Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Qu’avons-nous fait pour les harkis ? »

- Une division de harkis en Oranie, en 1956. | AFP -

Certains ont la mémoire courte. Depuis quelques jours, on entend des dirigeants politiques monter au créneau pour que la France accueille les Afghans qui ont travaillé pour elle ces dernières années : militaires, interprètes, etc. En un mot, tous ceux qui ont eu un lien avec l’État français car ils peuvent craindre les réactions des talibans, leur vie et celles de leur famille étant en danger.

Certains maires sont prêts à recevoir des dizaines, parfois des centaines de réfugiés. C’est normal que l’on pense à sauver ces familles si elles sont en danger, puisqu’elles ont travaillé pour la France.

Cela ne vous rappelle rien ? Du moins aux plus anciens.

En 1962, l’Algérie a eu son indépendance et si certains harkis (soldats supplétifs ayant combattu pour la France durant près de dix ans) ont été parqués dans six camps de transit en France, une grande majorité n’a pas eu l’autorisation de venir dans l’Hexagone. Le gouvernement français ne l’avait-il pas interdit ? Alors que tout le monde savait que le FLN (Front de libération nationale) ne respecterait pas les accords d’Évian interdisant, entre autres, les représailles contre ceux qui avaient servi la France.

J’ai vu - car j’ai 81 ans et faisais à cette époque mon service militaire en Algérie - des dizaines de harkis essayer de s’accrocher à nos camions qui les laissaient sur place, à la merci du FLN.

Des milliers de harkis se retrouvèrent à la portée de leurs tortionnaires et furent torturés et massacrés. Selon des historiens, le chiffre se situerait entre 60 000 et 70 000 tués.

L’État français n’a rien fait et je n’ai entendu aucun homme politique et maires de grandes villes leur proposer de les recevoir.

Deux poids, deux mesures ?

08/09/2021

*******

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

zio 17/09/2021 13:53

Bonjour,
Concernant la protection des afghans, je oense que nous ne pouvons point parler de rapatriement.
En effet contrairement aux "Harkis" Qui eux étaient ????????????????????????????????????????????????.
Oui je suis assez d'accord que beaucoup de politiciens furent amnesiques.
Mais en revanche pas en phase avec vous au sujet des français acceuillants les Harkis.
Des gens de bonnes volonté ont aidé nos parents.
La France politique dans son ensemble nous a trahi, cela est une certitude!!!
Le traumatisme de cet oubli est abyssal, honteux d'une nation digne de ce nom.
La réparation financière n'effacera jamais le mal qui nous ronge depuis 60ans.
L'État organise des lotos dans le but de réparer son patrimoine immobilier, environ 400 édifices et une enveloppe de 200million€, voilà la réalité du pays des droits de l'homme.
Vive les harkis, gens d'une grande dignité !!!