Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
">

         harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé. 

Interviews  audio, Archives  Départementales  de  La  Dordogne, vidéo Harkis  Dordogne.com © Photos - G.G

 

- 280  436  Visiteurs  Uniques -

Agenda, dates des manifestations harkis

   Contact HarkisDordogne.com

Afficher l'image d'origine

Cliquez sur l'affiche

Exposition parcours de harkis vendredi 7 et samedi 8 juillet 2017 à Meillon (64)

Cliquez sur la photo

L'association harkis Dordogne visite le mémorial de Rivesaltes (66)

9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 23:03

 

- Permanence (réunion) ouvert au public de L’Association  Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins.   

De 14 heures à 17 heures, samedi 11 Octobre 2014 à la    

maison des associations 12, cours Fénelon à     

Périgueux.   

    image info 

- Diverses Questions -    

 

- Projets -

-  3 ème Couscous , Spectacle DJ , Danseuse Orientale  à Périgueux Mars 2015 -

- Voyage à Rivesaltes Juin 2015 -

 - Autres -     

 Maison-des-Associations-Perigueux.jpg  
Afficher l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins sur une carte plus grande  

Tapez ces deux mots harkis Dordogne Sur GOOGLE Pour voir! CLIQUEZ c'est tout !      

*******  

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Association
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 23:03

    Chaque année à la même époque le département de l’Ariège rend hommage en cette journée du 25 septembre aux membres des forces supplétives qui ont combattu avec l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

Harkis-de-l-Ariege.jpg

La cérémonie a eu lieu au monument commémoratif implanté à Ginabat (commune de Montoulieu), anciennement occupé par un «hameau forestier» de harkis, en présence de Nathalie Marthien, préfet de l’Ariège, de Fatima Mokrani vice-présidente de l’association coordination jeunesse harkis ariégeois et leurs amis, d’Augustin Bonrepaux, président du Conseil général et de nombreuses personnalités civiles et militaires.


Comme l’a rappelé Éric Donzé, maire de la commune, l’arrivée de ces vingt-cinq familles le 13 septembre 1963 a permis l’ouverture d’une nouvelle classe dans l’école du village où enseignait Monsieur Dussol, l’instituteur. «Mais depuis cette époque, il ne reste plus aucune famille à Ginabat. Cette cérémonie est l’occasion de se rappeler cette période. Ce monument reste témoin des événements. Nous avons développé autour de cette stèle un espace de vie. Et cette année l’exposition installée par l’ONAC rajoute de la symbolique à cet événement».

Harkis-de-l-Ariege-2.jpgHarkis-de-l-Ariege-3.jpg

Fatima Mokrani a rendu hommage dans son discours à tous ceux qui avaient choisi la France, combattu à ses côtés. 150 000 d’être eux ont quitté l’Algérie. Rapidement regroupés dans 75 hameaux de forestage, cette main d’œuvre harki était la bienvenue ici en Ariège: «ils ont rencontré dans ce camp des conditions de vie difficiles. L’amertume de l’exil restait vive, on les considérait comme des traîtres, ils n’avaient vraiment d’avenir et ont souffert de ne pas été reconnu comme des Français à part entière.  

Nous nous battons pour qu’ils aient cette reconnaissance morale à laquelle ils aspiraient tant. Ils ont bien mérité ces honneurs. Mais cette cérémonie n’a pas la force de guérir les blessures mal cicatrisées.
Aujourd’hui nous demandons que le président François Hollande respecte les engagements pris en 2012. Nous éprouvons le besoin de nous exprimer, et les témoignages de nos anciens sont poignants et douloureux. Après le traité d’Evian ce furent les camps de la honte, les menaces, les suicides, l’alcoolisme pour échapper aux souvenirs de ce destin dramatique (...) le 13 septembre 2014 une table ronde a eu lieu à Paris.

Nous espérons un projet de loi mémoriel permettant de réhabiliter la mémoire des harkis en France (...) au niveau du département il y a eu quelques timides avancées concernant le cimetière de Saint Jean du Falga. Quant aux emplois réservés,l'ONAC a enregistré 25 candidatures, mais pas de propositions d’embauche à ce jour, nous restons attentifs. Nous avions demandé un drapeau français pour la communauté Harki, malgré les relances de notre association, les retours sont toujours négatifs».


Madame le préfet a ensuite procédé à la lecture du message Kader ARIF, Secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire. Dans ce texte il rappelle en effet que le président de la République a reçu les organisations harkis et qu’il demande au gouvernement d’établir un plan d’action détaillé destiné à affirmer la place des harkis dans la mémoire de la République.

«Aujourd’hui il s’agit avant tout de reconnaître les fautes dont vous fûtes victimes avant d’approfondir la démarche de réparation qui vous est due. Ces pages tragiques de notre histoire pourront ainsi, non s’effacer, mais se tourner pour que s’écrive le chapitre de la justice et de la paix des mémoires. Vous êtes des exemples d’honneur et de fidélité de la Patrie».

Après le dépôt des gerbes, les hymnes et le salut aux portes-drapeaux, les personnalités ont pu visiter l’exposition de l’ONAC retraçant l’histoire des forces supplétives de 1830 jusqu’à 1962 puis leur reconversion jusqu’à nos jours.

Un document de qualité que l’ONAC Ariège entend porter à la connaissance de tous.

Article Source ariege

*******

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Presse
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 10:53

Jeannette Driss

Commentaire Email Jeannette DRISS ce jour 08/10/2014 

Bonjour,  

Ce qui a desservi notre cause commune (j’ai bien dit commune), celles des harkis, c'est justement les positionnements individuels, repris par des politiques comme étant des décisions arrêtées par un groupe et ceci afin de "légitimer" certaines de leurs lois, décrets qui en fait nous dessert et nous blessent. 

Chacun est libre d’adhérer ou pas, bien entendu , à certaines démarches.

Rien n'est imposé, pour autant l'intérêt général de la communauté harkie oblige à une cohésion respectueuse de tous  et également déterminée quant à ses revendications.

Kader Arif et M Hollande, contrairement à leurs déclarations, ont agi de façon déloyale envers nous. Kader Arif n'a plus aucune crédibilité, et la Loi de programmation militaire (voir les articles qui nous concernent)  vient en appui de ce constat.

Nous devons garder en mémoire le pourquoi de nos engagements sur ce combat qui dure depuis si (trop) longtemps. Pour nos pères, pour le respect dû à tout humain, celui de l'Histoire que certains voudraient réécrire.

Merci à tous ceux qui à travers le pays manifestent et se battent pour que l'Honneur de nos pères, que notre Histoire commune ne soient pas bafoués, minimisés, bradés.

Pas facile de concilier tout le monde sur des points mais en tout cas retrouvons-nous sur ce que nous avons en commun,  encore une fois, pour l'intérêt du plus grand nombre.

Cordialement  Jeannette DRISS  

Source : Autorisation de l'auteure, de diffuser son @Email

*******

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 23:03

Jeune pied-noir écrit à Manuel Valls   

Jeune pied-noir a pour objectif principal depuis le message adressé au Président de la République lors de la réunion du Sénat du 22 septembre 1995 : "la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français dans l'abandon et le massacre des Harkis et les crimes commis contre les Français d'Algérie après le 19 mars 1962". 

***

Cliquez sur la lettre en quatre parties de Jeune pied-noir pour agrandir , puis droit pour imprimer.

Page 1

" Des mots terribles: abandon, massacre, déracinement, camps d'hébergement, discriminations, misère sociale."

Jeune pied-noir 1

Page 2

"Une Vérité doit être dite"

" Une dette immense de la France envers vousqui doit ê^tre honorée"

Jeune pied-noir 2

Page 3

Mr Kader ment ! il  n'y  a aucune concentration constructive avec les pieds-noirs.

         Mr Kader ment !  l'ONAC-VG ne fonctionne pas !

"Un apaisement qui passe par la justice,la reconnaissance et la réparation"Jeune pied-noir 3

Page 4

Pour une véritable loi "vérité et justice pour les Français rapatriés"  

Jeune-pied-noir--4-.jpg 

******* 

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 23:03

     Par Maryline Barate Publié le 25/09/2014

La Saône-et-Loire compte une trentaine de harkis.

En ce jeudi 25 septembre, journée nationale d'hommage aux harkis, des cérémonies sont organisées dans différentes villes de la région. C'est l'occasion de donner la parole à ces Algériens qui ont choisi de se battre aux côtés de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

Les historiens ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le nombre de harkis ayant fait souche en France. Certains avancent le chiffre de 500 000 et 800 000 personnes. Ces vieux Messieurs s'estiment les grands oubliés de cette guerre.

Ils vivent aujourd'hui difficilement avec une maigre pension d'anciens combattants. Pour leurs descendants, le passé est aussi lourd à porter.

Comme en témoigne ce reportage réalisé à Digoin par D. Boutillet et R. Ho-a-Chuck avec:

Mohammed Nouarat, harki

Mireille Brun, présidente de l'Union Nationale des Harkis Sud Saône-et-Loire

Abdelkader Ouzhenc, harki 

Source  Accueil BOURGOGNE

*******

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux 

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Vidéos
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 19:38

Ouarda

Bonsoir,
Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, votre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grace à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier à Barcelone. L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement.
Merci encore à tous.
Ouarda.

******* 

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 06:13

          Après cinq ans d’enquête, Michel Messahel a écrit un ouvrage sur l’histoire de ses parents, Harkis, venus s’installer dans le Libournais (33) à la fin des années 60.     

    Michel-Messahel-copie-1.jpg

Michel Messahel, 46 ans, demeure toujours à Lussac (33).© Photo  J.-C. G.

Ni larmes ni ressentiments. Simplement le récit d'une vie bouleversée, tellement banale et si extraordinaire, triste puis belle, celle d'un couple d'Algériens forcé de quitter sa terre par fidélité pour la France, celle d'Ali et Khédidja, débarqués dans le Libournais à la fin des années 60, condamnés ou presque à ne plus jamais fouler, de nouveau, leur sol natal. Le Lussacais Michel Messahel s'est replongé dans l'histoire parentale et en a tiré un ouvrage, dense et poignant, intitulé « Itinéraire d'un Harki, mon père » (1).  

Cinq ans d'enquête, de rencontres et d'investigations lui ont été nécessaires pour reconstituer et raconter le parcours de ses parents, deux de ces Harkis auxquels la nation rend hommage demain.« Devoir de mémoire », livre le fiston de 46 ans, né à Libourne (33) en juin 1968. « J'ai voulu me mettre dans leur peau et raconter leur histoire, donner une voix à ces sans-voix, explique l'auteur. Les Harkis étaient illettrés pour la plupart. De mon côté, je m'interrogeais, j'avais besoin de savoir. Et j'avais envie de laisser une trace écrite. »D'une cinquantaine de pages destinées au cercle familial, l'enquête s'est muée en un véritable ouvrage de plus de 300 pages. Michel Messahel a interrogé ses parents bien sûr mais aussi des proches, des militaires. Le récit part de Borély-la-Sapie, petit village algérien puis vient la guerre et le départ vers la métropole.

 Soit le FLN soit la France« Un beau jour, le pays a commencé à être secoué par des actes terroristes, raconte l'auteur. Mes parents ne pensaient pas que tout ça allait conduire à une guerre. Mon père s'est retrouvé face à une urgence, on ne leur laissait pas le choix. Soit ils allaient combattre avec le Front de libération nationale (FLN) soit avec la France. »Ce fut la France. Et puis seulement la France. Le camp de transit de Saint-Maurice-l'Ardoise puis la Dordogne, Saint-Seurin-sur-l'Isle et Lussac, enfin.

Le livre conte l'histoire de ce déracinement mais aussi celle d'une intégration : « Mes parents ont réussi à se reconstruire malgré l'exil, malgré une vie dans un pays dont ils ne maîtrisaient pas la langue. C'est une belle histoire malgré le drame. »Ni larmes ni ressentiments. Michel Messahel souligne « l'attachement aux valeurs républicaines » de ces parents et le bon accueil reçu à Lussac, « chaleureux et tolérant. » Selon lui, « s'il y a une leçon à tirer de cette histoire, c'est que c'est possible. Il faut arrêter de braquer les projecteurs sur ce qui va mal. » Pas une thérapie Demain, se tiendra la Journée nationale d'hommage aux Harkis. Pour la première fois depuis 2001, Ali Messahel, le papa héros, décédé il y a trois mois, n'y prendra pas part.

Un homme qui, depuis son départ de Borély-la-Sapie, dans les années 60, n'a jamais revu l'Algérie. Michel, son fils, lui non plus, n'a pas franchi la Méditerranée, « par respect pour mon père ».Il ne dit pas s'il y ira un jour. Reste qu'il a l'impression, avec son ouvrage, d'avoir accompli sa tâche. « Je me posais des questions, dit-il. Je ne dis pas que c'est une thérapie mais j'avais besoin de le faire. Aujourd'hui, je suis bien et j'ai le sentiment, à mon modeste niveau, d'avoir apporté ma pierre à l'édifice. » (1)

Cliquez sur le livre

Michel-Messahel-2.jpg

« Itinéraire d'un Harki, mon père », aux éditions l'Harmattan, dans la collection Graveurs de mémoire. L'ouvrage est disponible dans de nombreuses librairies dont la Fnac ou Mollat. Prix : 36 euros. 354 pages.

*******

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Livres
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 23:01

Hamid Khemache

Que Dieu renforce votre foi qu' il vous réserve

un heureux destin, qu' il vous trace un bon

chemin et qu' il fasse de vous une lumière qui

jamais ne s'éteint.

 

Je vous souhaite dans ce Aïd du bonheur à

l'infini. Une famille très unie...
 

Qu'Allah vous compte parmis ces biens aimés!!

Aidkoum manarek said

Hamid Khemache Président et   l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 21:15

Ouarda

Des nouvelles de Ouarda

Ouarda va mieux la paralysie du cou à disparue...moins de pression au niveau de la tête, son genou ne se bloque plus, elle se sent plus légère elle est rentrée aujourd'hui à la maison.

                                               Aïcha sa maman

******* 

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 23:03

 

C'est bien connu. On est toujours trahis que par les siens.

Par Kader ARIF, car "la soupe" doit être bonne. Par, les membres du G12 en succombant aux chants des sirènes en montant par exemple à bord du porte-avions qui porte le nom de celui qui nous a abandonnés.

En acceptant de participer à la cérémonie au Quai Branly, alors que nous avions pour habitude de célébrer notre journée en hommage aux harkis dans un lieux hautement symbolique "LES INVALIDES".

En cautionnant la politique du gouvernement en place qui n’arrête pas de nous humilier avec des mesurettes qui n'ont ni queue, ni tête. Avec un guichet unique qui a du mal a voir le jour. L'ONAC comme guichet unique est annoncé depuis un an. La liste est longue.

Aujourd'hui, Ali Amrane du Collectif des associations des Alpes-Maritimes reconnaït s'être fait berné au travers d'une lettre envoyée au Premier Ministre Manuel VALLS. Et de menacer de démissionner du fameux G12 harkis s'il n'obtenait pas un entretien rapidement.

Aujourd'hui, je ne peux que l'encourager à mettre sa menace a exécution. Idem pour tous les autres membres du G12 !

Notre mobilisation a permis hier l'élection de M. Hollande. Aujourd'hui, notre unité fera aboutir nos principales revendications.

Djelloul MIMOUNI

Président d'AJIR 66 (Pyrénées-Orientales)

Texte de l'Appel de Toulouse du 20 septembre 2014 pour une grande loi de réparation pour les harkis et leurs enfants :

    Article Source :      

*******

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Communiqué
commenter cet article

Harkisdordogne.com

  • : Harkis Dordogne
  •  Harkis Dordogne
  • : Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
  • Contact

Divers A-D-H-D-V-O

                Logo www. harkis Dordogne

La lettre des engagements non tenus, de François Hollande, cliquez pour la télécharger et l'imprimer.

Afficher l'image d'origine

 Cliquez sur le logo pour voir la Fondation

 

Cliquez sur le télégramme de Messmer sur l'Abandon des Harkis

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La *charte de notre site

 

À propos des articles qui sont publiés sur

Harkisdordogne.com

- Dans la mesure du possible et, selon l'actualité du moment, le webmaster s’engage après vérification (exemple sujet non traitéà publier sur le site Harkisdordogne.com  vos articles, vos manifestations, vos communiqués.

- Il est conseillé d'illustrer autant que possible, par une (des) photo(s), votre article, notamment le lieu.

- Quand il s'agit de coupures de presse, nous préciser la date, et la source du journal.

- Également retenu, les sujets historiques non traités, par exemple la catégorie " Retour en Arrière ".

- Une, ou (votre) histoire vécue.

- Vos avis de recherche.

*******

Quels sont les articles qui ne seront pas publiés ?

 

- À​ aucun moment, le webmaster ne s'engage, à publier.

- Les articles trop anciens, (hors, ceux historique).

- Ceux qui sont sous la contrainte, pressions diverses, obligation.

 

Quels sont les commentaires et vidéos qui ne seront pas publiés ?

 

- Les commentaires, et vidéos, racistes, insultants, injurieux seront

supprimés par le modérateur.

- Votre sollicitation, n’est pas un dû !

- Le but de notre site est de partager, informer la communauté harkie et leurs amis... 

Rechercher Sur Le Site

Soyez les bienvenus

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

                           - Bienvenue sur Harkisdordogne.com          et L'Association Départementale Harkis Dordogne,Veuves et Orphelins  

      (A-D-H-D-V-O)   Contact Email 

logo Je suis Harki  

Réalisé par HD le 08/01/2015.

     Plan d'Accés Accés Périgueux

 

Info sur l'association

Mères, Filles, Pères, Fils de Harkis Réveillez-vous... 

- Un appel de Harkisdordogne.com et de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins,qui sollicite les harkis,et les pieds-noirs qui souhaitent apporter des témoignages-Photos,Manuscrits,Films qui nous intéressent,tout documents papiers peuvent être scannés et envoyés par Emails.

 Pour un Premier Contact Email

Cliquez sur l’Endroit du Village  Hameau de forestage Chauveyrou (24)

Carte Hameau de forestage Chauveyrou

Partenaires Harkis Dordogne

 Pour voir leur site et l'actualité de nos partenaires, cliquez sur les vignettes.

*******

Conseil Général de la Dordogne

Ville de Périgueux

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de périgueux"

 

Archives Départementales de la Dordogne

Onac de la Dordogne

Musée Militaire De La Dordogne

Afficher l'image d'origine

Secours de France

Dyanka danse Orientale

DG NEON  L'Enseigne

Afficher l'image d'origine

Historique

Les Harkis Ceux qui ont choisi la France

Femmes harkis 1  Cliquez sur la photo Femmes Harkis (Harkettes)     

Cliquez sur

- Un peu D'histoire -  

̋ Réussissez ou échouez mais surtout ne laissez pas la négociation se prolonger indéfiniment… D’ailleurs ne vous attachez pas au détail…  (Le président Charles de Gaulle à Louis Joxe, négociateur.)

au sujet du

- Texte complet Accords d'Evian 

 

-Qu'est qu'un Harki ?

Le mot harki ['arki] désigne un individu servant dans une harka et vient du mot arabe haraka signifiant littéralement « mouvement », mais en réalité le terme était déjà utilisé au sens figuré pour désigner de petits affrontements, guerres, barouds entre tribus, ou contre un ennemi extérieur. Dans le langage courant, en Franceil désigne les supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962, durant la guerre d'Algérie.     

-Qu'est qu'une Harka ?

C’est officiellement le 8 février 1956 que l’ordre de créer les harkas dans toute l’Algérie a été donné. des unités supplétives seront constituées dans chaque corps d’armée, à l’échelon quartier ; s’appuyant sur les unités de base, compagnies, escadrons, batteries, elles seront chargées de compléter la sécurité territoriale et de participer aux opérations locales au niveau des secteurs ; ces unités porteront la dénomination de harkas. 

MAIS QUI SONT LES HARKIS !

(Appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA ou Français de Souche Nord-Africaine)

Bulletin d’Adhésion à l'Association

    Bulletin d’Adhésion  à l'

    harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus     

 - Faire un don à L’Association Départementale 

Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, c’est choisir de transformer tout ou partie de vos impôts, dans des actions, et projets divers, commémorations,culturel et travail de mémoire. -

Vos dons font nos actions.

Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit pour l'imprimer.

                                                           Bulletin Adhésion Harkis Dordogne

     Contact Email de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins ,   et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Remerciements

Merci pour l'intérêt que vous portez tous les jours à la communauté des Harkis, et aux 150 000 massacrés, après la fin de la guerre d’Algérie.

Solidarité

Message de remerciements de Ouarda

Pour en savoir plus sur la maladie cliquez sur la photo 

       Ouarda Kacem 2

      Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, vo...tre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grâce à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier 02/10/2014 à Barcelone.

L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement. Merci encore à tous. Ouarda.

Divers Infos, liens Harkis

" Tout sur la Procédure Harkis  "  *

Cliquez sur le logo de Urbi et Orbi 

Urbi et Orbi

 

*******