Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paroles d'habitants : Farid Fettani, une enfance au camp harki

Dans cette vidéo réalisée par Patricia Civel pour les 500 ans de Valbonne et les 50 ans de la technopole de Sophia Antipolis en 2019, Farid Fettani arrivé au camp de Valbonne à l'âge d'un an, raconte son enfance au camp au milieu des bois, les moments heureux et malheureux comme sa prise de conscience de sa différence, son changement de prénom après une discrimination "au faciès", la tristesse des anciens comme son père.

 - Cliquez sur la vidéo de 8'10"-

*******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zio 08/04/2020 15:45

Oui Farid,
Vous avez cent fois raison!!!
Je vous remercie de ce témoignage qui émeut et touche le fond des tripes.
Bien à vous

Zio 08/04/2020 15:42

Bonjour a tous,
Nous répétons les mêmes choses depuis 58ans!!!
Quand allons nous reclamer la justice ???
Oui mes amis,car il s'agit là de justice.
Les memes réparations pour toutes les souffrances du même acabit !!!
Il existe un barème etablit par de grands professionnels.
Il faut simplement le faire appliquer !!!
Et cela les politiciens de toutes les tendences n'ont pas envi de le mettre en place!!!
Car la cause Harkie ne les intéresse pas!!!
Les votes sont acquis et très peu variables.
Ils préfèrent courtiser les "versatiles" Ou plutôt les variables d'ajustement qui vendraient pères et mères afin d'obtenir une quelconque faveur!!!
Voilà la vérité du moment...
Bonne journée

revoltes75 21/03/2020 01:56

Farid est un homme qui parle simplement, désintéressé ne cherchant rien, juste témoigner. Des paroles sommes mais fortes qui ne nous laissent pas indifférents. Merci même si son récit est un peu tardif. Le camp a été rasé et son histoire effacée. Reste la mémoire a préserver.

mémoire des camps 19/03/2020 20:26

Bonjour,

Merci Farid pour ton message, un témoignage sur l'histoire des camps, le camp de Valbonne.

Dans ces camps, est né la pauvreté, les échecs scolaires, l'alcoolisme, la drogue, cette histoire est l'histoire de toutes les familles de harkis.

Guy Regazzacci 19/03/2020 10:59

Bonjour à tous, bonjour Farid,

Hé oui, vous n'étiez pas malheureux. Les yeux d'enfants ne voient pas toutes les misères de ce monde et c'est tant mieux.
Mais, en nous il reste quelque chose et c'est plus tard que nous prenons conscience de notre condition de vie de naguère.
Certains réagisent bien comme Farid, avec phylosophie et d'autres ne l'acceptent pas du tout et en sont arrivés à des extrèmes que nous pouvons aisement comprendre.

Car, il faut bien dire que l'urgence passée, quelques mois après le rapatriement massif des familles de harkis, nos gouvernants, c'est à dire le pouvoir GOLISTE aurait pu mettre en oeuvre un plan d'installation en construisant des logements dignes pour toutes ces familles de soldats.
Pour ce faire, la main d'oeuvre aurait été là, disponible et ainsi l'intégration se serait faîte sans trop de difficultés.
Mais, ce pouvoir n'avait cure des rapatriés, il les a parqués et laissés à l'abandon dans ces multiples camps de la honte où aucune chance d'insertion dans la communauté Nationale n'était possible.

Malgré cela, malgré tous ces handicaps à franchir, je trouve qu'un grand nombre de ces enfants s'en sont sortis de belle manière.
Hélas, pour d'autres cela n'a pas ét le cas, peut-on leur en vouloir. En tous cas, pas moi,, je suis de tout cour avec eux et quelque soit leurs parcours.

Harkamicalement.

Malik 19/03/2020 10:31

Un témoignage touchant. Merci Farid de nous avoir partagé votre histoire. Vous êtes un Grand Monsieur !