Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Slimane Taibi stoppe sa grève de la faim à Vendôme (41)

- Suite à l'article du 28 Novembre 2018 (Cliquez sur la photo) -

Slimane Taibi, ici avec sa compagne Aurélie, a recommencé à s’alimenter ce jeudi midi.  © Photo NR

Ce jeudi matin, après son entrevue avec la sous-préfète Léa Poplin, Slimane Taibi a décidé de stopper sa grève de la faim. Une grève de la faim que ce fils de harki domicilié à Vendôme, avait débutée ce lundi place Saint-Martin (lire la NR de mardi). Sur la base de l’annonce par la secrétaire d’État auprès des Armées, en septembre dernier, de la création d’un fonds d’aides financières pour les familles de harkis, il réclamait une indemnisation. « Mais mes demandes se heurtent à des murs », expliquait-il.

Au cours d’un échange d’une heure ce jeudi, la sous-préfète est parvenue à le convaincre de « ne plus mettre sa santé en péril», et de redémarrer ses démarches, en faisant « les choses dans l’ordre ». « L’idée, c’est de l’accompagner sur la constitution de son dossier, pour que des choses puissent s’enclencher», explique Léa Poplin. « J’ai été entendu », a de son côté réagi Slimane Taibi, moralement soutenu ces derniers jours par sa compagne Aurélie et notamment un commerçant de la place Saint-Martin. « Je vais fournir vite les documents que la sous-préfète demande pour compléter mon dossier », ajoutait-il, pas moins engagé dans son combat pour « obtenir une compensation pour toutes ces années de souffrance ».

30/11/2018

*******

- Pour la diffusion de vos articles, lire notre charte.

 PuisCliquez ICI pour nous contacter

- Cliquez sur l' Agenda -

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

memoire des camps 02/12/2018 13:58

bonjour

Félicitation a monsieur Taibi "de Vendôme"

Fait il parti des gilets jaune de la region de Vendôme
Fait il parti d'un mouvement pour LA RECONNAISSANCE de ensemble des familles de Harkis
A t il demandé a madame la sous préfète une loi de réparation pour toute les familles de Harkis