Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Harkis (1)

Saïd Derrough - 87 ans

À la fin de la guerre, nous avons été désarmés. Après le départ de la compagnie des tirailleurs avec qui on partageait la caserne, le lieutenant a rassemblé les moghaznis et nous a demandé de déposer les fusils derrière les baraquements.

Saïd Derrough - 87 ans -

Avant , nous pouvions être frappés mais pas après le passage de la Croix-Rouge internationale, c'était fini. Nous étions mieux protégés. Après quelques mois à Guelma, je suis retourné à la Maison centrale de Lambèse. 

 Youssef - 89 ans 

Je suis devenu Harki en février 1958. C'est mon père qui m'avait conseillé de le faire

Youssef - 89 ans 

Moi j'ai survécu grâce à l'aide d'un indépendantiste avec qui j'avais entretenu de bonnes relations y compris pendant la guerre. Il m'avait aidé à quitter mon pays avec ma famille pour nous installer en France.

Pour suivre votre actualité sur les harkisAbonnez-vous gratuitement à la NEWSLETTER

undefined
Dates des rassemblements, pour la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article