Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Les Harkis de l’emploi »ca va faire le buzz !

 

Olivier Carré (UMP)   

 Olivier Carré,député UMP et premier adjoint au maire, pour avoir voulu faire une démonstration qui avait du sens pour lui a suscité un émoi vif dans l’opposition. Ce que le PS évoque comme un « dérapage nauséabond » est une démonstration historique pour l’élu UMP. SOS racisme pourrait se saisir de l’affaire…

Si les Orléanais étaient massés dans la rue pour la fête de la musique, au conseil municipal la partition était moins musicale. La séance fut même très mouvementée et, dès le premier point à l’ordre du jour, le ton était donné.
Alors que la majorité municipale avait entamé la séance par une communication sur l’emploi et l’économie, avant d’entamer la présentation du budget administratif 2012, les premiers commentaires du PS ont donné du grain à moudre.

Une attaque attendue sur les « emplois d’avenir »

Comme on pouvait s’en douter dès le matin en lisant le blog de Corinne Leveleux-Teixeira, qui stigmatisait la municipalité pour son manque d’engagement sur les « emplois d’avenir », l’élue régionale et tête de liste PS pour les prochaines municipales de 2014 attaquait bille en tête sur la question :

« Le chômage des jeunes est dramatique, pas vivable dans la durée. Il existe depuis quelques mois les « emplois d’avenir » qui permettent de recruter des jeunes sans qualification ou faiblement qualifiés avec un fort soutien financier de l’état ».

Débat politique, très politique

Mais pour avoir préalablement voulu démontrer que cette « communication » de préambule avait toutes les allures d’une communication pré-électorale, la conseillère municipale avait ouvert la voie à l’escalade… Et elle n’allait pas tarder avec un débat très politique.

Et c’est principalement Olivier Carré qui allait porter l’attaque la plus virulente en estimant que si ces emplois jeunes sont le « point cardinal de la politique de l’emploi des jeunes » par le gouvernement, « c’est navrant. C’est pour nos jeunes que c’est une honte. Mais les jeunes des quartiers, vous savez ce qu’ils en disent des emplois d’avenir ? C’est des emplois sans avenir ! ».

Et dans sa conclusion il allait ajouter : « Proposer des emplois d’avenir aux jeunes, c’est les réduire à devenir des Harkis de l’emploi et de la fonction publique ».

Agitation immédiate dans les rangs PS

On s’est immédiatement agité dans les rangs du PS. Et dans les minutes qui suivaient un communiqué était déjà en cours de constitution. Dans ce document diffusé avant même la fin du conseil municipal, les élus socialistes ont mis les petits plats dans les grands : « Des propos inadmissibles ont été tenus par Olivier Carré, député UMP et premier adjoint à la mairie d’Orléans. Ce dérapage nauséabond est l’illustration d’une droite décomplexée qui flirt bien trop souvent avec la droite extrême. Les jeunes gravement touchés par le chômage apprécieront la volonté de la majorité municipale orléanaise de leur refuser une solution qualifiante à travers le dispositif « emplois d’avenir ».

« Les emplois d’avenir sont de la même veine »

Pour Olivier Carré, interrogé durant le conseil en aparté sur cette phrase forte d’intensité, il expliquait les termes employés : « L’état a mis des années à reconnaître ses devoirs à l’égard des Harkis qu’il avait engagés dans une voie sans issue et sans reconnaître leur droit. Les emplois d’avenir sont de la même veine : une promesse qu’il ne tiendra pas un « malentendu » qu’il entretient en s’exonérant des devoirs qui en découlent ».

Le 21 juin ne marque pas seulement le début de l’été et la fête de la musique… mais aussi et surtout le lancement officiel de la campagne des municipales. Il est clair que les couteaux sont sortis (la suite du conseil municipal le confirmera d’ailleurs). Et les moindres propos vont maintenant être scrutés de part et d’autres.
Et quand aux « Harkis de l’emploi », il est fort probable que cela va faire le buzz. SOS Racisme pourrait même se mêler à la lutte orléanaise d’ici quelques heures. Affaire à suivre.

Article Source : 

----------------    

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article