Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manifestation de la communauté harkis à Montpellier La communauté Harkis se mobilise avant la présidentielle

Montpellier - mobilisation des harkis pour la date anniversaire des accords d'Evian marquant la fin de la guerre d'Algérie - 19 mars 2017. / © F3 LR

Montpellier - mobilisation des harkis pour la date anniversaire des accords d'Evian marquant la fin de la guerre d'Algérie - 19 mars 2017. / © F3 LR

Mobilisation de la communauté harkis, ce dimanche matin, à Montpellier. Une cinquantaine de personnes a manifesté place des Grands-Hommes dans le quartier Odysseum, pour ne pas oublier leur drame et réclamer réparation pour les familles.

Les harkis étaient une cinquantaine à se rassembler à Montpellier, ce dimanche matin, pour réclamer justice et réparation, au pied de la statue du Général De Gaulle.

Une nouvelle manifestation ce 19 mars 2017, 55 ans jour pour jour, après les Accords d'Évian, marquant la fin de la guerre d'Algérie, c'était le 19 mars 1962.

Ils demandent également aux candidats à la Présidentielle de s'engager à reconnaître la "responsabilité de l'Etat français dans l'abandon et le massacre des harkis", suite à la guerre d'Algérie entre 1958 et 1962.

Fabrice Dubault

AccueilOCCITANIE

Manifestation de la communauté harkis à Montpellier La communauté Harkis se mobilise à Montpellier avant la présidentielle

Manifestation des harkis dans le quartier Odysseum à Montpellier. - Romain Berchet

En septembre 2016, le Président de la République François Hollande a reconnu "les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis et les massacres de ceux qui sont restés en Algérie".

Maintenant, Abdallah Krouk, militant du Mouvement national de la résistance harkis veut des actes concrets :"nous ne sommes plus dans une phase de revendications. Nous sommes victimes d'un préjudice depuis 55 ans et nous demandons réparation."

 

"Réparation ce n'est ni emploi ni logement" - Abdallah Krouk

 

Les harkis interpellent les candidats à la présidentielles

 

Les harkis ne se laisseront pas faire. Ils en ont assez des discours politiques des dernières années : "chaque fois c'est pareil. Les candidats tentent d'amadouer les plus faibles de notre communauté pour nous diviser", regrette Abdallah Krouk. "Cette année nous serons attentifs", ajoute-t-il.

 

"A chaque élection, les candidats viennent avec des discours racoleurs quémander les voix des harkis" - Abdallah Krouk

 

Le militant du Mouvement national de la résistance harkis prévient les candidats à la présidentielle : "nous avons notre carte d'électeur. Nous pouvons faire perdre cette élection."

logo_france_bleu

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article