au Mémorial de Rivesaltes doit inciter le Président de la République à tenir l'une de ses promesses de campagne, réservée à la communauté harkie.

A droite, Hocine Louanchi au camp de Saint-Maurice-l'Ardoise, département du Gard, 1975 © Archives Hocine Louanchi

A droite, Hocine Louanchi au camp de Saint-Maurice-l'Ardoise, département du Gard, 1975 © Archives Hocine Louanchi.

 

L'historiographie du Mémoriel de Rivesaltes déplaît à une partie des communautés qui y sont représentées. Hocine Louanchi, Harki interné dans ce site lors de son adolescence, s'insurge contre l'interprétation de la fameuse date du 19 mars 1962 qu'i y est effectuée. « Le 19 mars n'est pas la date de la fin de la guerre d'Algérie, c'est celle du début de notre cauchemar », affirme ce retraité de 62 ans, qui n'a rien oublié. Autour de cette revendication récurrente, un rassemblement est convoqué le 19 mars 2016 face au Mémorial.

Hocine Louanchi, coordinateur du Rassemblement militant de la cause harkie, espère une « reconnaissance » et une « loi de réparation » envers ceux qui restent des mal compris voire des mal-aimés de la République. Il nous précise «je ne veux pas que notre Histoire soit déformée » et souhaite agir pour «l’honneur de nos parents».

Faire pression sur le Président de la République

Pour les membres de la communauté harkie, l'enjeu politique actuel est d'obtenir de François Hollande le respect de sa promesse électorale du 5 avril 2012 : « Si le Peuple Français m’accorde sa confiance, je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées de nuit dans des Camps en France».

Cliquez sur la lettre de deux pages à télécharger et imprimer

" les engagements non tenus de François Hollande "

Afficher l'image d'origine

En octobre 2015, le Camp de Rivesaltes a vécu une inauguration polémique, car la fédération France Harkis a critiqué l'absence de représentants harkis.

Son président, Mohamed Bellebou, élus du Front National à Perpignan, nous signalait «tous nos anciens (...) s’attendaient à être invités, honorés, reconnus dans leur statut de victimes.

Non, vous en avez décidé autrement, les laissant une nouvelle fois en marge d’une société qui ne les a pas reconnus».

Article Source :  Mardi 16.2.2016

 Afficher l'image d'origine

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 23:58

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins ont le plaisir de vous présenter leur nouveau logo réalisé par un nouveau Partenaire

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

David GODARD

Sur  Toute La France

05 53 07 66 20

Enseigne Signalétique, néon, caisson lumineux, totem, banderole, décoration véhicule, adhésif et impression numérique, dépannage, SAV

Des professionnels de l’enseigne

L’Equipe DG NEON étudie toutes vos demandes de création sur mesure et vous accompagne dans la mise en œuvre de votre identité visuelle.

Depuis plus de 20 ans, nous sommes spécialisés dans l’étude, la conception, la fabrication, l’installation et la maintenance d’enseigne publicitaire, de signalétique, lumineuse néon et led.

Pour la création de logo ou de charte graphique, vos documents de correspondances, les travaux de mise en page, les scans haute résolution, la retouche et le montage d’image, nos graphistes sont à votre disposition pour concevoir votre communication visuelle.

Afin de permettre le lancement de votre projet sans contraintes, DG NEON vous offre la possibilité de règlement par des moyens de financement interne.

Logo réalisé par Quentin 

Nouveau Logo de l'association Harkis Dordogne

Cliquez sur leur logo pour voir leur site

Nouveau Logo de l'association Harkis Dordogne

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

 

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Partenaire
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 00:03

Une réunion d'information des rapatriés d'Algérie  se déroulera à Agen, le 27 février prochain./photo Jean-Michel Mazet

Une réunion d'information des rapatriés d'Algérie se déroulera à Agen (47), le 27 février prochain./photo Jean-Michel Mazet

 

Plus d'un demi-siècle après la fin de la guerre, certaines familles originaires d'Algérie se battent pour récupérer leurs biens. L'USDIFRA se rend sur Agen, où la communauté de «pieds noirs» y est importante.

 

Le samedi 27 février prochain, l'USDIFRA (Union Syndicale de Défense des Intérêts des Français Repliés d'Algérie) organise une réunion publique d'information.

Elle aura lieu à Agen, à la brasserie du Marché d'intérêt national, bâtiment A.

Cette réunion aura pour but d'informer les rapatriés d'Algérie qui vivent aujourd'hui dans le Sud-Ouest, ainsi que les adhérents du syndicat, sur la situation actuelle de leurs démarches.

 

A la suite du décès de Gabriel Mene, qui en était le président depuis 1998, c'est Stéphane Lucci, ancien vice-président, qui a pris la relève et a désormais la tâche de poursuivre l'œuvre et le combat de milliers de familles : «On ne peut pas se permettre de spolier les gens de cette manière, même 54 ans plus tard.

 

Aujourd'hui, l'Etat français ne reconnaît que 48 % de ces familles de rapatriés, mais qu'en est-il des 52 % manquants ?»

 

Des dossiers toujours en attente

Ce que réclame Stéphane Lucci, c'est une indemnisation des biens que possédaient les «pieds noirs» lorsqu'ils ont été déplacés contre leur gré hors l'Algérie, à la fin de la guerre en 1962. Si des démarches ont été engagées, et sont toujours en cours à l'heure actuelle, cela ne suffit pas à rassurer le syndicat :

«Des dossiers de réinstallation restent en attente, mais c'est une usine à gaz tout ça !

C'est juste une manière pour l'Etat de détourner le problème. Il reste environ 70 familles concernées dans le pays, pour environ 15 millions d'euros de dédommagement. Mais cette aide ne va qu'aux personnes les plus endettées, donc ce plan de financement est très bancal. Si ces familles avaient été indemnisées totalement dès leur arrivée, le problème ne se poserait plus 50 ans plus tard.»

 

Une bataille culturelle et identitaire

Ce combat d'une vie concerne désormais trois générations de ces «pieds noirs». Au-delà du simple aspect financier, l'USDIFRA souhaite avant tout récupérer ce qu'il y a de plus important à ses yeux, son histoire : «Nous n'avons aucune nostalgie, mais nous avons besoin d'être reconnus par la France. Pour pouvoir tourner la page, et avancer. Les enfants et petits-enfants de l'Etat français jouent là-dessus, sur l'âge, le vieillissement de cette génération.

Ils espèrent qu'on va lâcher prise, abandonner. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que les jeunes qui arrivent ont encore plus besoin de connaître leur passé et leur histoire personnelle. Ils veulent comprendre, savoir d'où ils viennent pour renforcer leur culture et leur identité. De toute façon, j'ai 50 ans, pas 80, je continuerai à me battre et nos enfants encore plus.»

 

Le Lot-et-Garonne compte beaucoup de familles et d'adhérents de l'USDIFRA. Cette réunion est à but uniquement informatif et totalement apolitique, comme le rappelle son président : «Notre seul et unique objectif, c'est de ne pas partir aux oubliettes. Nous sommes en train de préparer un projet de loi que nous présenterons par la suite à tous les partis politiques. Peu importe lesquels, nous sommes en discussion aussi bien avec Les Républicains qu'avec le Front national ou encore la Gauche.

Ce que l'on souhaite, c'est rétablir les vérités et récupérer ce qui nous appartient.»

 

Pour obtenir des informations, rendez-vous sur la page Facebook : USDIFRA syndicat. Ou par téléphone au 04 94 91 67 76.

Tommy Brandon

 Actualités

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 09:06

Hamid KHEMACHE, président de l'association des harkis de Dordogne, a été nommé coordinateur national de l'édition 2016 de la commémoration du 12 mai 1962.

Le conseil des fondateurs de la Fondation du 12 mai 1962 a rendu officielle cette désignation d'Hamid KHEMACHE par un communiqué publié sur le site de la Fondation.

 Hamid KHEMACHE succède à Rabah BENSAIDI qui avait assuré les fonctions de coordinateur national de l'édition 2015 de la commémoration du 12 mai 1962, Journée nationale de l'abandon, du massacre des harkis et des conditions d'accueil dans des camps en France.

Le Groupe de contact félicite Hamid KHEMACHE pour sa nomination afin de mener à bien cette noble mission au service de la mémoire des harkis et de leurs familles.

Source : Cliquez sur la photo

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 00:02

Aujourd'hui ! Dimanche  14 Février 2016

Bon anniversaire

à l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, 

qui souffle sa 4ème bougie.

- Historique -

  Comment cela a commencé, Origine de l'association

Atelier de fleurs librairie Marbot ( La rencontre ) marqué  

 - C’est lors de cette manifestation (Atelier de fleurs en tissu)

 à la librairie Marbot de Périgueux , du mercredi 27 avril 2011,

 animé par Farida , à droite, qu'une discussion s’est engagée

avec Fathia , à gauche de la photo, pour l’élaboration idée, de

création, d'une association de harkis en Dordogne.

 

 L'association est née le 14 Février 2012 -

***

Organigramme de  l'Association Départementale Harkis Dordogne 

Veuves et Orphelins

A l’issue de l’assemblée générale du samedi 6 février 2016 , à Périgueux le bureau est constitué comme suit.

MEMBRES DU BUREAU :

 

Président : Mr Hamid Khemache.

Vice présidente : Mme Fatiha Foudi.

Membres d’honneur et porte-drapeaux : Mrs Hocine Mouhoubi, Boussaad Boukeroui, Miloud Tadj, Rachid Allali.

Secrétaire Mr Guy Regazzacci.

Secrétaire adjointe : Mlle Sabrina Khemache.

Trésorièr: Mme Christine Bouhoudi.

Trésorier adjoint : Mr Rabah Bouhoudi.

Gestion du site internet, presse et communication : Mr Gérard Gente.

Animation association et art culinaire : Mmes Farida Gente, Zahia Tabahrait, Nadége Lesur, Mr Stéphane Lesur.

*******

Vu sur Facebook

Bon anniversaire à l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Association
commenter cet article
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 00:12

- Bienvenue à HARKIS de Nantes -

Portrait de Salah

Qui suis je et pourquoi ce site ?

J'ai 46 ans né et vivant à Nantes.

Pour être plus précis, je suis surtout  le fils d’un Harki assez sûr de ses engagements pour pouvoir dire, quarante six  ans plus tard : « Si c’était à refaire, je le referais ! » Je suis fils de Harki et fier de l’être, pas seulement parce que j’ai foi en mon père, que je l’aime et l’admire, mais aussi parce que sachant ce que je sais, j’ai suffisamment d’éléments en main pour pouvoir dire, rétrospectivement et objectivement :

​« Le combat de mon père et celui d’une certaine France qui ne voulait pas voir brader l’Algérie étaient justes. » Je suis encore plus fier d’être un fils de Harki quand les Harkis sont insultés par leurs ennemis.

Je ne remercierais jamais assez mes parents leur exemplarité, leur dignité, leur patience, la force et la rage de vivre qui les a animé toutes ces années, les épreuves, le déracinement, le racisme parfois, souvent

l' ignorance dans les yeux des autres.

Et tout ça  avec le respect, l' humilité, les années ont passés, nous avons grandi.

Nos parents disparaissent, ils ont tous passé le cap des 70 ans.

Une vie de labeur, beaucoup de tristesse, d'amertume et de nostalgie pour la terre qui les a vu naître et qu'ils ont quitté précipitamment pour ne pas tomber sous la coupe des bourreaux.

Salah

*******

Une histoire occultée

NANTES, 1962.

Une trentaine de familles, quelques célibataires, des enfants, ont été logé, ou plutôt  "regroupées" sur Nantes, rue de la Mitrie dans une ancienne prison désaffectée, gérée par les militaires.

Ils venaient d' Algérie. Mohand R

6 février 1965

La prison militaire désaffectée de la rue de la miterie à Nantes abrite

34 familles de harkis : Le sujet montre les conditions précaires dans lesquelles vivent ces réfugiés.

Images d'archive INA Institut National de l'Audiovisuel

Durée Vidéo  2'08"

Salah , sera parmi nous le dimanche 20 Mars à Périgueux.

 

 Cliquez ici pour voir son site.

 

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Portrait Mis à l'honneur
commenter cet article

Harkisdordogne.com

  • : Harkis Dordogne
  •  Harkis Dordogne
  • : Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
  • Contact

Divers A-D-H-D-V-O

                Logo www. harkis Dordogne

La lettre des engagements non tenus, de François Hollande, cliquez pour la télécharger et l'imprimer.

Afficher l'image d'origine

 Cliquez sur le logo pour voir la Fondation

 

Cliquez sur le télégramme de Messmer sur l'Abandon des Harkis

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La *charte de notre site

 

À propos des articles qui sont publiés sur

Harkisdordogne.com

- Dans la mesure du possible et, selon l'actualité du moment, le webmaster s’engage après vérification (exemple sujet non traitéà publier sur le site Harkisdordogne.com  vos articles, vos manifestations, vos communiqués.

- Il est conseillé d'illustrer autant que possible, par une (des) photo(s), votre article, notamment le lieu.

- Quand il s'agit de coupures de presse, nous préciser la date, et la source du journal.

- Également retenu, les sujets historiques non traités, par exemple la catégorie " Retour en Arrière ".

- Une, ou (votre) histoire vécue.

- Vos avis de recherche.

*******

Quels sont les articles qui ne seront pas publiés ?

 

- À​ aucun moment, le webmaster ne s'engage, à publier.

- Les articles trop anciens, (hors, ceux historique).

- Ceux qui sont sous la contrainte, pressions diverses, obligation.

 

Quels sont les commentaires et vidéos qui ne seront pas publiés ?

 

- Les commentaires, et vidéos, racistes, insultants, injurieux seront

supprimés par le modérateur.

- Votre sollicitation, n’est pas un dû !

- Le but de notre site est de partager, informer la communauté harkie et leurs amis... 

Rechercher Sur Le Site

Soyez les bienvenus

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

                           - Bienvenue sur Harkisdordogne.com          et L'Association Départementale Harkis Dordogne,Veuves et Orphelins  

      (A-D-H-D-V-O)   Contact Email 

logo Je suis Harki  

Réalisé par HD le 08/01/2015.

     Plan d'Accés Accés Périgueux

 

Info sur l'association

Mères, Filles, Pères, Fils de Harkis Réveillez-vous... 

- Un appel de Harkisdordogne.com et de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins,qui sollicite les harkis,et les pieds-noirs qui souhaitent apporter des témoignages-Photos,Manuscrits,Films qui nous intéressent,tout documents papiers peuvent être scannés et envoyés par Emails.

 Pour un Premier Contact Email

Cliquez sur l’Endroit du Village  Hameau de forestage Chauveyrou (24)

Carte Hameau de forestage Chauveyrou

Partenaires Harkis Dordogne

 Pour voir leur site et l'actualité de nos partenaires, cliquez sur les vignettes.

*******

Conseil Général de la Dordogne

Ville de Périgueux

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de périgueux"

 

Archives Départementales de la Dordogne

Onac de la Dordogne

Musée Militaire De La Dordogne

Afficher l'image d'origine

Secours de France

Dyanka danse Orientale

DG NEON  L'Enseigne

Afficher l'image d'origine

Historique

Les Harkis Ceux qui ont choisi la France

Femmes harkis 1  Cliquez sur la photo Femmes Harkis (Harkettes)     

Cliquez sur

- Un peu D'histoire -  

̋ Réussissez ou échouez mais surtout ne laissez pas la négociation se prolonger indéfiniment… D’ailleurs ne vous attachez pas au détail…  (Le président Charles de Gaulle à Louis Joxe, négociateur.)

au sujet du

- Texte complet Accords d'Evian 

 

-Qu'est qu'un Harki ?

Le mot harki ['arki] désigne un individu servant dans une harka et vient du mot arabe haraka signifiant littéralement « mouvement », mais en réalité le terme était déjà utilisé au sens figuré pour désigner de petits affrontements, guerres, barouds entre tribus, ou contre un ennemi extérieur. Dans le langage courant, en Franceil désigne les supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962, durant la guerre d'Algérie.     

-Qu'est qu'une Harka ?

C’est officiellement le 8 février 1956 que l’ordre de créer les harkas dans toute l’Algérie a été donné. des unités supplétives seront constituées dans chaque corps d’armée, à l’échelon quartier ; s’appuyant sur les unités de base, compagnies, escadrons, batteries, elles seront chargées de compléter la sécurité territoriale et de participer aux opérations locales au niveau des secteurs ; ces unités porteront la dénomination de harkas. 

MAIS QUI SONT LES HARKIS !

(Appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA ou Français de Souche Nord-Africaine)

Bulletin d’Adhésion à l'Association

    Bulletin d’Adhésion  à l'

    harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus     

 - Faire un don à L’Association Départementale 

Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, c’est choisir de transformer tout ou partie de vos impôts, dans des actions, et projets divers, commémorations,culturel et travail de mémoire. -

Vos dons font nos actions.

Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit pour l'imprimer.

                                                           Bulletin Adhésion Harkis Dordogne

     Contact Email de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins ,   et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Remerciements

Merci pour l'intérêt que vous portez tous les jours à la communauté des Harkis, et aux 150 000 massacrés, après la fin de la guerre d’Algérie.

Solidarité

Message de remerciements de Ouarda

Pour en savoir plus sur la maladie cliquez sur la photo 

       Ouarda Kacem 2

      Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, vo...tre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grâce à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier 02/10/2014 à Barcelone.

L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement. Merci encore à tous. Ouarda.

Divers Infos, liens Harkis

" Tout sur la Procédure Harkis  "  *

Cliquez sur le logo de Urbi et Orbi 

Urbi et Orbi

 

*******