Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
">

         harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé. 

Interviews  audio, Archives  Départementales  de  La  Dordogne, vidéo Harkis  Dordogne.com © Photos - G.G

 

- 280  436  Visiteurs  Uniques -

Agenda, dates des manifestations harkis

   Contact HarkisDordogne.com

Afficher l'image d'origine

Cliquez sur l'affiche

Exposition parcours de harkis vendredi 7 et samedi 8 juillet 2017 à Meillon (64)

Cliquez sur la photo

L'association harkis Dordogne visite le mémorial de Rivesaltes (66)

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 13:18

Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du prieuré de Salagon

12 ème siècle.


Une planche de dessin a été réalisé par l'artiste dessinateur Mathias Poisson, terre du milieu, terre ouverte.

Le mouvement populaire dans les Alpes-de-Haute-Provence de 1807 à 2017.
L'artiste s'est inspiré de deux témoignages de personnes qui ont vécu au hameau de forestage d'
Ongles,

Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon

Monsieur Mohamed Benamane qui a vécu au camp de forestage de 1962 / 1966 et Monsieur Moktar Dass ancien élève du centre de pré formation Ongles de 1967/1968.

Merci pour leurs Témoignages, Cette exposition retrace l'histoire des différentes populations, qui ont fait Histoire de ce département bas alpin les Mexicains de Barcelonnette, les Italiens des mines du Maine, les Américains de la vallée des Champsaur.

Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon


Les travailleurs agricoles dans les vergers de la vallée de la Durance 
Sans oublier les quatre hameaux de forestage de ce département 04,
st André des Alpes, Jausiers, Sisteron, Ongles "MHeMO"
Pour entretien et préservation des forêts bas alpines, ils font partie de cette histoire.
Une visite dans ce lieu chargé Histoire avec son jardin médiéval "collection de plantes aromatiques" a quelques kilomètres de la Maison Histoire et Mémoire Ongles avec son exposition sur histoire des familles de Harkis Ongles "Exposition ils arrivent demain

Une page d'histoire nationale. L'arrivée de familles de harkis dans un petit village des basses Alpes. Au printemps 1962 la perspective de l'accession de l'Algérie à l'indépendance se précise.

Dès lors, la situation des supplétifs de l'armée française et notamment des "harkis" membres des "harkas"Devient angoissante, d'autant plus que des instructions du gouvernement interdit leur transfert en métropole.

Le Lieutenant Yvan Durand à la tête de l'harka "de Palestro" ne peut se résoudre à abandonner ses hommes aux représailles dont, ils ne manqueront pas d'être l'objet.

Il démissionne de l'armée française et se consacre totalement à la préparation de leur "infiltration" avec leurs familles. Celles-ci représentant un groupe de 133 personnes se retrouvent en juin dans un vaste camp au Larzac.

Résultat de recherche d'images pour "Le Lieutenant Yvan Durand harkis dordogne"

Yvan Durand commence alors à prospecter le département des basses alpes cherchant un village qui les accepte. André Laugier maire Ongles se laisse convaincre et le 6 septembre, arrivent les vingt-cinq familles représentant la moitié de la population du village, d'abord hébergées sous les tentes de l'armée, elles le sont ensuite dans des bâtiments préfabriqués.

L'école passe de six à quarante élevés, l'épicerie voit arriver des clientes berbères ne parlant pas le français et les hommes montent chaque jour travailler dans la forêt de Lure.

Ces familles resteront deux ans avant de partir pour Cannes et d'être remplacées par un centre de formation pour fils de harkis. La Maison d'Histoire et de mémoire d'Ongles rend hommage à Yvan Durand et ces exilés et ceux qui les ont accueillis.

Belkacem Guerroui.

Cliquez sur les photos

Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon
Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon
Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon
Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon Une page d’Histoire des familles de harkis du hameau de forestage d'Ongles s'expose au Musée et jardin botanique du Prieuré de Salagon

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 14:53
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)

Une foule nombreuse s'est rassemblée pour inaugurer la plaque mémorielle du camp de Timgad (1).

Une foule nombreuse s'est rassemblée pour inaugurer la plaque mémorielle du camp de Timgad (1). Un hommage national « au parcours et à l'œuvre accomplie dans les hameaux de forestage par les harkis anciens membres des forces supplétives, et aux familles qui y ont vécu », pouvait-on lire sur la plaque.

 

« 1962 : des milliers de familles ont été dispersées dans 69 hameaux de forestage, créés à la va-vite pour parquer ceux qui ont combattu pour la France », rappelait le président du collectif des associations harkis 06, Ali Amrane.

PRENDRE CONSCIENCE DU RÔLE DES HARKIS

L'occasion de rappeler aussi la contribution politique, sociale, économique, culturelle ou politique des harkis. « Il fallait faire connaître cette histoire pour arriver à la paix », estimait la conseillère départementale Marie-Louise Gourdon. « Les constructions précaires, le provisoire a duré 20 ans, regrettait le maire Pierre Aschieri.(...) Je souhaite que les Mouansois prennent conscience de ce qu'a été l'histoire des harkis et leur rôle dans la construction de la ville ».

 

« Il faut nous appuyer sur tout ce qui est ouvert et positif pour construire un monde meilleur », déclarait le sous-préfet Philippe Castanet. Les enfants de l'école François-Jacob, ancien site de Timgad, sont venus lire des passages du livre de Fatima Besnaci-Lancou Fille de harkis. « J'ai su beaucoup plus tard qu'André Aschieri s'était battu pour que nous ayons des logements décents, témoignait-elle. En 1976, il avait obtenu de l'ONF que nos pères puissent être alphabétisés. Une éducation nous donnait le sentiment d'être maître de notre vie et notre avenir ». Après le dépôt de gerbes, l'assemblée a découvert avec émotion l'exposition sur la vie des harkis en France et au camp de Mouans-Sartoux.

DELPHINE GOUATY

Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux

Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux

Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux

Cliquez sur le Diaporama

 

Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)
Un hommage national aux harkis sur le site de Timgad à Mouans-Sartoux (06)

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 01:02

Des élèves d'Angers (49) en 1er économique et Sociale, ont choisi pour sujet de TPE. 

L'intégration des harkis et de leurs descendants dans la société Française de la fin de la guerre d'Algérie à nos jours.
 

Thème : Individuel et collectif axe de recherche : Individu et société.
 

Début novembre 2016, ils ont pris contact avec l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins.
 

Et après les avoir mis en relation avec le président  de SaumurTayeb Kacem de l'Association Départementale Harkis du Maine et-Loire Veuves et Orphelins.

Le président a choisi pour cette interview, deux autres enfants de harkis nés en France Malika et Farid Belmiloud pour témoigner de leur histoire.

*******

 

Réalisation ci-dessous de  RAMANANT Tyana,

 RONFLE Tomet PASQUIER Alexandre. 

Bravo à eux ! 

L’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURS

 

L’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURS

L’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURS

L’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURSL’INTÉGRATION DES HARKIS ET DE LEURS DESCENDANTS DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE LA FIN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE A NOS JOURS

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Mis à l'honneur Interview
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 14:47

Agenda, dates des manifestations harkis

le Samedi 18 mars 2017

de 14 h à 17 h

Invitation au grand colloque Harkis au

Stadium municipal 17 - 22, Cours Washington

à Agen

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

*******

Le samedi 18 mars 2017 de 10 heures à 16 h.

Rassemblement au camp de Saint-Maurice l'ardoise pour rappeler à l'État français cette date chargée d'histoire.

Pour se rendre au rassemblement au camp de Saint - Maurice - l'Ardoise, commune de Saint- Laurent - des Arbres, (30)
Par autoroute : sortie Roquemaure, Saint - Laurent - des - Arbres, route de Laudun, départementale 121, puis direction la stèle Harki du camp deSaint - Maurice (environ 3 km de Saint - Laurent - des - Arbres) ; une fois arrivé devant la stèle, se diriger sur la droite à 50 mètres, où se situe l’entrée du camp.

Contact

Plusieurs rassemblements harkis en Mars 2017

*******

Le Dimanche 19 mars 2017 de 10 h 30.

Rassemblement des harkis et des pieds noirs à l'odysséum de Montpellierdevant la grande statue de Gaulle.

Contact

Abdallah krouk 07 88 12 39 25Nouali Nasser 06 89 17 25 70,

Kader Hocine 06 75 50 71 45  

*******

Le Dimanche 19 mars 2017 à 14 h .

Rassemblement des harkis à Paris, Esplanade des invalides qui débutera à 14 h avec comme signe de ralliement t-shirt (JE SUIS HARKI) ou feuille format A 4 (RÉPARATION). MAINTENANT, Cette (FLASH MOB) est faite par les Harkis pour les Harkis.

Contact Facebook : Ahcene Aroudj 

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 00:30

Pour information, je me suis entretenu avec notre avocat le 06 mars 2017

 à 17 h 30. Il vous fait savoir que toutes les requêtes seront prêtes dans le courant de la semaine prochaine (semaine 13).

Vu le nombre de dossiers, permettez-moi de vous dire qu'il a bossé.

Bien à vous. Mohamed Djafour.

" Tout sur la Procédure Harkis  "  

Cliquez sur le logo de Urbi et Orbi 

Urbi et Orbi

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 01:01

Monsieur Macron voulait faire du zèle, il s'est coupé les ailes ...

J'observe avec beaucoup de désolation l'effervescence sur la toile du net, de la part de notre famille rapatriée toutes confessions confondues, comme si c'était la première fois que les politiques d'un parti comme de l'autre nous manquent de respect, salissent la mémoire de nos défunts, humilient nos aînés et jouent les amnésiques avec la deuxième génération.

 

Ne jouez pas les surpris ! Régulièrement lors des élections pour la présidence de la République, nos candidats souffrent de dyslexie et donnent l'impression d'aller chercher des voix dans les pays voisins en voulant se démarquer les uns des autres, au risque de flirter avec le diable.

 

Dans une interview lors de son voyage en Algérie, monsieur Emanuel Macron avait qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité » et de « vraie barbarie ». J'aimerais vous rappeler l’histoire d’un département français où la Barbarie n'est pas née en 1830, mais plutôt à partir du 8 mai 1945, tandis que la France fêtait la victoire, son armée massacrait des milliers d'Algériens à Sétif et à Guelma.

 

Monsieur Macron lorsque vous utilisez "colonisation", sa prête la confusion dans l'esprit des Métropolitains qui assimilent ce mot aux "Pieds-noirs". Certes, il y avait des colons, mais tous les pieds-noirs n'étaient pas de riches terriens et n'ont pas colonisé l'Algérie de leur propre chef.

 

Il ne faut pas oublier qu'en 1848 la France traversait deux crises : la première est économique, la seconde est sociale plus de 40 %, de Français sont sans emploi, le peuple se rebelle, c'est la disette, la misère, il faut trouver des solutions pour échapper aux émeutes, alors plus de 12.500 personnes furent envoyées en Algérie, pour éviter une révolution, avec un bagage, un matelas et quelques vivres.

 

Si on peut considérer, cela comme un crime contre l'humanité, d'avoir apporté la civilisation, le savoir, la culture, d'avoir bâti, fait naître un pays alors effectivement on peut parler de crime !!!

 

J'aimerais tout de même vous rappeler qu'en 1830 le peuple algérien était affamé par les Ottomans, qui les réduisaient à l'esclavagisme, pillaient toute leurs cultures.

 

Par ailleurs, toutes les décisions venaient de Paris et c'était la volonté de la métropole de réduire le peuple algérien au titre d’indigène, quant à nous les Français d'origine algérienne, nous n'avons jamais été considérés comme des Français, mais plutôt comme des sujets, la preuve est-il en 1962 les Harkis ont du passé devant un juge pour valider une nationalité française, ceci est un crime contre l’humanité pour des hommes qui se sont battus et crus en leur pays la France.

 

Monsieur Macron certains diront "que c'est de la maladresse", d'autres "une insulte", pour ma part, je pense que c'est un dérapage de votre part, d'où l'intérêt de très vite instaurer « l'histoire d'Algérie» dans les écoles, car à ce jour aucun manuel ne parlent dans les écoles de la guerre d'Algérie, la barbarie vécue par les mensonges d'hommes politiques, qui comme vous, on dit «qu'ils nous ont compris» avec beaucoup de mépris.

 

Le plus grand crime de l'humanité, c'est de fermer les yeux sur un 19 mars 1962, au lendemain des accords d'Évian d'avoir livré les enfants de la République à des massacres, ou un 12 mai 1962 d'abandonner, désarmer des hommes, des soldats français "les harkis" aux mains de l'ennemis.

 

J'aimerais rajouter qu'aujourd'hui au 21 ème siècle les harkis, leur descendance sont contaminés de ce crime de l'humanité pour lequel chacun de vous se voile la face et cherche l'arbre qui cache la forêt pour se donner bonne conscience.

 

Pour ceux qui ont survécu, l'accueil ne fut pas mieux sur le sol des droits de l'homme, sur la terre d'asile ou plutôt asile psychiatrique et comme a écrit Alain Touraine. « Une nation qui ne sait pas regarder son passé, ne sait pas regarder son avenir ».

 

Ferhat Abbas disait "la France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l'a fondée".

 

L'écrivain algérien Boualem Sansal a écrit : « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi,… Quarante ans est un temps honnête, ça nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous, qui sommes ses enfants. »

 

Il faut arrêter de se voiler la face et critiquer la colonisation, car tout le monde en tire une certaine jouissance, bien entendu qu'il y a toujours des individus qui profitent du système.

 

Le seul crime de cette fin de colonisation, c'est de ne pas avoir laissé la notice pour reprendre le gouvernail du navire pour que celui ci ne coule pas.

 

Pour ceux qui à la lecture de mon texte se posent la question suivante : « La colonisation ne la concerne pas, Monsieur Macron s’attaquaient aux Pieds Noirs » ?

 

Absolument vous avez raison je n’ai colonisé personne, mais mon existence est née de la colonisation, sans celle-ci je ne serai pas là en train de vous écrire, je n’aurais pas d’histoire (Harkis) alors pour ceux qui pensent que nous ne sommes pas concernés par les propos de Monsieur Macron, c’est que vous n’avez rien compris, n’écoutez pas ceux qui sèment le doute dans nos esprit.

Monsieur Macron voulait faire du zèle, il s'est coupé les ailes ...

Pour ma part je suis issue de cette civilisation Made-In Colonisation

et j'en suis fière.

 Syndia Hamoudi 

Présidente de l'Association Harkis Reconnaissance

Justice Devoir de Mémoire Toulouse Midi Pyrénées

19/02/2017

 

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Réaction
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 23:40

Pierre Faure

Hamid KHEMACHE, ainsi que tous les membres de l'Association Départementale Harkis Dordogne adresse leurs très sincères condoléances à Sylvie Faure, son épouse; Antonin, Lysie et Fantine, ses enfants.

 À Monsieur Martinez Joseph Trésorier de l'Amicale des

Pieds-noirs et Christiane de Trélissac pour le décès accidentel de leur gendre.

 

Les visites ont lieu au funérarium de Notre-Dame-de-Sanilhac.

La cérémonie religieuse sera célébrée le Vendredi 10 mars 2017, à 16 heures en l'église Saint-Georges à Périgueux.

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

 

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Avis de décès
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 01:04

 

Invitation au grand colloque Harkis au

Stadium municipal 17 - 22, Cours Washington

à Agen

Le Samedi 18 mars 2017

de 14 h à 17 h

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

Stadium Municipal 17- 22, Cours Washington Agen

Cliquez sur le plan

Invitation grand colloque Harkis à Agen le 18 mars 2017

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 11:33

Préserver la mémoire de l'ancien camp de harkis malgré la vente du terrain à Valbonne

Ahmed Alexandre Dakiche sur le site où il a passé sa jeune... Photo P.C.

Les terrains situés aux Bouillides ont été vendus à un promoteur immobilier. Ahmed Dakiche souhaite que l'histoire de ce site fasse partie de celle de la cité

De l'ancien camp de harkis qui a perduré jusqu'au début des années quatre-vingt-dix, à l'entrée de Sophia Antipolis, il ne reste plus qu'une vaste friche en restanques où des vestiges d'escaliers mènent à quelques dalles défoncées. Seule trace d'une occupation humaine : un alignement d'eucalyptus géants et des arbres fruitiers qui font de la résistance entre les mimosas endémiques. Le lieu sert aussi de décharge sauvage pour ferrailles, gravats et déchets divers.

 

Pour Ahmed Alexandre Dakiche qui a passé sur ce site vingt ans de sa vie, la vision est insupportable. « Je me permets d'attirer votre attention [...] sur l'état d'abandon où se trouve l'ancien hameau forestage des harkis aux Bouillides. Plusieurs familles y ont séjourné durant des décennies avant d'en être expulsées [...] Ce lieu devrait être comme tant d'autres un lieu en hommage avec une stèle permettant à tous un recueillement » a-t-il écrit, photos à l'appui, début janvier à la mairie.

 

À travers la réponse de la première adjointe, Martine Bonneau qui précise que les familles n'ont pas été « expulsées » mais « relogées » à Garbejaïre, au Haut-Sartoux ou à l'Étoile du Sud, il a appris que la commune n'était plus propriétaire de ces terrains. Ils ont été vendus pour y faire des logements et des bureaux selon une décision entérinée par le conseil municipal de juin dernier.

 

DES SOUVENIRS INTACTS

 

Pour Ahmed Alexandre Dakiche cela a été un coup dur. Mais aussi une nouvelle occasion de se faire entendre car il y a désormais urgence.

« Ce que je souhaite, nous a-t-il expliqué lors d'une rencontre sur place, ce n'est pas la préservation de ce site qui a abrité des années de souffrance de mes parents et de la trentaine de familles qui y ont vécu à partir des années soixante-dix, mais que cette histoire fasse partie de celle de la commune. Que ceux qui passent devant en allant travailler à Sophia Antipolis sachent qu'ici il y a eu de la vie avant la création de la technopole!»

 

Lui-même, né en 1962, avec la fin de la guerre d'Algérie et l'exil forcé de ses parents, y est arrivé à l'âge de 11 ans après une décennie passée dans divers camps comme Rivesaltes ou Saint-André-des-Alpes.

Ses souvenirs de gamin sont intacts : les baraques, en dur ou en contreplaqué, mal isolées, le brasero allumé l'hiver à l'arrêt de bus pour se réchauffer, le camion épicerie qui ravitaillait le camp situé alors en pleine nature, les explosions de dynamite lors de la construction de Sophia Antipolis...

 

S'il reconnaît que la commune a fait « ce qu'il fallait » pour ces familles y compris la création du mémorial des combattants d'Afrique-du-Nord au Collet-d'Arbousson, Ahmed Alexandre Dakiche aimerait qu'aujourd'hui elle fasse un pas de plus. « Je crains que la troisième génération, celle de nos enfants, ne cache à son tour une souffrance si on la prive de son histoire », confie ce père de famille consultant en insertion sociale et professionnelle.

Une histoire qui s'écrit dans les cicatrices de ces restanques, certes en friche mais préservées à ce jour, dont les pelleteuses pourraient bien prochainement effacer définitivement la trace...

Résultat de recherche d'images pour "nice matin"

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 14:54

François Fillon a rencontré à Nîmes une douzaine de harkis et rapatriés d'Algérie

Présidentielle 2017 - Politique - Nîmes : même les harkis n'épargnent pas Fillon

Jeudi après-midi à Nîmes. François Fillon se pensait en terrain conquis avec les représentants des rapatriés d'Algérie. Photo Bruno Souillard

 

François Fillon a soigneusement évité la foule jusque-là. En entrant dans la petite salle d'un hôtel du centre-ville de Nîmes, où l'attend une douzaine de harkis et rapatriés d'Algérie, les applaudissements nourris lui arrachent un sourire.

Sans détendre l'homme, à cran. Pas sûr que les "bon courage" laconiques, qui se succèdent lors de la séance de présentation, le renforcent dans ce parcours du combattant que le candidat LR s'est imposé. Mais François Fillon durcit chaque jour son cuir.

 

Fougue

 

"Je suis un ami, encore plus solidaire depuis hier", cajole Yves, un pied-noir, évoquant cette intervention où l'ancien Premier ministre annonçait sa probable future mise en examen. "On essaie de vous soutenir dans la mesure de nos possibilités. Pour ce qui s'est passé cette semaine, bon, on oublie", sourit délicatement son voisin.

 

L'atmosphère de cette escale en électorat conquis se voulait douce, amicale. Elle reste indiciblement contractée. Avec sa fougue, ses mots qui viennent d'instinct, Mathieu Arrag n'arrange rien. "La communauté harkie souffre, explique son représentant dans le Gard.

Nous attendons beaucoup de vous. Je ne vais pas mentir, je n'ai pas confiance en vous. À vous de nous faire confiance." Toussotements dans l'assistance. François Fillon est impassible, il en encaisse tous les jours.

 

Le terrain, maladroitement miné par Emmanuel Macron qui, en Algérie, a fait hurler les rapatriés en comparant la colonisation à un "crime contre l'humanité", lui est pourtant favorable. Mais ses mots mécaniques ne balaient qu'en partie le malaise. "Nous avons une dette qui n'a été assumée qu'en partie par les générations précédentes", note-t-il avant un piqué sur Macron et "sa faute majeure".

 

Larmes

 

Face à lui, une rapatriée d'Oran laisse filer ses larmes en convoquant "mon père docker, ma mère cigarière. Quel mal a-t-on fait pour faire de nous des barbares ?" Aux questions qui se pressent, cette reconnaissance, ce travail de mémoire réclamé comme on ferait son deuil, François Fillon répond proposition de loi "non suivie par la majorité parlementaire de gauche" et promesse de confiance mutuelle.

 

"Le projet de loi Teissier n'a même pas été signé par l'ensemble des députés de droite, lui oppose Yamina Chalabi, enseignante venue des Alpes-de-Haute-Provence.

 

Cela pose question. On nous dit divisés pour ne pas nous répondre. Non, c'est comme dans votre parti, nous sommes une polyphonie de voix." Même là, François Filon n'aura pas trouvé quelques minutes de bienveillance.

François Tonneau

LaProvence.com

******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article

Harkisdordogne.com

  • : Harkis Dordogne
  •  Harkis Dordogne
  • : Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
  • Contact

Divers A-D-H-D-V-O

                Logo www. harkis Dordogne

La lettre des engagements non tenus, de François Hollande, cliquez pour la télécharger et l'imprimer.

Afficher l'image d'origine

 Cliquez sur le logo pour voir la Fondation

 

Cliquez sur le télégramme de Messmer sur l'Abandon des Harkis

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La *charte de notre site

 

À propos des articles qui sont publiés sur

Harkisdordogne.com

- Dans la mesure du possible et, selon l'actualité du moment, le webmaster s’engage après vérification (exemple sujet non traitéà publier sur le site Harkisdordogne.com  vos articles, vos manifestations, vos communiqués.

- Il est conseillé d'illustrer autant que possible, par une (des) photo(s), votre article, notamment le lieu.

- Quand il s'agit de coupures de presse, nous préciser la date, et la source du journal.

- Également retenu, les sujets historiques non traités, par exemple la catégorie " Retour en Arrière ".

- Une, ou (votre) histoire vécue.

- Vos avis de recherche.

*******

Quels sont les articles qui ne seront pas publiés ?

 

- À​ aucun moment, le webmaster ne s'engage, à publier.

- Les articles trop anciens, (hors, ceux historique).

- Ceux qui sont sous la contrainte, pressions diverses, obligation.

 

Quels sont les commentaires et vidéos qui ne seront pas publiés ?

 

- Les commentaires, et vidéos, racistes, insultants, injurieux seront

supprimés par le modérateur.

- Votre sollicitation, n’est pas un dû !

- Le but de notre site est de partager, informer la communauté harkie et leurs amis... 

Rechercher Sur Le Site

Soyez les bienvenus

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

                           - Bienvenue sur Harkisdordogne.com          et L'Association Départementale Harkis Dordogne,Veuves et Orphelins  

      (A-D-H-D-V-O)   Contact Email 

logo Je suis Harki  

Réalisé par HD le 08/01/2015.

     Plan d'Accés Accés Périgueux

 

Info sur l'association

Mères, Filles, Pères, Fils de Harkis Réveillez-vous... 

- Un appel de Harkisdordogne.com et de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins,qui sollicite les harkis,et les pieds-noirs qui souhaitent apporter des témoignages-Photos,Manuscrits,Films qui nous intéressent,tout documents papiers peuvent être scannés et envoyés par Emails.

 Pour un Premier Contact Email

Cliquez sur l’Endroit du Village  Hameau de forestage Chauveyrou (24)

Carte Hameau de forestage Chauveyrou

Partenaires Harkis Dordogne

 Pour voir leur site et l'actualité de nos partenaires, cliquez sur les vignettes.

*******

Conseil Général de la Dordogne

Ville de Périgueux

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de périgueux"

 

Archives Départementales de la Dordogne

Onac de la Dordogne

Musée Militaire De La Dordogne

Afficher l'image d'origine

Secours de France

Dyanka danse Orientale

DG NEON  L'Enseigne

Afficher l'image d'origine

Historique

Les Harkis Ceux qui ont choisi la France

Femmes harkis 1  Cliquez sur la photo Femmes Harkis (Harkettes)     

Cliquez sur

- Un peu D'histoire -  

̋ Réussissez ou échouez mais surtout ne laissez pas la négociation se prolonger indéfiniment… D’ailleurs ne vous attachez pas au détail…  (Le président Charles de Gaulle à Louis Joxe, négociateur.)

au sujet du

- Texte complet Accords d'Evian 

 

-Qu'est qu'un Harki ?

Le mot harki ['arki] désigne un individu servant dans une harka et vient du mot arabe haraka signifiant littéralement « mouvement », mais en réalité le terme était déjà utilisé au sens figuré pour désigner de petits affrontements, guerres, barouds entre tribus, ou contre un ennemi extérieur. Dans le langage courant, en Franceil désigne les supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962, durant la guerre d'Algérie.     

-Qu'est qu'une Harka ?

C’est officiellement le 8 février 1956 que l’ordre de créer les harkas dans toute l’Algérie a été donné. des unités supplétives seront constituées dans chaque corps d’armée, à l’échelon quartier ; s’appuyant sur les unités de base, compagnies, escadrons, batteries, elles seront chargées de compléter la sécurité territoriale et de participer aux opérations locales au niveau des secteurs ; ces unités porteront la dénomination de harkas. 

MAIS QUI SONT LES HARKIS !

(Appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA ou Français de Souche Nord-Africaine)

Bulletin d’Adhésion à l'Association

    Bulletin d’Adhésion  à l'

    harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus     

 - Faire un don à L’Association Départementale 

Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, c’est choisir de transformer tout ou partie de vos impôts, dans des actions, et projets divers, commémorations,culturel et travail de mémoire. -

Vos dons font nos actions.

Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit pour l'imprimer.

                                                           Bulletin Adhésion Harkis Dordogne

     Contact Email de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins ,   et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Remerciements

Merci pour l'intérêt que vous portez tous les jours à la communauté des Harkis, et aux 150 000 massacrés, après la fin de la guerre d’Algérie.

Solidarité

Message de remerciements de Ouarda

Pour en savoir plus sur la maladie cliquez sur la photo 

       Ouarda Kacem 2

      Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, vo...tre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grâce à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier 02/10/2014 à Barcelone.

L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement. Merci encore à tous. Ouarda.

Divers Infos, liens Harkis

" Tout sur la Procédure Harkis  "  *

Cliquez sur le logo de Urbi et Orbi 

Urbi et Orbi

 

*******