Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Secours de france secourir accompagner informer

 

Clara Lanzi (Ajaccio, 13 mai 1915 - Paris, 22 octobre 1986), militante nationale qui soutint le combat de l'Algérie française.  

Clara-lanzi.jpg

D'origine corse, Clara Lanzi eut trois frères, dont l’un sera pianiste et compositeur sous le nom de Léo Preger et un autre l'artiste peintre François Lanzi. Elle était également arrière-petite-nièce de S.E. l’Évêque Casanelli d'Istria (XVIIIe) et petite-nièce du Père missionnaire Santoni, recteur du Grand séminaire d’Ajaccio (XVIIIe). C’était une chrétienne et patriote fervente.

Très jeune, elle se passionne pour la politique. Elle militera toute sa vie durant dans des mouvements patriotiques. Présentant très tôt la politique d’abandon de l’Algérie française et les drames qui vont naître de cette tragédie annoncée, elle décide, sans moyens, à son domicile, avec quelques amis de créer une association qu’elle appellera le Secours de France. Ce sera fait le 15 août 1961, jour de la fête de l’Assomption de la très sainte Vierge Marie.

 

Cette Association, qui plongeait ses racines dans la tradition chrétienne et patriotique, se fixera comme objectifs de secourir toutes les victimes de leur foi en la Patrie lors des évènements qui marquèrent l’abandon de l’Algérie française, et plus spécialement les harkis rescapés des massacres, parqués dans des camps insalubres, et abandonnés de tous ; les rapatriés ; les familles des soldats perdues en fuite à l’étranger ou emprisonnés. Ils seront soutenus, aidés moralement et matériellement, par Clara Lanzi, qui pendant toutes ces années convaincra de nombreuses personnalités de l’aider à soutenir les actions du Secours de France .

 

Elle s’investit totalement dans cette Association, développant une énergie sans failles qui lui valut de nombreux soutiens et amis ; parmi ceux-ci le Bachaga Boualem, de grands avocats - Maîtres Jean-Louis Tixier-Vignancour et Jacques Isorni -, des hommes politiques importants - le Président Georges Bidault, Jacques Soustelle -, des écrivains célèbres - Marcel Aymé, Jean Anouilh, Gustave Thibon -, des militaires - le Général Weygand, le Colonel Pierre Château-Jobert, le Commandant de Saint-Marc -, des représentants de la hiérarchie catholique et bien d’autres encore.

 

Le Secours de France , est né des tragédies vécues lors de l’indépendance de l’Algérie par : les populations européennes, chassées dans des conditions dramatiques d’un pays que leurs ancêtres avaient fondé et qui étaient le leur.

les populations berbères et arabes qui avaient choisi la France.

les soldats pourchassés et condamnés pour respect de la parole donnée.

C’est pour leur venir en aide que Clara Lanzi fonde, en 1961, le Secours de France.

Elle nous quittera épuisée par la maladie le 22 octobre 1986, à l’âge de 71 ans, à son domicile à PARIS, ayant  réalisé le but de sa vie : aider les autres.

Historique

Présentant l’impressionnant cortège de crimes et de drames humains que devait engendrer la fin de l’Algérie française, Clara Lanzi, patriote d’origine corse, créée, en 1961, le Secours de France, pour venir en aide « à toutes les victimes de leur foi en la Patrie » et plus particulièrement aux familles des soldats révoltés, embastillés ou en fuite laissées sans ressources. Ce seront, ensuite, les rapatriés, et, très vite, les harkis rescapés des massacres, parqués dans des camps et abandonnés de tous.

Clara Lanzi s’investit sans relâche dans cette oeuvre et rallie à sa cause des soutiens venus de tous les horizons : hommes politiques de premier plan, grands avocats, écrivains célèbres, militaires prestigieux (voir membres d’honneur)

Les années passent : les « soldats perdus », selon la terminologie péjorative de l’époque, sont libérés et amnistiés,tandis que les « pieds-noirs » se reconstruisent et se réinsèrent progressivement dans la communauté nationale.

Ce n’est toutefois pas le cas de nombreux harkis déracinés, plongés avec leurs familles dans un monde qu’ils ne connaissent pas, en butte à l’indifférence, sinon à l’hostilité d’une bonne partie de l’opinion.C’est donc vers eux que va se concentrer majoritairement, et jusqu’à aujourd’hui, l’action du Secours de France .

 

Après Clara Lanzi, disparue en 1986, le Secours de France sera présidé par le Colonel de Sèze, « démissionné » de l’armée en 1962.

De nouvelles tragédies vont affecter des populations liées à la France depuis des générations: D’abord, en 1975 les boats people vietnamiens, après la chute de Saïgon ; ensuite les communautés chrétiennes du Liban, si proches de nous par le coeur et par l’Histoire.

Le Secours de France s’investira profondément dans cette mission, sous des formes diverses, jusqu’à la fin de la guerre civile. À partir de 1989, sous la présidence de Charles Mauduit du plessis qui a succédé au Colonel de Sèze, décédé et dans le contexte des mouvements de libération du communisme en Europe de l’Est, le Secours de France soutiendra les catholiques de Pologne et de Lituanie.

Il organisera des convois d’aide humanitaire vers les pays de l’ex-Yougoslavie.

Il s’investit également dans le soutien à des initiatives privées porteuses des valeurs patriotiques et chrétiennes, comme Sainte-Croix de Riaumont.

Depuis 2005, l’association est présidée par Jean-Marie Schmitz. Issu du monde de l’entreprise et de mouvements chrétiens, il est entouré d’une équipe rénovée comportant plusieurs anciens d’Algérie rejoints par des plus jeunes partageant les mêmes valeurs.

Une action en faveur des jeunes de la communauté harkie est mise en oeuvre. Elle mobilise l’opinion et autorise de nouveaux développements.

Mais si les missions évoluent et se diversifient, elles s’inscrivent toujours dans l’une des trois fonctions constitutives du Secours de France :

 

Secourir, Accompagner, Informer

Son but :

- apporter à ceux qui ont souffert de leur engagement au service de la France et à leurs familles un soutien matériel et moral.  

Depuis plus d’un demi-siècle, le Secours de France  poursuit sa mission en l’adaptant et en l’actualisant dans le respect de ses idéaux et de ses engagements d’origine (voir « Missions »)  

Cette mission de base se décline en trois axes :

 

- un soutien matériel aux « oubliés » de l’Histoire  et aux persécutés d’aujourd’hui

- une aide financière aux plus jeunes et, en particulier, aux petits enfants de harkis

- une action de sensibilisation de l’opinion à des réalités historiques déformées ou passées sous silence.

Sous le signe de Saint-Martin

Par son aide, immédiate, directe et personnalisée, libre de toute contrainte politique et administrative, Secours de France renouvelle le geste de son patron, fondement du lien social et image immortelle de notre pays.

Site Web :   http://www.secoursdefrance.com/ 

adresse, de Secours de France

29 rue de Sablonville

92200 NEUILLY S/S

Tél: 01 46 37 55 13 

  contact 

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :