Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Anra veut faire vivre la mémoire des harkis Flers (61).

Saliha Ayad, à gauche, prendra la tête de l’Anra.

 Saliha Ayad, à gauche, prendra la tête de l’Anra. | Ouest-France

L’association nationale des rapatriés d’Algérie (Anra) organise une réunion le 12 mars 2017 pour faire entendre leurs revendications.

Qu’est-ce que l’Anra (Association Nationale des Rapatriés d’Algérie) ?

L’association a pour but de « faire valoir les droits des rapatriés d’Algérie », explique une des membres, Saliha Ayad .

Ses bénévoles essaient par exemple d’aider les veuves d’anciens harkis engagés dans l’armée française dans leurs démarches administratives. Ils essaient également de perpétuer la mémoire de ces soldats.

À quoi va servir la réunion du 12 mars 2017 ?

Saliha Ayad souhaite « rassembler un maximum de personnes de la communauté harki à Flers » et invite ainsi toutes les personnes intéressées à venir adhérer à l’association.

La réunion permet également d’officialiser un passage de flambeau. Le président de l’association au niveau national, Mohamed Abdi, habitant Amiens, cède sa place à Saliha Ayad , qui réside à Flers. Mohamed Abdi a notamment participé aux manifestations des harkis en 1998.

Dimanche 12 mars 2017, salle du Pont-Féron à Flers, à partir de 14 h. Gratuit.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article