Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ordre national de la légion d'honneur, Harkis Décorés pour 2020

Légion d’honneur : des anciens combattants nommés au grade de chevalier1 novembre 2020

Par décret du Président de la République, Emmanuel Macron en date du jeudi 29 octobre 2020, pris sur le rapport du Premier ministre, Jean Castex et de la ministre des Armées, Florence Parly, et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, le général d’armée Benoît Puga, vu la déclaration du conseil de l’ordre portant que les présentes nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, sont nommés au titre de l’article 2 du décret n° 2018-26 du 19 janvier 2018 fixant les contingents de croix de la Légion d’honneur pour la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, pour prendre rang à compter de la date de leur réception, les anciens combattants de la guerre 1939-1945, des TOE et d’AFN désignés ci-après :

Au grade de chevalier
ANCIENS COMBATTANTS

Sans traitement

Allaoui (M’Hamed). Sergent Harki. Médaillé militaire du 7 novembre 2017.

Azzouza (Mohamed). Caporal Harki. Médaillé militaire du 7 novembre 2017.

Benziane (Mohammed). Caporal-chef Harki. Médaillé militaire du 8 décembre 1999.

Hamdad (Abdelkader). Caporal Harki. Médaillé militaire du 11 juin 1964.

Sakhri (Abdelkader). Harki. Médaillé militaire du 8 novembre 1995.

Le décret a été publié au Journal officiel du samedi 31 octobre 2020.

- La légion d'honneurqu’est-ce que c’est ?

en 10 questions -

Question 10, Comment évolue-t-elle ?

La Légion d’honneur vit avec son temps et suit les évolutions de la société. Elle reconnaît de plus en plus la place du monde associatif et salarial, les parcours d’origine modeste et la place des femmes grâce à une stricte parité dans chacune des promotion

*******

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article