Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Installation du groupe de travail harkis, La secrétaire D’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a installé le 23 janvier le groupe de travail harkis.

Suite à la volonté du président de la République exprimée le 25 septembre dernier quand il a reçu des représentants de la communauté des harkis à l’occasion de la journée nationale d’hommage qui leur est dédiée, Geneviève Darrieussecq a souhaité constituer un groupe de travail. Chose faite ce 23 janvier avec l’installation officielle de ce groupe dont elle a confié la présidence à Dominique Ceaux, préfet chargé d’une mission de service public.

Crédits : Secrétariat d’Etat aux Armées

 

Suite à la volonté du président de la République exprimée le 25 septembre dernier quand il a reçu des représentants de la communauté des harkis à l’occasion de la journée nationale d’hommage qui leur est dédiée, Geneviève Darrieussecq a souhaité constituer un groupe de travail. Chose faite ces 23 janviers avec l’installation officielle de ce groupe dont elle a confié la présidence à Dominique Ceaux, préfet chargé d’une mission de service public.

 

Dans son propos introductif, la secrétaire D’État a résumé la mission qu’elle confie à ce groupe : il s’agira « d’évaluer les dispositifs de reconnaissance et de réparation existants », de « prendre en compte la situation socio-économique des harkis » – une étude sociale, demandée par Geneviève Darrieussecq, est actuellement en cours –, et « proposer des mesures afin de permettre la préservation de la mémoire et une réparation adaptée aux situations diverses que rencontrent les harkis et leurs familles ».

 

Le groupe de travail harkis se réunira autant de fois que nécessaire, entendra toutes les personnalités qu’il jugera utile et rendra ses conclusions en mai 2018. Lesquelles pourront servir de base à un nouveau plan d’action en faveur des harkis.

 

A l’issue de la réunion, Geneviève Darrieussecq a remercié les membres du groupe de travail d’avoir accepté cette mission, avant de conclure : « Il faut maintenant avancer et préparer l’avenir. Je vous demande d’être unis et de réussir ».

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khazini 02/04/2018 23:06

Bjr nous amis france
Edit nous lis amis nous somme les des harkis resté et abondonné par la patrie france
Cordialment

memoire des Camps 27/01/2018 22:42

Sachez que la communauté attend de vous des résultats à la hauteur de leurs espérances.

Les commentaires de Hocine , et certain autre commentaires sont juste......

il est vrai sont justes, à se demander si la secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la défense des Armées a fait ce choix ??? .
le groupe de travail est en place , aidons les à assumer leurs responsabilités et qu'ils privilégient l'intérêt de toute la communauté...

Demain le ministre de agriculture veut résoudre un problème agricole....IL nome un groupe de travail...avec des pécheurs......!!!! le problème est vite régler.....

lisem 25/01/2018 14:24

Lisem75, membre du groupe Génération 1962
Un casting au goût d’un retour à la politique français de l’indigénat.
Si nos parents pour un grand nombre n’ont fait que subir la spoliation de leurs droits à travers ces nombreuses commissions burlesques où la miette de pain jetée sur la table semble avoir repus quelques « jihane » (traduction crève la faim), des individus collés aux basques des institutions qu’on ne cesse de revoir constamment dans ces commissions sans produire aucun résultat, ni avancées sur les freins que rencontrent les associations sur le terrain. Depuis la création de ces « pseudos commissions » les communications auprès de la population n’ont jamais eu lieu, toujours par ces mêmes membres qui ont joué de leurs « privilèges » pour maintenir le silence et la confidentialité des débats et comptes rendus de réunions.
Il s’agissait, sur proposition du Président de la république, d’avoir autour d’une table institutionnelle des personnalités qualifiées. Ce qui n’est pas le cas. Nous contestons le casting non représentatif (en dehors de Monsieur Boaza que nous avons soutenu dans sa grève de la faim). Ce groupe pose un véritable problème éthique notamment pour ceux qui restent constamment présent dans ces commissions sans jamais avoir fourni un bilan de leur travail antérieur. Notamment sur la problématique juridique, sociale, économique et bien sûre historique en se concentrant sur cette deuxième génération complètement bafouée, discriminée, etc..

Au vue de cette comédie qui va se jouer comme un remake de déjà vue, notre mouvement souhaite mettre en place un groupe de travail indépendant qui a déjà rassemblé des éléments compétents sur l’ensemble des thématiques : sociologie et démographie, cartographie des lieux de mémoire menacés, bilan et conséquence du stress post-traumatique de guerre subit par les deux générations, Analyse critique de l’ensembles des mesures en « faveur » des enfants de rapatriés : échec programmé », et revoir entre autre l’article 5 de la loi de 2005 qui nous protège en rien face aux insultes et agressions que subit notre communautés de plus en plus, à commencer par les institutions qui ont enfreint le devoir de réserve à l’encontre de la deuxième génération.
il est temps de mettre le vrai débat non pas sur cette table mais entre les mains de la génération 1962 qui se rassemble actuellement au niveau national et qui va apporter sa contribution à un rapport indépendant à ce qu’attends l’ensemble de la communauté dans sa diversité (rapatriés musulmans, supplétifs de l’armée française, harkis et leurs enfants 2eme génération et plus), c’est-à-dire une LOI DE REPARATION qui commence par avoir un objectif clair de définir réellement notre statut en conformité avec la Constitution pour ne plus être considéré comme un OBJET du droit mais le SUJET du droit.
Nos pères et nos mères doivent dorénavant se reposer, Nous, génération enfants rapatriée en 1962 et plus nous prenons la relève.

harki62 25/01/2018 15:26

Bonjour Lisem

Je ne trouve rien sur votre groupe génération 62 .
Y a-t-il un site , un blog , quelque chose qui me permette de vous connaitre ?
Merci

Hocine 25/01/2018 14:04

Cette liste des membres d'associations harkis retenus pour " assurer la défense des intérêts de la communauté Harkie " , est une chronique de catastrophe annoncée .
Pas un seul universitaire , pas un seul cadre , pas un seul avocat , pas un seul prof , pas un seul ingénieur , pas un seul médecin ... nous en avons tant dans notre communauté et ils auraient été tellement utiles sinon indispensables , tant pis pour notre communauté car eux n'ont besoin de rien , après tout , ils sont socialement à l'aise , il est vrai que leur présence aurait sans doute accentué le complexe d'infériorité de certains ( je parle des membres qui éprouvent une certaine difficulté à formuler une phrase construite d'un sujet , verbe , complément et pour lesquels j'éprouve une immense gêne , voire honte , lorsque je les entends donner la réplique à leurs interlocuteurs énarques qui doivent bien se marrer entre eux , en off ) .
Oui ils pourront montrer à leurs concitoyens une belle photo de réunion et dire " tu vois là , c'est moi , j'y étais " , oui ils pourront probablement montrer des selfies avec certaines personnalités politiques , et bien si c'est là leur suprême ambition , je suis bien triste pour eux mais surtout triste pour ma communauté qui a tant besoin de cette reconnaissance après avoir été tant trahie par ses interlocuteurs de l'Etat que par certains de ses membres moyennant une poignée de noix de cajou .
Je soutiens totalement la lettre ouverte de Jeannette Boufhal qui , je sais , ne sera pas entendue car trop dérangeante .
Désolé , mais ce combat est perdu d'avance , je prédis , au mieux , une récolte de miettes !

lisem 25/01/2018 16:03

bonjour Harki 62,
le mouvement génération 62 est en cours de constitution par le biais d'un site en cours. Il invitera toutes les compétences et bonne volonté à y participer. Nous attendons pour l'instant l'ensemble des informations concernant l'objectif de ce groupe de travail. Génération62 lancera un appel à la mobilisation des compétences, témoignages et documents pour constituer le DOSSIER légitime pour un Objectif "loi et réparation". lisem

révoltes 1975 25/01/2018 01:10

Il aura fallu attendre 9 mois et une grève de la faim pour voir s’installer cette commission de 10 titulaires dans laquelle on retrouve étrangement des anciens du G12 dont on connaît la docilité, les piètres résultats et le fiasco auquel avaient abouti les revendications de la communauté.
On notera de nouveaux l’absence préjudiciable des femmes dans ce groupe de travail sauf une seule exception sur les 10 membres. Or, la présence féminine est devenue incontournable pour la réussite du combat pour les droits.
De même, qu’il n’a pas été fait appel à des personnes de niveau universitaire de la Communauté qui sauraient faire face aux technocrates de cette commission diplômés de l’enseignement supérieur. C’est bien dommage.
Autre remarque, chez les personnes dites «qualifiées» revoilà encore et toujours l’inusable M. Jordi d’origine pieds noirs et dont on ne voit pas l’intérêt de sa présence dans cette commission qui s’ajoute à celles de ses multiples postes et nominations dont il bénéficie.
Enfin, il serait indispensable de connaître exactement les qualités, les compétences et le degré de formation des 10 titulaires et des 10 suppléants ainsi que les missions et pouvoirs conférés à cette énième commission.
Qui peut répondre?

harki62 24/01/2018 15:21

Bonjour

Merci à vous pour la communication de ces informations .

Nous attendons des représentants d'associations Harkis siégeant au sein de ce groupe de travail :

- de se réunir entre eux , au préalable , afin de ne parler que d'une voix ( n'attendez pas que l'autre prenne l'initiative de vous réunir car il pense peut-être la même chose , contactez vous les uns les autres et organisez vous )
- de s'entendre , au préalable , sur la répartition de la parole ( à chacun un thème précis )
- de ne pas se concurrencer pour montrer qui est le plus beau et qui est le plus intelligent , vous seriez alors tous perdants
- d'être dignes et solidaires les uns des autres ( pas d'invectives ni de contradictions publiques car vos interlocuteurs s'engouffreraient immédiatement dans la brèche )
- d'être extrêmement vigilants vis à vis de leurs interlocuteurs ( méfiez vous ! on tentera peut être de vous diviser pour mieux vous exploiter , ne vous laisser pas acheter pour une poignée de cacahuètes )
- d'être une force de proposition et surtout de ne pas attendre que leurs interlocuteurs décident à leur place ( nous ne sommes plus en 1962 ! )
- dès la première réunion , montrer à vos interlocuteurs , représentants de l'Etat , que vous maîtrisez votre dossier et que vous n'avez pas l'intention de vous faire balader
- dans la phase évaluation de l'indemnisation , pensez indemnisation forfaitaire globale par famille et n'acceptez surtout pas d'étude individuelle car c'est le piège qui guette .
Pour ce qui concerne le montant , inspirez vous par exemple de l'indemnisation des juifs descendants de victimes de la Shoah pour comprendre qu'il ne faut surtout pas se contenter de quelques dizaines de milliers d'euros , l'Etat aura tout loisir de provisionner cette indemnisation sur le budget 2019 , car il ne faut s'attendre à rien en 2018 .
- Désigner un secrétaire de séance qui devra , à l'issue de chaque réunion , faire parvenir un compte rendu écrit à tous les membres de représentants d'associations harkis autours de la table
- ET SURTOUT INFORMEZ NOUS EN PUBLIANT CES COMPTE RENDUS APRES CHAQUE REUNION AFIN QUE L'ON VOUS FASSE UN FEEDBACK

Sachez que l'occasion est unique et qu'à ce titre le rendez vous ne doit pas être manqué , votre responsabilité est grande

Toute notre communauté vous fait entièrement confiance et vous souhaite bon courage .

Var 83 26/01/2018 18:05

Les commentaires que je viens de lire de la part de harkis 62 sont justes et que j'apprécie .
Les personnes de ce groupe de travail doivent s'inspirer de très près de ces recommandations lors de leurs réunions , il faut chercher l'unité pas la division .

Sachez que la communauté attend de vous des résultats à la hauteur de leurs espérances.

Les commentaires de Hocine , il est vrai sont justes, à se demander si la secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la défense des Armées a fait ce choix ??? .
le groupe de travail est en place , aidons les à assumer leurs responsabilités et qu'ils privilégient l'intérêt de toute la communauté .

Cordialement

lisem 25/01/2018 15:17

réponse à révoltes75
Oui je suis d'accord avec vos observations.Beaucoup d'entre-nous connaissons Mr Jordi fortement présent dans l'ensemble des commissions rapatriés et qui a toujours oeuvré efficacement pour nos amis les pieds-noirs. Aujourd'hui au vue de nos "Energies vives existantes " issues de notre communauté il serait "judicieux" voir vivement conseillé de remplacer mr Jordi par un membre plus représentatif de la communauté rapatriée musulmane, supplétifs, harkis. Pour le reste du groupe : nous souhaitons avoir le détail de leur compétences justifiants leur présence autour de cette table, ainsi que leur domaine d'intervention dans cette commission.