Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On en parle en Algérie : 2 Algériennes condamnées pour avoir qualifié les harkis de « traîtres »

Suite à l'article 

*******

France – Deux Algériennes reçoivent une amende de 1.450 euros pour « propos haineux » contre les harkis. Dzair Daily vous donne toute l’info dans son édition du 26 mai 2022.  

En effet, un débat a créé polémique dernièrement, sur les réseaux sociaux. Il s’agit de femmes, Nora et Saliha, l’une à Palavas-les -Flots et l’autre à Montpellier. Ces Algériennes de France sont accusées et poursuivies en justice pour « propos haineux » sur le Net, traitant les « Harkis » de « collaborateurs et de traîtres ».

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous avons jugé utile de faire un arrêt sur le terme « Harki ». Ce mot apparaît en 1830. Il désigne un individu servant en Algérie française dans une formation paramilitaire. Les harkis sont engagés dans l’armée française durant la guerre d’Algérie sans avoir le statut de militaires.

Cela a laissé un souvenir traumatisant chez les Algériens, et qui se transmet de génération en génération. Le 16 juin 2000, durant une visite officielle en France, l’ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika affirme que le peuple n’est « pas encore prêt » à accepter le retour des harkis. Il les a comparés aux collaborateurs français sous l’occupation nazie.

Génération harkis et leurs amis ont porté plainte

Nora 53 ans, et Saliha 45 ans, sont effectivement jugées coupables par les magistrats de Castres pour avoir publié : « On ne peut pas faire confiance aux harkis, ce sont les traîtres ». Mais aussi : « Les harkis, pfft, pourquoi pas les collabos des Allemands contre la France. Tout est bon pour gagner les élections, misère, les harkis ont tué les Algériens ».

Par ailleurs, cette affaire est portée par l’association Génération harkis et leurs amis, qui a déposé plainte contre ces deux femmes pour propos haineux, au tribunal correctionnel de Castres. La partie plaignante évoque alors des mots qui « ont bouleversé la communauté des harkis et celle des pieds-noirs ».

L’association a donc obtenu gain de cause, avec les amendes infligées aux deux femmes. Elles sont de 1.000 euros chacune, majorée de 200 euros chacune pour dommage moral et 500 euros conjointement, frais de remboursements juridiques de l’association. Aucun recours n’est possible, selon la décision de justice ces peines sont ainsi définitives.

26/05/2022

*******

NEWSLETTER

undefined
Dates des rassemblements, pour la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour moi je penses que les journalistes français ont peur de blessé la population algérienne quand ont voit sur les réseaux sociaux comment ont parle des harkis ce déchaînement sur nos anciens et que personne de notre communauté intervient auprès de nos responsable je suis dégoûté de cette France 🇫🇷 <br /> Merci uniquement au lieutenant Durant qui nous a sauvés des sanguinaires fln
Répondre
M
Fini plus personnes ne parle de nous avec leurs sacré <br /> décret encore à attendre ils attendent quoi presque plus d’anciens et la deuxième génération et en vois de disparition marre de se faire balader comme des moins que rien et que nos associations à part se réunir et discuter entre eux marre de tout cela<br /> Désolé pour les fautes d’orthographes mais cela je le doit à la France <br /> Regarder les algériens de France eux savent y faire nous rien à part de belles paroles <br /> De la part d’un fils d’ancien supplétif qui a donné sa mort à cette FRANCE
Répondre
B
Désolé, je reviens pour donner mon coup de bec à la presse française. Quand je vois sur toutes les chaînes d’information comment on nous canarde du matin jusqu’au soir sur la guerre de l’Ukraine. Toute la journée, ils nous décrivent des situations dramatiques que je comprends avec émotion et que je partage. Mais quand je vois ces journalistes qui sont à longueur de journée à nous bourrer le crâne avec les va-t-en-guerre ! Par contre, je ne peux pas m’empêcher d’avoir une remarque contre ces journalistes qui semblent avoir le nez et les oreilles bouchées quand il s’agit des harkis qui se font insulter ! Ces hommes qui ont tout perdu, leur pays, leur famille et parfois leur dignité. Pas un mot sur le scandale des camps où nous fûmes enfermés comme des bagnards. Ces harkis vous ont défendu MONSIEUR la FRANCE ! Oui, je suis en colère contre vous ! Car aujourd’hui vous voulez pousser notre jeunesse à se préparer peut-être un jour pour faire la guerre ! Mourir pour une cause qui ne les concerne même pas. Je comprends Monsieur Guaino, le seul homme politique à avoir eu de la sensibilité pour son pays et à ses jeunes compatriotes.
Répondre
M
Bien parlé Mr Sadouni <br /> Toute a fait d accord avec votre commentaire
B
Lors de la guerre d'Algérie, pour différentes raisons, une frange de la population algérienne s’était rangée à l’époque du côté de la France. <br /> Souvent poussée par le FLN, celui-ci exerçait des pressions injustes sur cette population déjà démunie par la répression de la guerre, généralement imposée par la France. Beaucoup de jeunes de mon âge furent enrôlés bon gré malgré dans l’armée française pour servir de chair à canon. <br /> Depuis l'indépendance, l’Algérie n’a jamais fait de geste pour comprendre ces gens ou bien leur détresse ? Malheureusement, 60 ans après, il n’y a plus rien à attendre de ce pays. Il ne reste plus que la haine dans leur langage d’aujourd’hui ! <br /> Malgré le temps passé, souvent des bateaux pleins à craquer arrivent à quitter l’Algérie pour venir s’échouer en Europe, parfois vers la France. Pourquoi alors qualifié les harkis de traîtres, si des Algériens indépendants fuis leur pays pour demander l’asile à la France (ancien colonisateur) ? À ceux qui insultent qui est vraiment le traitre ?
Répondre
B
Une remarque, pas un seul mot dans la presse française ! Par-contre, nous les Harkis ont s'est bien fait casser la gueule pour la France, alors monsieur les journalistes où êtes-vous ?
J
TOUT NATURELLEMENT, Je soutiens sans réserve l'action penale engagée par l'Association Génération Harkie, contre ces deux Algeriennes qui ont insulté la mémoire des Harkis...<br /> La sentence du tribunal, bien que symbolique, révèle une volonté de la Justice Française, de frapper durement, ceux ou celles qui au dela de leurs esprit partisans pro-fln, vehiculent des qualificatifs outrageant et insultant sur les Harkis...<br /> <br /> Les Harkis ont au moins le mérite d'avoir fait le choix de défendre des populations rurales et paysannes, des agissements, des actes de brigandages, d'assassinats, et de viols sur des personnes désarmées et fragiles...<br /> <br /> Les Harkis contrairement aux colonnes du Quotidien " Al djazair Daily", qui dénature tout le rôle héroïque de simples paysans Algériens, qui ont rejoint l'armée Francaise pour devenir des Harkis au service de l'ordre public...<br /> <br /> Les Harkis ne sont ni "des traitres, ni des collabos" ...Leurs engagements dérangent le pouvoir Dictatorial, qui tient des discours tout à fait méprisable, quand on voit des milliers d'algeriens fuir "leur pays indépendant", au péril de leurs vies pour manger dans la gamelle de l'ex-colonisateur Francais...!<br /> <br /> Ces deux Algeriennes qui ont insulté les Harkis, n'ont même pas la décence de respecter une categorie de citoyens issus d'un pays "que leurs pères ont combattu il y a 60 ans"...et qui leur permet de manger !<br /> <br /> Cela démontre, que les Harkis ont fait le bon choix...<br /> <br /> Jean Pierre Behar
Répondre
Z
Bonjour à tous, bonjour monsieur Behar<br /> Merci de votre soutien! <br /> Mais de l'Algérie, rien ne m'interesse, il conviendrait aujourd'hui que la FRANCE🇫🇷🗼, pays des droits de l'homme, nous rende notre honneur, notre dignité !!! <br /> Nos parents sont partis, nous souhaitons que la 🇫🇷cesse de se cacher, qu'elle prenne à bras le corps ce traitement ignoble qu'elle nous a infligé... <br /> 18ans dans les camps de la honte, dans les écoles de la dernière chance, etc... <br /> Avons nous eu les mêmes chances de réussir que nos compatriotes et les autres? <br /> La réponse est non!!! <br /> Comment, rattrapper ce retard? <br /> C'est très simple, faire un État des lieux de tous les enfants de harkis, les placer pour ceux qui veulent, prioritairement des les trois fonctions publiques, un plan Marshall.... <br /> Les indemniser à hauteur du prejudices honteux subi par les gouvernements successifs depuis 60ans!!! <br /> La FRANCE se grandirait certainement !!! <br /> 60 ans de déni, cela suffit, les promesses et les mensonges, stop! <br /> Au lieu d'aller faire semblant de traiter les problèmes des autres nations, commençons par balayer devant notre porte!!! <br /> C'est d'un effort national dont je parle! <br /> Et notre FRANCE dispose de moyens!!! <br /> L'histoire des harkis, c'est l'histoire de la FRANCE🇫🇷🗼, et franchement elle n'est pas belle!!! <br /> L'heure est venue de prendre ses responsabilités et de les assumer pleinement. <br /> <br /> À très bientôt,