Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harkis : polémique autour de la mémoire à Graulhet (81)

Harkis : polémique autour de la mémoire

Les déclarations de l'Association de Femmes, de Fils, de Filles de Harkis Et leurs Alliés ou AFFFHETA (voir notre édition du 26 septembre) concernant l'absence de cérémonie d'hommage à Graulhet pour la journée nationale d'hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives le 25 septembre dernier, a suscité une vive émotion, notamment auprès de l'Association des anciens combattants et des victimes de guerre de la ville.

«Le 25 septembre est une date officielle nationale pour les cérémonies rendant hommage aux Harkis qui ont servi la France au péril de leur vie lors des opérations en Algérie.

Pour le département du Tarn, toutes les associations d'anciens combattants et de Harkis se retrouvent chaque année le 25 septembre sur le site du mémorial d'Afrique du Nord de Montredon-Labessonnié», rappelle Robert Couzinié, président de l'association graulhétoise.

 

Cette année encore, cette cérémonie, présidée par le préfet du Tarn, représentant l'État français, s'est déroulée en présence de représentants venus de l'ensemble du département du Tarn.

 

«La cérémonie se déroule en présence des autorités civiles et militaires avec un détachement de l'armée et beaucoup de porte-drapeaux», témoigne le président de l'Association d'anciens combattants et victimes de guerre.

Cette dernière rappelle par ailleurs que le mémorial de Montredon-Labessonié est dédié à la mémoire de tous les Harkis et tous les militaires morts lors des conflits qui se sont déroulés en Algérie, au Maroc et en Tunisie.

 

Un lieu de souvenir à Graulhet

 

Si le rassemblement annuel se déroule à Montredon-Labessonnié, la ville de Graulhet n'est cependant pas dépourvue de lieu de mémoire concernant cette période. En effet, une plaque d'hommage aux Harkis et sellée sur le monument aux morts de la ville situé cimetière municipal Saint-Roch.

 

«Pour les différentes cérémonies, nous associons les morts de toutes les guerres», souligne le président de l'Association des anciens combattants.

La Dépêche du Midi

06/10/2017

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article