Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commémoration nationale de l'abandon des Harkis à à Rians, Saint Maximin, (83)

 Les Maires de Saint-Maximin Alain DECANIS et de Rians Nicolas BREMOND ont commémoré à Saint-Maximin le 12 mai 1962 en hommage aux Harkis abandonnés, en présence d'élus du territoire, personnalités militaires et autres que porte-drapeaux.

Le dépôt des gerbes s'est déroulé après les discours de Monsieur DECANIS et Monsieur BREMOND.

Et la lecture du télégramme du 12 mai 1962 par monsieur Belkacem Gueroui

Un grand Merci à l'ensemble des participants

Commémoration du 12 mai 2021 à st Maximin

Présents à la cérémonie

Monsieur Boulin maire de Pourrières vice-président du conseil général du Var

Représentant monsieur le président conseil général (83)

Monsieur Philibert maire de Ginasservie 

Président de la communauté de communes Provence verdon

Monsieur Alain Décanis maire de st Maximin

Vice-président de l'agglomération Provence verdon

Monsieur Alain Pierret ancien ambassadeur à l’Unesco. Israël, Niger et ancien sous-préfet en Algérie

Monsieur Nicolas Bremond maire de Rians

Monsieur Fouchet maire de Ollières

Monsieur Frank Panzini maire de Pontevès

Monsieur Dominique richard maire de Bruc auriac

Monsieur Patrice Tonarelli maire de Rougiers

Et les autres maires de communes.

Le Général Bart ancien conseiller militaire auprès du premier ministre

Monsieur le colonel de gendarmerie Laforêt et des dizaines de adjoints aux maires qui ont représenté leurs conseils municipaux, Seillons, Nans les pins, Pourcieux, la Verdière, Barjols.

L'ensemble des associations anciens combattants (portes drapeaux)" du canton de st Maximin

Merci au Comité du 12 mai 1962 et A.J.I.R 

Merci à la ville de st Maximin de la mise à disposition de la logistique

Ainsi que les membres de la communauté HARKIS st Maximin et Rians

Pour leurs dons pâtisseries, café, boissons

Pour mémoire de nos parents

MERCI à Fatiha Djenane

 Pour son investissement et respect POUR la mémoire de nos Parents

- Durée de la vidéo  1'28"

 

Commémoration nationale de l'abandon des Harkis à  à Rians, Saint Maximin, (83)
Commémoration nationale de l'abandon des Harkis à  à Rians, Saint Maximin, (83)Commémoration nationale de l'abandon des Harkis à  à Rians, Saint Maximin, (83)
Commémoration nationale de l'abandon des Harkis à  à Rians, Saint Maximin, (83)

*******

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

djenane 17/05/2021 21:46

Cher révolté,
Merci d'apprécier les rassemblements qui ont eu lieu en France pour rappeler et apprendre l'histoire des Harkis à ceux, trop nombreux, qui ne la connaissent pas. La commémoration qui a eu lieu à Saint Maximin-la-Sainte Baume a réuni de nombreux élus et de nombreux enfants de Harkis. Vous ne les avez pas reconnu tout simplement. Il est triste de voir qu'il faille étiqueter les harkis (ils ne sont plus nombreux) et leurs enfants afin de les reconnaître. Si je peux vous rassurer afin que vous puissiez dormir tranquille, je peux vous affirmer que les harkis étaient représentés, et ce, en respectant le protocole sanitaire imposé en cette période difficile pour tous. Bonne soirée.

révoltes75 16/05/2021 16:40

C'est bien d'organiser des rassemblements pour évoquer les télégrammes d'abandon des 12 et 16 mais 1962 mais encore faudrait-il la présence des familles de rapatriés français musulmans. Où sont-elles? En visionnant les photos et la vidéo on est en droit de se demander s'il y a des Harkis à Saint Maximin et à Rians ?
On ne remarque que la brochette de maires et selon l'article " des dizaines de adjoints aux maires qui ont représenté leurs conseils municipaux, Seillons, Nans les pins, Pourcieux, la Verdière, Barjols.".
Auxquels il faut ajouter : "L'ensemble des associations anciens combattants (portes drapeaux)" du canton de st Maximin.". Beaucoup de personnalités autour de M. Guerroui mais pas de harkis ou leurs descendants. Ces associations n'ont-elles pas d'adhérents ? Dommage.

Sylvie Fabius 16/05/2021 09:53

Hommage aux harkis au moins ça les pauvres ils sont mort la plus part jeunes retraités ils ont meme pas profité de leur retraite ils ont eu un parcours de vie difficiles ce qui leur a vallu la mort rapide que dieu leurs ouvre les portes du paradis inchallah pères et mères partis trop tot ????????????