Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hérault / Pyrénées-Orientales : les Harkis accusés de traîtres sur TikTok, une plainte déposée

L'association Génération Harkis, dont le siège est à Valras-Plage, a déposé plainte auprès du procureur de Béziers pour diffamation, après la diffusion sur TikTok d'une vidéo.

- Rappel, cliquez sur la photo -

INFO MÉTROPOLITAIN/ L’association Génération Harkis et leurs amis, présidée par Mohamed Djafour, dont le siège est à Valras-Plage, dans l’Hérault, a saisi d’une plainte le procureur de la République de Béziers pour diffamation, après la diffusion d’une vidéo sur la télé du site TikTok où les Harkis sont accusés de « traîtres ».

« Je confirme cette information, mais, je préfère ne pas en dire plus, l’avocate de notre association qui est du barreau de Béziers a bien déposé plainte le 5 août dernier auprès du procureur de la République, nous avons formellement identifié celui qui a mis en ligne cette vidéo, toujours visible ce lundi sur la TV de TikTok, le procureur de Béziers dispose donc de son identité et de son adresse, en région parisienne », révèle ce lundi Mohamed Djafour à Métropolitain.

Mémorial national du Camp de Rivesaltes

Dans cette vidéo, le suspect visé dans la plainte apparaît sur les lieux du Mémorial national du Camp de Rivesaltes, au nord de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, a l’occasion des cérémonies organisées le week-end du 1er et 2 juillet derniers, lors du 60ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, auquel toutes les associations harkis et pieds-noirs, ainsi qu’un représentant de l’Armée française ont participé.

« Cet événement a rendu hommage aux 20 000 Harkis qui ont transité dans « ce camp de la honte », où ils ont vécu dans des conditions déplorables ; ils ont assisté au décès de nombreux algériens, surtout des enfants morts de froid et de malnutrition enterrés sur place sans sépulture », rappelle Mohamed Djafour.

« Intrusion insultante »

Que s’est-il passé début juillet à Rivesaltes ? Lors de ce moment d’hommages et de retrouvailles, un individu a pénétré dans le Mémorial avec l’intention de provoquer et de qualifier les Harkis de « traître » avec la prononciation en langue arabe dans une vidéo avec en arrière fond la musique et le chant de l’hymne révolutionnaire algérien. Il a ajouté qu’il ne « faut jamais trahir son pays, surtout l’Algérie. »

« Cette intrusion dans un lieu de mémoire historique en vue d’insulter les Harkis, soldats de l’armée française est scandaleuse et inacceptable par un individu qui se dit « franco-algérien » né en France et dont les parents ont tout fait pour demander leur naturalisation française. Cet acte est similaire a l’introduction d’une personne antisémite dans un mémorial de la Shoah, qui insulte les juifs sur fond de musique et de chant militaire allemand », dénonce le président de Génération Harkis.

« J’ai accroché le maillot de l’Algérie »

Le contenu du texte de l’auteur de cette vidéo TikTok met en ébullition la grande famille des harkis et des pieds-noirs : « Salam à tous, je suis dans un camp, vous savez un camp mémorial des harkis, qui se trouve à Perpignan dans le Sud. J’ai fait une vidéo pour le soixantième ou les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie contre le …où est ce qu’ils vivaient les harkis. Je suis venu ici pour leur montrer que faut jamais trahir son pays, surtout l’Algérie. Ne trahissez jamais l’Algérie. Mais avant de partir, j’ai accroché ça, en l’occurrence le maillot de l’équipe nationale algérienne de football aux couleurs du drapeau de l’Algérie. J’ai accroché le maillot de l’Algérie, voilà̀, dans un camp de harkis. N’oubliez jamais, c’est notre pays l’Algérie, c’est un grand pays. N’oubliez pas les gens qui sont morts pour l’Algérie, n’oubliez pas l’histoire. Ici je suis dans un camp de harkis, où est ce qu’ils les ont accueillis la France. »

En langue arabe

Des paroles prononcées sur fond de l’hymne national algérien, « ce qui relève incontestablement d’une provocation à la France et aux Harkis. Prononcé en langue arabe, harki signifie « mouvement » et les nationalistes lui ont donné le sens péjoratif de « traître ». Ces propos sont donc de nature a porter atteinte a l’honneur ou a la considération d’un groupe de personnes, en l’occurrence les harkis », observe Mohamed Djafour, qui espère que le procureur de Béziers donnera une suite à cette plainte pour diffamation.

15/08/2022

******* 

Pour suivre votre actualité sur les harkisAbonnez-vous gratuitement à la NEWSLETTER

undefined
Dates des rassemblements, pour la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Dans la suite de mon Communiqué de presse adressé à l'AFP, dès la publication de la vidéo injurieuse et insultante par un individu bi-national et Franco-algérien. <br /> Cette profanation d'un lieu de Mémoire, que celui de Rivesaltes, est non seulement d'une lâcheté ignoble, mais un acte de provocation destiné à la manipulation outrageante, par un délinquant notoire, lequel n'a même pas connu l'Histoire de la guerre d'Algerie...Mais se garde bien, de dire qu'il profite bien des avantages sociaux, et de la générosité de "l'ex- colonisateur en l'occurrence la France"...<br /> Pour quelqu'un, qui meprise les Harkis et la France...dont le père etait un militant FLN...On se demande ce qu'il fait en France, et qui est "le véritable traitre" ?<br /> <br /> S'agissant des plaintes déposées contre ce sinistre individu, je rappelle que d'autres actions judicidiaires, ont été mises en place, même si c'est dommage qu'aucune concertation n'a été entreprise de manière commune par plusieurs associations en quête de justice et de vérité...<br /> <br /> Au delà de nos divergences, qui desservent l'intérêt général, je tiens à féliciter "l'association Génération Harkis", et tous ceux qui ont eu le courage de réagir en temps et en heure pour saisir les autorités de tutelle, et la justice...<br /> <br /> Notre Communauté doit se souvenir, que tout doit etre mis en oeuvre pour mettre hors d'etat de nuire ceux qui portent atteinte à l'honneur et la dignité, à l'image d'un certain G.Freche, et d'autres qui utilisent le mot Harki pour jeter le doute et le discredit...<br /> <br /> Amicalement, bien à vous.<br /> <br /> Jean Pierre Behar,<br /> Chargé de Communication,<br /> Collectif des Harkis du 06...
Répondre
K
Ces propos sont indignes vis à vis de nos parents et grands parents qui se sont battus pour la FRANCE et indignes pour les générations que nous sommes.<br /> Encore une fois, il est important que la justice reconnaisse que les français musulmans ont fait leur devoir de citoyens français en se sacrifiant.il est grand temps de sanctionner ceux qui insultent la mémoire de nos ancêtres et là notre pour qu’enfin nous vivions en paix .
Répondre
M
Bravo à vous Mr Djafour de tout cœur avec vous et merci pour nos anciens
Répondre
Z
Bonjour à toutes et tous, <br /> J'espère que la justice passera et que cet individu haineux, sera sanctionné à hauteur de son comportement et pour ses propos! <br /> Ils sont quand même culottés!!! <br /> Ils n'ont peur de rien, ils osent tout, sans honte bue, lui qui est aussi vindicatif, pourquoi ne retourne t-il pas dans son si beau pays???? <br /> Je me le demande? <br /> Affaire à suivre avec intérêt... <br /> Pour l'honneur de toute la communauté, ecrivez et donnez votre avis, s'il vous plaît!
Répondre
K
Salut à toutes et à tous<br /> Ce voyou doit être déchu de la nationalité française et embarqué immédiatement dans son pays <br /> Sa place n'est pas en France!<br /> Brebis galeuse !