Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

«Projet de loi sur les harkis: après la demande de “pardon”, la déception?»

- Article complet - 

«Emmanuel Macron a pris un engagement fort qui a insufflé un espoir sans précédent: reconnaître et réparer le drame des harkis», expliquent Dalida Kerchouche, Claire Tassadit Houd et Serge Carel. François Bouchon / Le Figaro

Extrait 

TRIBUNE - Alors que l’Assemblée examine le 18 novembre le projet de loi «portant reconnaissance de la Nation et réparation des préjudices subis par les harkis», les trois personnalités expriment leur perplexité.

Ce n’est pas un rendez-vous avec les harkis. C’est un rendez-vous avec la vérité, avec la France, avec une part de nous.» Le 20 septembre, à l’Élysée, Emmanuel Macron a pris un engagement fort qui a insufflé un espoir sans précédent : reconnaître et réparer le drame des harkis, dont le sort indigne entache d’une trace rouge sang le blanc de notre drapeau national.

Hélas, deux mois après cette demande de pardon faite aux harkis par le président de la République, le projet de loi de reconnaissance et de réparation, présenté à l’Assemblée le 18 novembre, déçoit par sa frilosité. Surtout, il sabote la portée historique du pardon présidentiel. Rédigé sans concertation avec les harkis et leurs descendants, le texte marque un net recul par rapport au discours du 20 septembre.

Bien sûr, ce projet de loi comporte des avancées : il reconnaît la responsabilité de l’État dans l’abandon des harkis en 1962, évoquée dans les discours présidentiels de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, mais jamais gravée dans le marbre d'une loi, tel que l'a souhaité le président Macron.

- Cliquez sur l'article -

«Projet de loi sur les harkis: après la demande de “pardon”, la déception?»

 16/11/2021

*******

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bonjour

Voila cest la montagne qui accouche dune souris ! Nous ne demandons ni l'aumône ni de la pitie ! L'état francais a gâché des milliers de vies en nous emprisonnant dans ces camp où nous avions droit a rien même pas une scolarité dans une ecole de la republique comme tous les français ! Des vies gâchées que L'état français évalué a 3000 euros en moyenne au plus 15000 euros ! Apres avoir trahi maltraités nos parents L'état français continue avec nous enfants de harkis ! Combie. De temps cela va t il durer ? Merci FRANCE
Répondre
J
Duplicité des politiques habituelles.S'il y a pardon dans une loi, c'est ouvrir une boîte de Pandore dans laquelle le gouvernement algérien s'engouffrerait...Real politique..C'est dans les bouquins d' histoire où il faut marquer que de Gaulle a abandonné sciemment les pieds noirs juifs et chrétiens et les harkis au sens large, c'est-à-dire les musulmans pro France...soit 25 pour cent de la population de l'Algérie au bas mot.
Répondre
Z
Bonjour monsieur,
Même, si je peux comprendre votre souffrance, je n'en doute pas un seul instant!!!
Avez vous passé du temps de votre vie précieuse dans les camps de la honte???
Avez vous essuyé le mépris de ceux pour lesquels vous avez combattu???
Êtes vous un "français" de seconde zone, entièrement à part???
Moi, personnellement des gouvernements algériens je m'en fiche!!!
En revanche des gouvernements successifs de la FRANCE🇫🇷, non!!!
De vrais hypocrites, lâches, veules...
Cette sale guerre, c'est payée sur la bête, essentiellement les harkis!!!
Cela que vous l'acceptiez ou pas!!!
Je ne voyais personne pour aider les harkis!!!
Même les subventions qui leur étaient destinées furent détournées (fond d'actions sociales, et tant d'autres...),
Tout cela avec la complicité bien veillante des même qui font semblant de S'ofusquer...
Laissez moi rire de cette mascarade, orchestrée de mains de maîtres dans le bal des faux culs!!!
Quelqu'un parmis vous, aurez t-il le toupet de nous traiter de traîtres à la nation???
Notre carte bleue, blanc, rouge est immaculée de l'impôt le plus noble, le sang versé !!!!
Bonne journée☀