Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Association Nationale Ajir pour les Harkis se rendra à Evian le jeudi 18 mars 2021

Un dépôt de gerbe aura lieu en fin de matinée à 11 h 30 afin d’honorer la mémoire de toutes les victimes, civiles et militaires, d’après le 18 mars 1962 et rappeler une facette dramatique de ces accords : Le non-respect par le FLN du cessez-le-feu et des clauses de garantie de la sécurité des personnes.

******* 

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rime 23/02/2021 11:13

Voilà encore et toujours les communiqués incessants d'AJIR. Cette fois l'association annonce qu'elle sera a Évian pour un dépôt de gerbe. Espérons qu'elle ne va pas oublier l'assassinat par l'OAS du maire de cette ville M. Camille Blanc. C'était un an avant la signature des Accords d'Evian il y a 60 ans. Lui aussi était une victime et il mériterait une gerbe en souvenir de sa mort tragique.

Mémoire des camps 21/02/2021 22:51

Bonjour,
La date est le 12 mai1962 ne jamais oublier.
Ne pas oublier les télégrammes de l’abandon et du désarmement.
Les fameux… télégrammes des ordres de Joxe et Mesmer, des tristes souvenirs de la mémoire harkis.
Le 12 mai 2022 hommage dans les camps de Rivesaltes ..ST MAURICE ARDOISE ... Larzac...Bourg-Lastic.

younes 21/02/2021 17:12

Hé voilà toujours dans les mêmes thématiques ; accord 'Evian, FLN, OAS, massacre, vérité historique, stèle, médaille, Stora, commémoration 19 mars, 25 septembre ect... Les agents de la DGSI ex renseignements généraux et l'Etat français doivent se régaler de nous voir demandé si peu à ceux qui nous ont mal traité.
Les situations sociales et économiques des générations issus des membres des force supplétives sont très fragiles. Les pieds noirs s'en sortent mieux que nous car leur combat c'était l'indemnisation et réparation financières. Nous on revendiquent que sur des thèmes qui coûte rien à l'Etat. L'histoire retiendra que la spoliation de nos biens en Algérie, le déracinement, l'internement dans les camps l'exclusion sociale n'ont reçu comme réparation que des stèles à 400 Euros quelques médailles, des commémoration à 100 euros et des articles indirectement complaisant avec l'Etat français.

N.C. 21/02/2021 00:01

Autant pour moi ...donc le 18 mars....
Et c'est Madame CHOUITER Nagilla.
Et comme je l'ai dit plus tôt ainsi qu'en commentaire sur votre communiqué précédent... Arriverons-nous à parler enfin d'une seule voix... Arriverons-nous à apaiser les tensions personnelles des uns et des autres... Arriverons-nous a ne faire qu'un ?....
Moi je ne sais pas. Pour l'instant je suis sceptique......trop de moi je...moi je.....
Trop de pourquoi lui et pas moi....
Trop de lui a dit ..lui a fait...
A vouloir trop tirer sur la corde elle se casse et nous n'obtenons rien....
C'est mon point de vue et il n'engage que moi.

N.C. 20/02/2021 21:08

Bonsoir,

Enfin oui enfin c'est bien le 19 mars jour où ils faut penser à nos pères, à ceux qui se sont fait massacré. Ceux que cet accord a laissé sur le bord de la route.
Le 25 septembre ne représente rien..
L'année prochaine cela fera 60 ans.
Rivesaltes lieu emblématique de notre misère et pourquoi pas une manifestation pour y commémorer les 60 ans de notre abandon par la France.

Behar 24/02/2021 20:53

Oui NC...
Pourquoi pas à Rivesaltes ? Il suffit de le vouloir, la main dans la main dans un esprit d'Union...

Mais, d'une Même Voix !

AJIR 20/02/2021 23:02

Bonsoir, vous avez raison sur le fond Monsieur ou Madame NC : le 25 septembre comme le 5 décembre ne sont pas des dates qui se rattachent à un événement ou fait historique. D'autres dates sont plus ancrées dans notre histoire douloureuse: le 18 mars, signature d'Accords dont on savait que les garanties prévues étaient utopiques; le 12 mai date du télégramme de Messmer suivi de celui de Joxe qui actent l'abandon des supplétifs sur le sol algérien. C'est pour cela qu'AJIR a prévu de se recueillir à Evian là où furent signés ces Accords et donc où fut signé l'abandon des harkis et le début d'une effroyable tragédie. AJIR pour les Harkis participera aussi à des commémorations le 12 mai.