Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)

Ce lundi 22 janvier 2018, l’Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, était présente au cimetière de Bias pour la pose du premier cadre funéraire sur l’une des 16 tombes qui seront restaurées.

C’est le souhait de toute la communauté Harkis et en particulier de celle de Bias qui est enfin exhaussé : « Réhabiliter ces sépultures tombées en déshérence, rendre un dernier hommage à ces combattants célibataires ou sans familles.

Cette réalisation a été rendue possible grâce au soutien du Souvenir Français et de la mairie de Bias.

A l’issue des travaux, chaque tombe aura un nom et apportera ainsi une nouvelle vie à ces soldats qui ont combattu pour la France.

Cet événement s’est déroulé en présence de monsieur Serge Barthélemy,  président général du Souvenir français, d'Irénée Marty, secrétaire général de la délégation lot-et-garonnaise de cette même association, du colonel Michel Hadj, retraité de l'armée de l'air et fils de Harki, de la sous-préfète Véronique Schaaf, du vice-président du conseil départemental Patrick Cassany, de monsieur le maire de Bias, Michel Mingo, de Boaza Gasmi entouré de membres d'associations de Harkis, de nombreuses  autorités civiles et militaires ainsi que d’un  public acquis à la cause et à la défense des Harkis.

Lorsque la réhabilitation sera achevée, une cérémonie sera organisée, nous pourrons ainsi voir de nos yeux les noms des 16 soldats, leur dignité sera sauve.

Le premier mis à l’honneur ce jour étant monsieur Mohamed MEZEMZI né en 1895 à Ain Sefra et décédé à Bias en 1967.

Paix à son âme.

Cliquez sur le Diaporama

Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)
Pose du premier cadre funéraire sur les tombes en déshérence des harkis au cimetière de Bias (47)

  © Photos H D

*******

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

saidi 03/02/2019 14:51

ses super d'avoir refait les tombe mes celle de mon frére saidi rachid n'a jamais etait refaite pourquoi,,? IL fesais pourtant partie des enfant rapatrié comme mes parent dans se camp de bias il et décédé suite a un accidant fauché part un camion poubelle sa tombe comme de nombreuse autre n'ont pas etait restauré pour moi il s'agis juste injustice