Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pieds-Noirs : Le Film du dimanche "L'amère patrie le retour des Français d'Algérie"

Dans ce contexte de confinement, Harkis Dordogne propose,

un bon moyen de rester chez soi sur son canapé.

- A voir ou à revoir -

                        Un Film Réalisé par Marion Pillas  Frédéric Biamonti

 

En 1962, le FLN et la France signent les accords d'Evian qui mettent fin à 132 années de colonisation. Pour la population européenne vivant sur le sol algérien, il est prévu que les «Pieds noirs» puissent rester sur place et se fondre dans la nation indépendante. Les violences entre l'OAS et le FLN en décident autrement. En 1962, ils sont près d'un million à rejoindre la Métropole. Cet afflux dépasse les autorités françaises, surprend la classe politique et inquiète la population métropolitaine.

Archives, témoins et historiens permettent de revenir sur ce malentendu historique. La France a-t-elle voulu oublier les heures sombres de la colonisation à la faveur de la prospérité des Trente-Glorieuses ?

témoins et historiens racontent l’histoire de cette France qui veut trop vite oublier les heures sombres de la colonisation, lui préférant la modernité et la prospérité des Trente Glorieuses au prix de sa cohésion nationale…

Le film "L'Amère Patrie" dévoile la pénible vérité sur l'exode massif des Pieds-Noirs en 1962. Il traite aussi des Harkis forcés de vivre dans une France hostile. Comment la métropole a-t-elle accueilli ces déracinés ? Comment ont réagi les gouvernants? Témoignages et images d'archive.

Une fois rapatriés en France, les pieds-noirs tairont longtemps leur histoire. AFP

Durée 1 h 12' 53"

- L'amère patrie le retour des Français d'Algérie -

- Vous avez , la possibilité de le voir en plusieurs fois -

Cliquez sur le film

Bonne projection -

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 03/04/2020 22:49

Bonjour "Révolte 75"

C'est vrai, vous avez raison, il y a eu des Musulmans tués le 5 juillet 1962.

Les enlevements du 5 juillet suivis de massacres étaient à l'aveugle, le mot d'ordre général était de tuer des civile européens pour que les autres fuient la ville.
Il ne faut pas oublier qu'Oran était une des seules villes d'Algérie où les européens étaient presque aussi nombreux que les Musulmans, il y avait aussi une très forte communauté Juive (15.000 je crois)

La plupart des Musulmans tués l'ont été parcqu'ils avient une apparence ou une ressemblence avec un européen et pour certains c'étaient parcequ'ils étaient symphatisants de le France,

Cela n'enléve en rien que ceux qui ont été massacrés, je parle des Musulmans, méritent notre compassion comme les autres. européens et juifs confondus.

N'empêche que cette journée était bel et bien exécutée pour chasser les "ROUMIS", de leur terre natale et il faut dire que cela a été un franc succès pour le FLN.

Il y a certainement eu des réglements de compte mais très peu car les participants à cette tuerie de masse étaiznt de l'ALN et venaient du Maroc.
Ce détachement avait la veille désarmé un régiment de tirailleurs dont les 200 hommes de troupe Musulmans ont totalement disparus...
Seuls rescapés les 2 officiers européens qui ont été renvoyés en métropole sur le champ par le boucher d'Oran, le général Katz qui a laissé se perpétrer le massacre en obéissant aux ordres de 2gol..
A Oran, au 5 juillet, il y avait 12.000 hommes de l'armée Française et aux environs 6.000 de plus et ils avaient reçu l'ordre de ne pas intervenir...

Seul,le lieutenant Rabah Khélif a désobei aux ordres. Il est sorti de sa caserne et avec sa section a permis de sauver des centaines d'européens qui allaient être memés au lieu dit "Petit Lac" pour y être massacrés.

Le général Katz lui a dit après cela ; "Si vous n'étiez pas Arabe, je vous casserai de votre grade"

Harkamicalement.

Guy Regazzacci 29/03/2020 13:53

Bonjour à tous,

Je n'ai pas encore vu cette vidéo, mais dores et déjà, je dois dire que le commentaire ci-dessus énnone : "Les violences entre l'OAS et le FLN en décident autrement"

Il s'avère que NOUS (les Pieds Noirs) ne sommes pas partis à cause des violences OAS/ FLN mais à cause des disparitions,assassinats,, enlevements, massifs d'européens par le FLN et surtout après le 19 mars.
Et aussi, lorsque nous nous sommes rendus compte que l'armée Française n'apportait pas la protection promise aux populations comme prévu dans les accords d'Evian.

N'oublions pas les massacres du 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger où l'armée Française a fait feu sur une population européenne désarmée et lors du 5 juillet 1962 où 1500 européens ont été tués dans des conditions abominables de cruauté.
C'est cela qui a provoqué la fuite massive des Pieds Noirs et non l'attitude de l'OAS. .

Cela s'est aussi appliqué aux musulmans fidèles dont les Harkis et leurs familles bien évidemment.

Harkamicalement.

révoltes75 03/04/2020 01:37

".. lors du 5 juillet 1962 où 1500 européens ont été tués dans des conditions abominables de cruauté."
Oui a Oran et parmi les nombreuses victimes pieds noirs assassinats et enlèvements il y avait des musulmans.