Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020

Avec nos remerciements, à tous ceux qui ont collaboré à ce rassemblement, pour une cause justifiée, à tous ceux qui parfois sont venus de très loin, sur ce lieu de transit. 
Quelques mots de la journée du 4 juillet à Rivesaltes

Un grand nombre de participants à cette journée dédiée au recueillement et à la mémoire de nos familles.
En présence de présidents d'Associations des départements voisins et des Familles.
Dans la matinée a été déposée une gerbe aux quatre stèles, ainsi que des roses blanches à la stèle des disparus.
L'après-midi une réunion d'échanges ou plusieurs sujets ont été abordés, le travail de mémoire dans les collèges et les lycées, la reconnaissance par une loi-cadre par le gouvernement, ainsi que les procédures en justice par les familles ou les Associations.
Dans une ambiance fraternelle est conviviale suivi d'un pique-nique et visite du Mémorial.

Zorha Aridj
Ali Amrane
Abdel Kader Moktari
Ahmed Houramdane

Amar Alem

- Cliquez sur les photos -

Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020

- Cliquez sur les photos -

Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020

- Cliquez sur les photos -

Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020

- Cliquez sur les photos -

Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020
Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020Rassemblement Harki à Rivesaltes du Samedi 4 juillet 2020

-  POUR ETRE informé des derniers articles, de harkisdordogne.com inscrivez vous C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sas 19/07/2020 09:10

Bonjour ou bonsoir à vous aek11 je ne travaille pas à l onacvg comme vous dites et encore moins fan de macron ni de qui que ce soit oui uniquement fan de mes parents disparus OK. Vous me parlez de camps oui pour ma part en juin 62 j'ai vécu le premier camps de bourg lastic oui j'ai connu l enfer oui j ai vus partir les11 petits enfants et remercie dieu d êtres enc3en vie grâce aux anciens oui la galère ont connus OK
Macron ou n importe qui j ai pas à lecher les bottes de cela.
Oui je suis du nord de la France je vois ce qui c'est passé à une certaine époque les associations qui préférais leurs familles et mieux leurs amis avant les autres harkis dans le besoin.
Oui je vois que dans chaque famille plus de fierté car filles ou garçons ont épouser un algérien et construit au bled comme ils disent OK.
Où sont les chaînes infos pour parler de nous chacun tire de son côté et cela les gouvernements l ont compris sur ce penser ce que vous voulez de moi.
Cordialement '(nb) désolé pour les fautes d hortographe la France m a pas permis une scolarité normale

aek11 19/07/2020 14:35

Bonjour Son Altesse Sérénissime ou Section Administrative Spéciale (je fais un peu d'humour, ça va détendre l'atmosphère !),
avouez que votre publication peut prêter à confusion.
On a vraiment l'impression en lisant vos écrits que vous semblez satisfait de ce fameux décret de 2018 qui n'est qu'un dispositif de plus d'assistanat.
Certes, beaucoup d'enfants de Harkis sont en grande difficulté et sont bien contents d'avoir cette aide QUI NE SE CUMULE PAS AVEC LES AIDES DE DRIT COMMUN;
Ce dispositf est de plus inéquitable puisqu'il exclut de fait de nomberux enfants ayant vécu au moins dans des camps ou hameaux de forestge listés dans ce décret.
Nous ne pouvons pas accepter que le gouvernement nous présente cette mesure comme une mesure de "justice sociale".
C'est bien de REPARATION que nous parlons, pas d'aumône.

La division est une triste réalité du mouvement Harki et je le répète, sans cesse, il nous appartient de réfléchir à des actions nous permettent d'agir ensemble, SANS CHEF AUTOPROCLAME OU QUI CROIT AVOIR LA SCIENCE INFUSE.
Je vous invite à lire nos écrits sur le site RASSEMBLEMENT HARKI, entre autres.
Lisez surtout l'argumentaire que nous avons diffusé au moment du "groupe de travail Harki".

Bien cordialement

Sas 16/07/2020 19:12

Le dispositif a fait l’objet d’une mise en œuvre rapide par l’ONACVG grâce
au concours des associations qui ont informé les bénéficiaires potentiels. Dès 2019,
plus de 650 dossiers ont été traités et 2,5 millions d’euros d’aides ont été
attribués, dont 2,1 millions payés sur l’exercice budgétaire 2019.alors messieurs les présidents d associations pensaient un peut aux autres malgré les miettes à prendre et n oublié pas le sang versé par nos anciens je comprends maintenant les gouvernements depuis 62 pourquoi ils se foutent de nous un enfant de harki fier de l êtres

AEK11 18/07/2020 01:06

Cher enfant de Harki et fier de l'être, vous travaillez à l'ONACVG ? Ou peut-être êtes-vous un admirateur de Macron et membre de la République en Marche (arrière) ? On voit que vous lisez avec attention la propagande gouvernementale qui veut nous faire croire qu'ils font beaucoup pour les Harkis et leurs enfants. Vous nous dites que grâce au concours des associations, 650 dossiers ont été traités. Quelles associations ? Il faut être complètement à côté de la plaque pour faire la retape de ce dispositif qui n'est qu'une aumône pour les Harkis et qui ne répond absolument pas à la demande de Réparation que les plus sensés font valoir. 650 personnes auraient bénéficié de ces aides sociales. Cela représente quoi en rapport au nombre d'enfants de Harkis qui galèrent depuis si longtemps par la faute des gouvernements successifs qui ne leur ont pas permis d'avoir une scolarité normale et de pouvoir s'insérer professionnellement ? Avez-vous seulement pensé à l'iniquité de ce décret qui exclut de nombreuses personnes en fixant des règles arbitraires (condition d'avoir vécu 90 jours dans certains camps ou hameaux de forestage) ? Les enfants qui ont vécu et qui vivent encore dans les lieux d'exclusion que sont les quartiers périphériques des grandes villes, eux, n'ont pas connu la souffrance, les discriminations, le racisme, la désintégration sociale ! Redescendez sur terre !

Rime 10/07/2020 09:49

Tout d'abord voici quelques corrections d'orthographe :
"pour une cause justifié, à tous ceux qui parfois sont venu " on dit une "cause JUSTE"et il manque le "s"a "venu" et aussi on n'écrit pas "mâtiné" mais MATINÉE. Il y a d'autres fautes à corriger. Quand on n'a pas les compétences on ne se met pas en avant c'est ce qui nuit en général à la cause pour réhabiliter nos anciens.
Ensuite, on nous dit la présence "d'un très grand nombre de participants" et de "plusieurs associations et de familles du Grand Sud" ... Où sont-ils? Sur les photos à peine un peu plus d'une vingtaine avec souvent les mêmes personnes déjà vues dans ce lieu. Et même si c'était 50 comme il est dit on se demande de combien sont composées ces associations et ou sont les familles?
C'est pas sérieux.
Quant au communiqué qui contient aussi des fautes il ne fait que reprendre ce que d'autres ont déjà écrit. Quel est le but réel de cette action improvisée dans un lieu hautement symbolique. La communauté a surtout besoin de gens sages et compétents. Où sont-ils?

AEK11 11/07/2020 21:21

Réponse à Madame ou Monsieur le professeur de français :
visiblement la forme vous intéresse plus que le fond. Nous aurions beaucoup apprécié la présence d'une personne aussi brillante que vous. Nul doute que nous aurions tous été en admiration devant votre clairvoyance et votre pragmatisme.
En réalité, vous faites partie de ces pseudos militants qui passent leur temps à commenter et à critiquer toutes les initiatives qui sont prises pour tenter d'obtenir satisfaction sur nos revendications légitimes.
Vous nous dites que le communiqué reprend ce que d'autres ont déjà écrit. L'avez-vous seulement lu ?
Qui parle des discriminations entre les deux catégories de "rapatriés" ? Qui rappelle les reniements de Macron ? Qui pose le problème des souffrances psychiques subies par la première génération et transmise, bien souvent, aux enfants ?
Qui dénonce le traitement inégalitaire en matière de réparation entre nos compatriotes Juifs victimes des persécutions nazies et du régime de Vichy, dans la continuité de la reconnaissance des responsabilités de l'Etat français par un Chef de l'Etat ?
Qui fait des propositions sérieuses pour nous rassembler autour d'un projet d'actions concrètes permettant d'agir collectivement ?
Sûrement pas vos amis que vous voulez défendre à travers votre torchon.
La communauté, dites-vous, a besoin de gens SAGES et COMPETENTS. Nous vous attendons avec impatience pour les prochaines réunions qui seront organisées pour poursuivre ce travail de rassemblement qui ne sera sûrement pas réalisé par le messie que vous semblez attendre !

SALEM BOUAKKAZ 10/07/2020 09:29

pour se faire entendre et obtenir réparation des préjudices il nous faut employer la manière forte , ils n'en ont rien à faire de vos commémorations , des manifs pacifiques,des courriers aux différents ministères .Si nous voulons des résultats, si nous voulons être entendus il faut des actions d'éclats,utilisons s'il n'y a que cela pour se faire entendre, la violence,le coup de poing qui marquera l'opinion et je suis sur qu'ils tendrons l'oreille pour nous entendre ! cela 60 ans que nous levons en vain la main pour que ces gouvernements successifs nous écoutent , ils n'ont fait que nous mépriser,nous rabaisser,faisons leur payer le prix du sang versé par nos anciens si longtemps méprisés !

AEK11 11/07/2020 21:31

Cher Monsieur BOUAKKAZ, vous êtes libre de penser que pour se faire entendre, il n,' y a que la violence. Vous serez sûrement en première ligne mais faites attention, l'Etat sait user d'une autre violence qui est pour nos dirigeants politiques légitime. Si vous voulez vous faire démonter comme l'ont été, par exemple, les enfants de Harkis qui en 1991 avaient pris l'ex ONASEC à Carcassonne, allez-y ! Je doute fort que vous trouviez beaucoup de personnes qui vous suivront dans cette aventure.
La seule alternative est le rassemblement autour d'actions juridiques.