Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salima Saa la nouvelle préfète de la Corrèze (19)

La nouvelle préfète de la Corrèze, Salima Saa. © Frédéric Lherpinière.

Gestion de la crise sociale chez Borgwarner, jauge du CA Brive, rentrée scolaire... A peine installée, la nouvelle préfète de la Corrèze Salima Saa va devoir s'emparer de dossiers brûlants. Cette proche de Nicolas Sarkozy va aussi devoir gagner la confiance de tous les élus de la Corrèze : "Je ne serai pas une préfète politicienne", rassure-t-elle.

Elle se décrit comme "une femme d'action et une femme engagée". Salima Saa, 49 ans, a pris ce lundi 24 août ses fonctions de préfète de la Corrèze. Nommée par Emmanuel Macron au coeur de l'été, cette proche de Nicolas Sarkozy et de Bruno Le Maire est la deuxième femme à accéder à ce poste dans le département. Elle succède à Frédéric Veau, qui reste à ce jour "en attente d'affectation".

Lors d'une rencontre avec la presse, Salima Saa a indiqué le sens qu'elle entend donner à sa mission. Fille d'un père harki, officier de l'armée française et d'une mère qui travaille toujours à l'Office National des Anciens Combattants, la nouvelle préfète a l'idéal républicain chevillé au corps, héritage d'une éducation basée sur deux socles : "le travail et la solidarité".

Femme d'affaires - elle a créé et revendu une Start-up au début des années 2000 - spécialiste des questions de la gestion de l'eau et des déchets - elle a été directrice commerciale chez Suez - Salima Saa aime "se sentir utile. C'est mon moteur. Montrer que c'est possible d'arriver du privé et de se mettre au service de son pays, c'était l'idée du président de la République, du Premier ministre et du ministre de l'Intérieur quand ils m'ont nommée."

En pleine crise sanitaire, avec un premier dossier aussi épineux que la rentrée scolaire à gérer, l'agenda de Salima Saa risque fort de déborder dans les prochaines semaines.

24/08/2020

******* 

Cliquez sur l'Agenda 

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Foudi 03/09/2020 17:12

Que ça fait plaisir de voir des enfants de Harkis réussir à des postes de ce niveau.
Bonne prise de ses fonctions.

révoltes75 16/09/2020 23:15

Ne vous faites pas trop d'illusions.
C'est une nomination politique d'une personne fille de militaire non de Harki liée au ministre de l'économie Bruno Lemaire après l'avoir été à Sarkozy et membre de l'UMP.
Ce n'est pas suite à une sortie de l'ENA.
Mme Saa a été membre du conseil des Rapatriés "chargée du plan emploi" au médiocre bilan où elle n'a pas particulièrement brillé avant de rejoindre ensuite le Haut Conseil de l'Intégration qui s'occupe des immigrés, toujours par nomination. Elle s'est beaucoup préoccupée des quartiers en y accordant des subventions comme elle le dit elle-même mais sans grande réussite. Il suffit de voir dans quel état ils se trouvent livrés à l'insécurité, aux trafics, aux bandes et aux dealers.