Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre témoignage avec Faroudja, petite fille de harkis étudiante en master à l’université d’Aix en Provence (13)

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS DE HARKIS DES

ALPES-MARITIMES

Nice, Cannes, Grasse, Mouans-Sartoux, Carros, Valbonne, Le Cannet, Breil sur Roya

Sous l’égide de l’U.D.A.R.F.M.

           

                Adresse pour toute correspondance : Monsieur Ali AMRANE  Domaine « La Médiévale »

18, Chemin des Alouettes 06 130 GRASSE – 06.16.27.69.72 mail : amrane.06@hotmail.fr

 

                                                                                                          

RENCONTRE / TÉMOIGNAGE

 

            Etudiante en master à l’université d’Aix en ProvenceFaroudja, petite fille de harki de Carpentras dans la Vaucluse, nous a contactés  il y a quelques semaines , à la recherche de témoignages pour élaborer son mémoire universitaire dont le thème est la guerre d’Algérie et le rapatriement des harkis.

            Rendez vous a été pris à l’ancien hameau de Timgad à Mouans Sartoux pour le 4 mars dernier en présence de Monsieur André Séby.      

André Séby et Faroudja   

Ce dernier a raconté les raisons qui l’avaient poussé à s’engager dans l’armée française, les conditions de rapatriement à Marseille, puis le transfert à Ongles pour y bâtir le hameau de forestage, et enfin son arrivée à la cité des Mimosas de Cannes, en tant qu’employé de la ville.

 

            J’ai pour ma part relaté le rapatriement de mes parents  et leurs enfants au camp de Rivesaltes (où je suis né) ,  les 6 mois passés ensuite à Bourg Lastic dans le  Puy de Dôme,  l’arrivée en 1964

  à Mouans -Sartoux avec l’embauche de mon père à L’ONF, le parcours chaotique des enfants de harkis avec la vie dans le hameau,  les conditions de scolarité, l’entrée dans la vie active, et en ce qui me concerne l’engagement associatif et politique.

 

            Beaucoup de questions posées par cette jeune étudiante, émue de ces témoignages  qui doivent contribuer à conserver cette mémoire  souvent cachée ou oubliée.

            Nous remercions Faroudja  pour cette rencontre riche et émouvante,  et lui souhaitons bonne chance pour la réussite de ses études.

 

       Ali  AMRANE

           Président du Collectif

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

*******

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fatima 08/02/2020 09:08

Bonjour, je viens découvrir votre site et je le trouve formidable beaucoup d'émotions.
J'ai vécut que 2 ans dans les camps Harkis trop jeune pour m'en souvenirs mais mes frères me raconte souvent leur histoire et mes parents décédées a ce jour aurait été fière de cette homage.
Merci de les faire vivre encore.
Fatima fille et petite fille d'Harkis de la Ciotat.
Savez vous ou je peux obtenir une attestation qui atteste que nous avons bien vécut dans les camps de rapatriés ?

Cheikh 28/03/2018 10:59

Bon vent et bon courage

memoire des Camps 27/03/2018 18:26

BONJOUR

Enfin...des petits enfants de harkis... étudiant(e)s a Institut Etude Politique I.E.P .

Cette étudiante...elle réalise un MEMOIRE de fin étude sur le rapatriement des harkis au lendemain de l'indépendance Algérienne.

BREF...une revanche. Sur la politique de relégation dans les 75 camps
lieux de naissance de échecs scolaire ...et la précarité des enfants de harkis

PARCOT Gérard 27/03/2018 15:12

Superbe! Merci. Félicitations. Bonne continuation. Je vous souhaite une grande réussite, dans vos projet.

Dridi 27/03/2018 12:37

Tous les voeux de réussite. Said.