Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7

- Suite à un contact du 24 septembre 2020 de l'ONAVG de la Drôme (26) -

Bonjour, 

Je suis assistante administrative à l’ONACVG et travaille actuellement sur une brochure  sur le Hameau de forestage de BEAURIERES dans la Drôme. 

Auriez-vous des documents, photos, contacts, en votre possession, s’il vous plaît ?

Ceci afin d’étoffer notre brochure et la rendre attractive sur cette période. 

Je vous remercie par avance et vous souhaite une excellente journée. 

Cordialement.  Valérie SERAFINI

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Service Départemental de la Drôme Secrétariat

- Cliquez pour agrandir -

ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7

- Pendant 4 samedis découvrez " Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 " Pages de 1 à 7 sur 28 -

Retour sur le hameau de forestage de Beaurières

Le service départemental de la Drôme vient de publier une brochure consacrée au hameau de forestage de Beaurières, qui accueillit plusieurs centaines de harkis et leur famille entre 1962 et 1975.

Aucune enquête jusqu'à présent n'avait été consacrée au seul hameau de forestage de Beaurières. Le service départemental de la Drôme s'est donc efforcé de remédier à cette lacune. Pour ce faire, il publie une brochure qui revient sur les circonstances de la création de cette structure qui accueillit entre 1962 et 1975 plusieurs centaines de harkis et leur famille. Ce travail fait la part belle, aux photographies de François Blanc, un des membres de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) qui aidèrent à l'installation des premiers harkis arrivés dans le Haut-Diois, aux cartes géographiques ainsi qu'aux témoignages de ceux qui vécurent cette expérience. Il aborde également les relations qu'entretinrent ces hommes et ces femmes originaires de l'Ouest algérien avec la population drômoise.

- Pour les PC Cliquez pour agrandir les photos -

ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7
ONAVG de la Drôme (26) : Le hameau de forestage de Beaurières 1962-1975 de 1 à 7

******* 

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1962' 14/03/2021 09:37

On entend ici où là des gens qui réagissent par l'affectif pour remercier les fonctionnaires de l'Onavg de faire tardivement ce travail de mémoire.
Or, ces derniers sont bien rémunérés pour leur travail et on peut déplorer qu'ils agissent au minimum dans ce domaine de l'histoire et de la mémoire.
Heureusement que depuis une trentaine d'années des associations et des membres de la communauté rapatriée luttent pour la réhabilitation et la préservation des lieux de mémoire qu'on a vu parfois rasés et disparaître. C'est par exemple suite à l'action du CNLH et de tous ceux qui y ont contribué que fut mise en place à la demande de M. Macron la médiocre commission Ceau installée par Mme Darrieussecq. Ce groupe de travail même si les propositions retenues restent faibles a permis d'inscrire le travail de mémoire et d'histoire de ces lieux de vie.
Certes on peut saluer cette action dans la Drôme mais ce qui est impérieux comme pour tous les camps et les hameaux encore existant c'est qu'ils soient classés par le gouvernement en sites historiques et qu'ils soient intouchables dans tout leur périmètre. Des actions dans ce but sont encore menées aujourd'hui par des associations qui y ont vécu. Que font les Onacvg ?
C'est urgent !
On devrait aussi demander la publication chaque année du bilan des Onacvg dans leurs actions en faveur des français musulmans Harkis. C'est bien maigre.
Enfin, on ne peut que déplorer, hormis la présence de quelques personnes, l'absence totale de cadres issus de notre communauté au sein de l'administration de l'Onacvg et dans les institutions qui gèrent le monde rapatrié pieds noirs et français musulmans. Y en a-t-il dans les cabinets de Mme la ministre de la défense ou de la secretaire d'Etat Mme Darrieussecq ou dans d'autres ministères ? Rien ! C'est tout simplement scandaleux car à compétence égale on y trouve bcp d'immigrés mais rarement des descendants de Harkis. Pire, nombre de ces immigrés devenus des élus dans les collectivités ou dans les institutions de la Nation continuent de qualifier de "traîtres" les Harkis bien qu'eux-mêmes soient devenus français et portent l'écharpe tricolore et chantent la Marseillaise. Comment les obliger au respect des Pieds Noirs et des Harkis qu'ils ont finalement rejoints pour venir vivre à leurs côtés en France ?
Voilà un autre combat à mener.

Rime 13/03/2021 20:57

Les pauvres femmes, nos mères ont été obligées de se dévoiler pour les photos ... quelle violence ! On les voit dignes mais inquiètes et malheureuses. Les hommes c'est pas mieux. Ils viennent de vivre au drame de l'exil après avoir échappé aux massacres.
Le rapport Stora a négligé leur tragédie.