Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plaque commémorative en mémoire aux harkis à la mairie de Juzet d'Izaut (31)

Et de six, pour le ministre des plaques

 

Une plaque commémorative en mémoire aux harkis à la mairie de Juzet d'Izaut (31)

 

*******

Une plaque commémorative en mémoire aux harkis à la mairie de Juzet d'Izaut (31)

La mairie de Juzet d'Izaut (31) sur la façade de laquelle, Jean-Marc Todeschini inaugurera une plaque en hommage aux harkis./Photo DDM

Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, sera présent aujourd'hui lundi 25 juillet, au hameau de forestage de Juzet-d'Izaut, près d'Aspet, pour inaugurer, à 16 h 30, une plaque commémorative en hommage aux harkis.

 

À l'automne 1962, des familles harkis venant du Larzac et de Bourg Lastic s'installent dans sept communes du canton d'Aspet.

Ce regroupement prend le nom de hameau de forestage de Juzet-d'Izautdans lequel vivent 111 personnes (26 hommes, 27 femmes et 58 enfants) en avril 1963.

Contrairement au reste de la France, où les harkis étaient logés dans des camps à l'extérieur du village, à Juzet-d'Izaut, les harkis s'installent dans le village, dans des maisons inoccupées ou à rénover, ce qui facilite leur intégration dans la commune.

 

C'est pour cette raison que la plaque sera inaugurée sur la façade de la mairie.

 

Ce déplacement fait suite au plan d'action en faveur des anciens membres des forces supplétives et de leurs proches (dit «plan harki»), voulu par le Président de la République et présenté le 25 septembre 2014.

Les hameaux de forestage étaient les lieux où vivaient et travaillaient des familles harkis après leur rapatriement. À partir du mois d'août 1962, 69 hameaux de forestage ont été construits, notamment dans le sud de laFrance.

Les harkis étaient employés en raison des techniques particulières héritées de leur vie en Algérie. Ils effectuaient des travaux d'entretien, de boisement, de remise en état des sentiers, de défense contre les incendies et de remises en état des gîtes abandonnés.

 

En un an, il s'agit du sixième déplacement de Jean-Marc Todeschini dans un hameau de forestage.

 Afficher l'image d'origine

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article