Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C politique, la suite - Les Harkis, Benjamin Stora, et Gisèle Halimi

Voilà une très belle émission, ce Dimanche 6 juin à 21h, et on ne peut que remercier Thomas Snégaroff et Camille Vigogne Le Coat de France5- C politique, d’avoir fait leur métier de journaliste, en remettant au centre la question qui fâche tous les harkis. « Les harkis sont-ils les victimes collatérales de l ‘entente entre les deux Etats ? » Nous le pensons !  Et regardez bien la gêne et la mauvaise foi de Benjamin Stora, qui essaye d’éviter le sujet, en noyant le poisson, mais qui repris par Thomas Snégaroff minimise les 50 femmes et filles de harkis (Dont Fatima Besnaci-lancou et Dalila Kerchouche) qui ont publié leur colère contre le peu de cas qu’il a fait des harkis et le grand cas qu’il a fait de Gisèle Halimi, dont le mépris à l ‘égard des harkis ne fut pas qu’un « mot malheureux ».

Benjamin Stora a été mal, fuyant, car le problème est bien là. Les Harkis sont le nœud gordien de la paix et de la réconciliation. Ils sont le problème des deux Etats, et la solution des deux peuples. Dans le Rapport de Benjamin Stora, le peuple algérien qui s’est volé sa révolution, et le peuple harki qui a été trahi par tous les siens, ont été absents.

Et c’est ce que nous donne à voir les piètres arguments de Benjamin Stora… 132 ans de guerre coloniale et de racisme qui va avec, ne s’efface en un coup de rapport d’un conseiller des princes, ni avec un beau film qui ouvre des portes rafraichissantes.

Les souffrances des uns et des autres ne sont pas égales...même si nous les entendons, et si nous sommes heureux que le Film des Hommes de Lucas Belvaux ouvre un joli chemin de paix, et si nous sommes ravis que les deux journalistes de C politique aient su poser les bonnes questions...Nous attendons que Benjamin Stora reconnaisse ses manques et ses oublis, ses silences criminels bien trop politiques...et que la France reconnaisse enfin et au moins ses crimes contre les harkis.    H R

Une dernière question à C Politique, une émission que nous avons adorée !  Pourquoi Dalila Kerchouche, pourtant invitée, a-t-elle été déprogrammée la veille … Parceque une jeune femme pour 4 hommes c’était trop, ou parce qu’une jeune fille de harki face à Benjamin Stora, ce n’était pas possible ? Faute avouée sera pardonnée !

- Durée vidéo 5'44" -

******* 

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Leray 08/06/2021 11:57

La guerre d'Algerie a été une guerre civile .Il y a des problèmes de mémoire entre les communautés , entre les musulmans pro et anti français à l'époque, entre les pieds noirs et les patos, entre les Français de métropole et les pieds noirs juis et chretiens, entre les juifs d'Algerie et les musulmans.C'est un boumerlout.Contrairement à une imme,nse majorité des pieds noirs ou Français d'Algérie qui vivent encore, M Stora est un lamberto trotskyste , d'extrême gauche.Encore heureux qu'il n'ait pas répondu à Segaroff que les harkis étaient infiltrés par l'extrême droite.Etant un prof à la retraite , on m'a toujours appris qu'il fallait plusieurs point de vue en Histoire donc en l'occurence plusieurs historiens.Or ici, nous avons un historien officiel qu'il s'appelle Stora ou non.Voilà le problème
La mauvaise foi de Stora est totale.Autre exemple: le 17 octobre 1961 pour lui c'est un massacre.Et pour Oran, il parle d'assassinats.700 juifs et chrétiens tués ou disparus en 5 h.Excusez du peu.