Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cérémonie hommage au Lieutenant Youcef Ben-Brahim Samedi 5 septembre 2020 à Sireuil (Dordogne).

Cérémonie hommage au Lieutenant

-Youcef Ben-Brahim Commando Georges -

Samedi 5 septembre 2020 à 11 h Sireuil (Dordogne).

Sur réservation : Dalida Ben-Brahim au 06 76 04 76 04

*******

Cliquez sur l'Agenda 

-  POUR ETRE informé des derniers articles, sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kamel Benaissa 21/08/2020 00:08

Tous ensemble

révoltes75 20/08/2020 20:21

Il y 7 ans jour pour jour le 21 août 2013 voici cet autre article de Harkis Dordogne. Ce site est devenu incontournable pour la mémoire et l’histoire des Rapatriés d’Algérie Pieds Noirs et Français Musulmans:

-HOMMAGE AU LIEUTENANT YOUSSEF BEN BRAHIM -

« L'armée de terre donne ce 18 juin 2010 le nom de "Lieutenant Youssef ben Brahim" (1927-1968) à la nouvelle promotion d'officiers formés à l’Ecole d'Application de l’Infanterie (EAI) de Montpellier « la Mecque des fantassins ». »
http://www.harkisdordogne.com/article-hommage-au-lieutenant-youssef-ben-brahim-119628977.html

Son nom et celui d'autres Harkis comme le bachaga Boualam, le commandant Benkouda récemment décédé devraient être donnés à des places, des rues, et surtout des salles de réunion ou de travail dans les institutions comme l'assemblée Nationale, le Sénat, les Mairies, les départements et Régions ou préfectures. Les lieux symboliques ne manquent pas mais c'est important pour rappeler le sacrifice de ces hommes et de leurs familles surtout pour les nouvelles générations y compris celles issues de l'immigration qui souvent ignorent ce drame vécu par les Harkis accusés à tort d'avoir "trahi" pour être restés français. Un comble quand on voit les millions d'Algériens et de Maghrébins devenus français par naturalisation après les indépendances et encore aujourd'hui de plus en plus nombreux à fuir leurs pays pour venir vivre en France y compris les chefs du FLN et les ministres et dirigeants du pouvoir algérien installés souvent à Paris. Ils donnent ainsi raison au combat de Youcef Ben Brahim même si leur présence en France est une insulte aux Pieds Noirs et Harkis victimes de leurs exactions.